Tempo EDF : comment fonctionne l’option Tempo ?

Parmi les offres les plus anciennes du fournisseur historique EDF se trouve l’option Tempo (EDF Tempo historique). Créée dans les années 90 afin d’inciter les consommateurs à mieux réguler leur consommation d’électricité, cette offre relativement confidentielle a pratiquement disparu du marché de l’électricité en France, bien que toujours disponible à la souscription. Voici ce qu’il faut retenir de l’offre Tempo d’EDF.

Qu’est-ce que l’option Tempo ?

L’option Tempo s’inscrit pleinement dans la politique d’« effacement de consommation électrique » mise en place par le fournisseur d’énergie afin de pallier au déséquilibre offre/demande les jours de pics de consommation d’énergie (les jours plus froids de l’année). Le concept d’effacement de consommation visant à mieux équilibrer le système électrique a conduit à la naissance de l’option Tempo, qui cherchait également à résoudre le problème du stockage de l’électricité à long-terme. L’option Tempo (et sa cousine l’option EJP) correspond à ce qu’on appelle une action d’incitation tarifaire : en adaptant volontairement leur comportement (en baissant la température des radiateurs par exemple), les consommateurs réalisent des économies sur les jours les plus énergivores de l’année (EDF EJP couleur du jour).

Le principe de l’option Tempo

De toutes les offres d’électricité proposées par les fournisseurs d’énergie en France, l’offre Tempo est sans doute la plus complexe du point de vue du fonctionnement.

L’offre Tempo fonctionne de la façon suivante : pour d’inciter les consommateurs à réduire leurs consommations en période de pointe (les jours les plus courts et les plus froids de l’année), le prix de l’électricité est très compétitif avec cette option 300 jours par an, un peu moins compétitif 43 jours par an et prohibitif 22 jours par an. Les abonnés EDF au tarif Bleu en option Tempo du tarif Bleu reçoivent un boîtier (boîtier Tempo EDF) qui affiche la couleur du jour (EDF Tempo couleur du jour : bleu, blanc ou rouge). En réduisant leur consommation pendant les jours de pointe, les clients peuvent donc payer moins cher leur électricité. EDF y voit son intérêt puisque la consommation d’électricité est régulée en hiver, ce qui lui permet d’équilibrer sa production d’électricité.

Les jours de l’option Tempo

Les jours de l’option Tempo sont répartis par couleur : bleu, blanc et rouge. Qu’il s’agisse ou non d’un clin d’oeil patriotique ou d’un simple code couleur de base n’a jamais été affirmé par EDF. En plus de cela, l’option Tempo compte également les heures pleines (16 heures de 6h du matin à 22h) et les heures creuses (8 heures de 22h à 6h le lendemain) dans la grille tarifaire. C’est cette double division qui rend l’offre Tempo si complexe pour les particuliers non-abonnés.

Les jours bleus

Le tarif des jours bleus est inférieur au tarif réglementé HP/HC normal. Il concerne la majorité des jours de l’année 300 jours de l’année sont bleus, notamment tous les dimanches. Ces jours-là, le tarif de l’électricité au kWh (EDF Tempo prix kWh) est de 0,0967€ TTC en heures creuses contre 0,1147 en heures pleines.

Les jours blancs

Entre le 1er octobre et le 31 mai, il y a 43 jours blancs. Les week-ends et jours fériés ne sont pas blancs. Ces jours là, le tarif du kWh est identique ou presque à celui en option Heures Creuses / Heures Pleines.

Les jours rouges

Les jours rouges sont situés entre le 1er novembre et le 31 mars. Ils sont au nombre de 22 et concernent les jours les plus froids et les plus courts de l’année. Ces jours-là, le tarif de l’électricité au kWh est beaucoup plus élevé, surtout en heures pleines. Le but étant justement d’inciter les consommateurs à baisser leur consommation d’énergie dans les périodes où la demande en fourniture d’électricité et de gaz chez EDF est extrêmement élevé. L’option Tempo a été créer afin d’équilibrer le rapport entre consommation et production et faire baisser les « pics » d’énergie, à la demande des prestataires chargés de la gestion du réseau de transport d’électricité (RTE, Enedis, ELD).

L’option Tempo, pour quels profils de consommation ?

Pour les clients capables de réduire leur consommation les jours rouges, ou disposant de sources d’énergie alternatives comme un poële ou un radiateur d’appoint, l’option Tempo est un excellent choix. Pour faire simple, on peut affirmer que l’option Tempo s’adresse aux consommateurs dont le logement dispose d’un mix énergétique pour le chauffage (électricité et gaz, électricité et bois…). Sinon, l’option Tempo peut vite devenir un enfer organisationnel difficilement rentable et faire grimper sensiblement le montant de sa facture d’électricité (Tempo rentable ou pas).

Grille tarifaire de l’option Tempo

Prix en option Tempo (Novembre 2016)
Puissance souscrite Abonnement annuel
€ TTC
Prix du kWh en €TTC/kWh
Bleu HC Bleu HP Blanc HC Blanc HP Rouge HC Rouge HP
9 kVA 131,33 0,0967 0,1147 0,1336 0,1585 0,2402 0,6207
12 kVA 210,34
15 kVA 243,46
18 kVA 267,1
30 kVA 647,74
36 kVA 819,6

Comme expliqué précédemment, on constate une augmentation significative des tarifs du kWh de l’électricité les jours rouges, surtout en heures pleines où le prix est environ trois fois celui du tarif en heures creuses (EDF Tempo tarifs). Le prix de l’abonnement varie également en fonction de la puissance du compteur (installation du compteur). On constate également que l’option Tempo n’est pas accessible aux puissances de compteurs 3 et 6 kVA, correspondant aux petits logements (studios, appartements de type T1 et T2).

L’option Tempo, en voie d’extinction ?

Tempo et EJP, les dinosaures d’EDF ?

Les offres Tempo et EJP sont de moins en moins visibles sur la politique commerciale d’EDF, qui préfère vanter les mérites de ses offres à prix de marché et d’énergie verte (ce qui est tout à leur honneur). Depuis l’ouverture du marché de l’énergie en 2007, la libéralisation de l’énergie a permis l’émergence d’un nouveau système de prix, très compétitifs pour les consommateurs. L’option EJP n’est désormais plus disponible à la souscription, et seuls les abonnés EDF au Tarif Bleu ayant souscrit à cette offre avant 1998 continuent aujourd’hui d’en bénéficier. L’option Tempo quant à elle, est toujours disponible, mais EDF préfère proposer à ses abonnés l’option Heures Pleines / Heures creuses, plus intéressante financièrement et moins complexe.

À l’heure actuelle, les départements en charge de la recherche et du développement chez EDF préfèrent se focaliser sur le développement des smart grids pour pallier au problème de surconsommation les jours d’hivers. Le fournisseur d’énergie a récemment lancé Sowee, une filiale dédiée entièrement à la domotique connectée chez les particuliers afin de les aider à mieux réguler leur consommation d’énergie.

Linky, la fin de l’option Tempo ?

Avec le développement des réseaux du type « smart grids » dotés d’appareils de comptage intelligents pour la collecte et le transfert des donnés de consommation, les consommateurs (abonnés EDF et autres fournisseurs) sont informés en temps réel sur le montant de leurs dépenses énergétiques. C’est le cas du compteur intelligent Linky, le petit dernier d’Enedis, le gestionnaire du réseau électrique, et de Gazpar, son cousin gazier développé par GRDF. Ces dispositifs rendent obsolètes, voire inutiles les options du type Tempo et EJP. D’une part car les avancées technologiques permettent progressivement le stockage durable de l’énergie, et remplacent ce que l’on appelle l’« effacement de consommation électrique » comme substitut économique.

Foire aux questions 

Peut-on encore souscrire à l’option Tempo ?

Il est encore tout à fait possible de souscrire à l’option Tempo du tarif Bleu d’EDF. Mais la politique d’EDF consiste désormais à ne plus proposer cette option, devenue obsolète et trop chère, à ses abonnés au moment de la souscription, sauf demande contraire de ceux-ci. Dans ce cas, EDF a l’obligation de souscrire les consommateurs à l’option Tempo. Le mieux est aussi de demander des « EDF Tempo avis », afin de savoir si l’offre est appréciée des autres.

Quel est le rapport entre option Tempo et Tarif Bleu ?

L’option Tempo fait partie, avec les options Base, Heures Creuses / Heures Pleines et anciennement l’option EJP, des quatre offres tarifaires proposées à la souscription avec le Tarif Bleu par EDF. De plus, consultez votre compte personnel pour avoir d’autres informations (EDF Tempo mon compte).

Comment sont déterminée les jours de l’option Tempo ?

Ce n’est pas EDF mais le gestionnaire du réseau du transport électrique RTE qui établit, en fonction des pics de consommation, les plages de jours bleus, blancs et rouges. L’objectif pour RTE étant d’éviter les surcharges dans le réseau lors des jours de fortes demandes.

Comment consulter le calendrier des jours Tempo ?

Étant donné qu’EDF a choisi de ne jamais diffuser en avance la couleur des jours Tempo, il n’existe pas de calendrier officiel des jours Tempo consultable sur plusieurs années (EDF Tempo calendrier 2016, par exemple). La couleur du jour est généralement annoncé la veille pour le lendemain en fin d’après-midi par EDF sur son site Internet (qui affiche également le nombre de jours restants par couleur). D’autres options existent pour la consulter ; par téléphone en appelant le numéro suivant  0891 67 77 77 (appel surtaxé), ou en s’inscrivant à une alerte mail ou SMS.

L’option Tempo remplace-t-elle l’option EJP ?

Officiellement non. Officieusement, l’option Tempo est la seule, avec feu le tarif EJP, à proposer un système de découpage des jours de l’année en fonction du tarif. On peut affirmer qu’elle a en quelques sortes remplacé l’option EJP lorsque celle-ci a disparu en 2015, avec le tarif Jaune et Vert.

Pour tout savoir sur la politique de recrutement d’EDF, consultez notre article, vous trouverez également des informations sur l’obligation d’achat solaire d’EDF.

article

Article écrit par:

calendar

( update 13 juin, 2017 )

Commentaires

1 Avis

  2/5

  2/5

il doit y avoir une erreur dans le descriptif des jours blancs car il y a des week-end avec jours blancs A noter aussi qu'il peut y avoir 5 jours rouges consécutifs cdt

Laisser un commentaire