Covid : les énormes pertes d’Engie et EDF

18/11/20 La pandémie de Covid-19 a fortement impacté les comptes d’Engie et EDF. Les deux fournisseurs d’énergie historiques accusent des pertes de plusieurs milliards d’euros.

Plusieurs milliards de pertes

Comme presque toutes les entreprises, Engie et EDF n’ont pas pu échapper aux retombées de la crise sanitaire et de la pandémie mondiale de Covid-19. En effet, les deux fournisseurs historiques d’électricité et de gaz enregistrent des pertes financières majeures entre les mois de janvier et septembre :

  1. -1 milliard d’euros pour Engie ;
  2. -2 milliards d’euros pour EDF.

Plusieurs facteurs expliquent ces importantes pertes de chiffres d’affaires. Concernant le fournisseur de gaz Engie, la crise a surtout impacté :

  • Les services (installation et maintenance électrique des bâtiments) ;
  • L’achat en gros de gaz et d’électricité.

Du côté du fournisseur historique d’électricité, EDF, le manque à gagner est lié à :

  • La diminution de la demande en électricité ;
  • La chute de la production nucléaire ;
  • Le ralentissement des activités de travaux et de services.

Cependant, le nouveau confinement mis en place en France depuis le début du mois de novembre ne devrait pas avoir le même impact. En effet, RTE, le gestionnaire du réseau de transport de l’électricité a annoncé que la baisse de la consommation ne serait cette fois-ci que de 2 à 3% contre 15% lors du confinement au printemps.

L’optimisme reste de mise

Malgré les milliards d’euros perdus, Engie et EDF prévoient de bons objectifs financiers pour l’année 2020. Engie s’attend à un résultat opérationnel compris entre 4,2 et 4,4 milliards d’euros tandis qu’EDF vise un excédant brut d’exploitation situé entre 15,2 et 15,7 milliards d’euros.

Pour en apprendre davantage sur l’impact économique de la crise sanitaire sur Engie et EDF, consultez cet article.

Redactor

Ecrit par Maxime

Mis à jour le 11 Jan, 2021