L’évolution des tarifs EDF

Augmentation des taxes, réajustement des tarifs en fonction des prix du marché, les tarifs réglementés s’envolent ces dernières années en ce qui concerne l’électricité. Pourtant les français sont loin d’être les plus à plaindre, avec une  évolution du prix moyen du kWh qui reste relativement stable comparé à d’autres pays européens.

Appelez papernest pour souscrire un contrat d’électricité

Annonce

Alors quelle a été l’évolution des tarifs EDF récemment ? Et pour quelles raisons ? On vous explique tout dans l’article ci-dessous.

L’évolution des prix de l’électricité à l’échelle européenne 

Comme expliqué en introduction, l’augmentation des prix de l’électricité est loin d’être seulement un phénomène franco-français. On retrouve en effet ce type d’évolution chez une grande partie de nos voisins européens aussi bien en ce qui concerne la fourniture d’électricité pour les ménages que celle pour l’industrie.

Evolution des prix du kWh d’électricité (en €) pour les ménages dans différents pays européens entre 2013 et 2015

Pays

Année 2013 Année 2014 Année 2015
France 0.160 0.162 0.168
Allemagne 0.292 0.297 0.295
Belgique 0.222 0.204 0.235
Italie 0.232 0.234 0.243
Royaume Uni 0.180 0.201 0.218

Source: Eurostat (ec.europa.eu/eurostat/fr/home)

D’une manière générale, on constate que malgré une augmentation des prix de l’électricité globale, le cas français reste particulièrement stable là ou d’autres pays européens  comme le Royaume-Uni ont connu une augmentation beaucoup plus importante.  Cette « stablilité » spécifique à la France s’explique notamment par son parc nucléaire présentant l’avantage de produire de l’électricité à bas coût, même si cela tend à changer (voir ci-dessous).  En effet, la dégradation progressive de ces parcs nucléaires et les difficultés inhérentes à leur entretien laissent à penser que les ménages français ne sont pas à l’abri d’une  hausse plus importante des tarifs de l’électricité, plus proche de celle de ces voisins européens.

Evolution des prix du kWh d’électricité (en €) pour l’industrie dans différents pays européens entre 2013 et 2015

Pays Année 2013 Année 2014 Année 2015
France 0.086 0.093 0.095
Allemagne 0.144 0.152 0.149
Belgique 0.110 0.109 0.108
Italie 0.172 0.174 0.160
Royaume Uni 0.120 0.134 0.152

Source: Eurostat (ec.europa.eu/eurostat/fr/home)

A l’inverse des prix de l’électricité pour les ménages, c’est bien au niveau de l’industrie que les tarifs ont particulièrement augmenté en France, proportionnellement même parfois beaucoup plus que certains de ses voisins européens. En effet on estime que le prix du kWh dans l’Hexagone pour les industries a augmenté d’environ 35% en 10 ans.

L’augmentation du tarif réglementé EDF en 2017 

Qu’est ce que le tarif réglementé ?

hausse du tarif de l'électricitéDistribué par EDF dans la grande majorité des cas et par les Entreprises locales de Distribution pour les territoires particuliers ou communes ayant refusé dès la moitié du XXème siècle, le monopole du fournisseur historique, le tarif réglementé vise a augmenté de façon régulière ces dernières années en France.

Ce tarif, réservé aux clients aussi bien particuliers que professionnels, tant que ceux-ci possèdent un compteur électrique de moins de 36kVA, permet initialement aux clients de bénéficier d’un tarif sûr déterminé par l’Etat et initialement parfois plus avantageux que les offres de marché.

Aujourd’hui, et ce malgré l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie en 2007, le tarif réglementé d’EDF reste encore une offre sûre dans l’esprit des français et qui convint en effet encore une multitude de particuliers sur l’année 2017.

Ce tarif réglementé proposé par le fournisseur historique EDF se base sur deux principaux types d’options s’offrant au particulier:

-d’une part, le tarif dit de « Base »: il concerne en 2017 quelques 53% des ménages, soit une majorité. Il se base sur un prix particulièrement avantageux concernant l’abonnement avec un prix du kilowattheure qui reste le même, peu importe l’heure du jour et/ou de la nuit.

-d’autre part le tarif Heures Creuses/Heures Pleines: il a été choisi par 45% des foyers français et propose un prix du kWh d’électricité variant en fonction de tranches horaires de la journée et/ou de la nuit.

Le tarif réglementé EDF en 2017

En augmentation constante depuis 2007, du fait notamment d’une hausse des coûts liés aux réseaux de distribution et à la production d’électricité, le tarif réglementé d’EDF a connu une baisse légère  dans le courant de l’été 2016, principalement due à la diminution du prix de l’énergie sur le marché spécifique de gros. L’évolution du tarif EDF depuis 10 ans étant à la hausse, il s’agissait d’une diminution historique.

Cependant, le temps est de nouveau à l’augmentation. Comme annoncé par les médias dès cet été, il a augmenté de 1,7%  au 1er août 2017, une hausse tarifaire qui réduit le pouvoir d’achat de quelques 27,3 millions de foyers (particuliers ou petits professionnels), client d’EDF, partout sur le territoire français.

A noter: Le calcul permettant d’établir la hausse ou baisse des tarifs réglementés d’EDF est réalisé chaque année par une autorité indépendante, la CRE (Commission de Régulation de l’Energie).

Les causes de l’augmentation du prix de l’électricité 

L’évolution du prix de l’électricité en France depuis 2000 va dans le sens d’une constante augmentation, souvent au détriment du pouvoir d’achat des ménages qui voient leur facture énergétique augmenter pour une consommation en électricité souvent similaire. Mais, alors quelle causes peut-on avancer pour expliquer cette augmentation constante des tarifs  d’EDF ?

Une hausse des taxes sur l’électricité

La raison principale expliquant la hausse des prix de l’électricité en France est celle liée à la hausse de différentes taxes liées à la production ou à la distribution de l’électricité. Par on parle de « taxe » sur l’électricité, on veut très souvent parler de la fameuse Contribution au Service Public de l’Electricité (CSPE).

hausse des taxes

La CSPE est une taxe sur la consommation des ménages en électricité qui sert à financer différents coûts, aussi bien des institutions en présence comme le médiateur national de l’énergie (gérant les litiges entre entreprises du secteur de l’énergie et consommateurs d’énergie), que les tarifs sociaux (tarif première nécessité) et enfin et surtout le rachat d’énergies durables produites par des grands groupes internationaux.

Et la logique future n’est pas vers une diminution de la CSPE ni des taxes sur l’électricité d’une manière générale. Ainsi, l’évolution de la recherche et le développement progressif de la production d’énergies renouvelables (très coûteuses) devrait contribuer à faire augmenter encore la CSPE.

Des investissements plus importants vers les gestionnaires de réseau 

L’augmentation des tarifs réglementés EDF, décidés par l’Etat, est aussi largement basée sur les investissements très importants réalisés pour maintenir en état et assurer la manutention des réseaux de transport et de distribution de l’électricité en France. Ainsi, on estime que l’Etat investit quelques trois milliards d’euros chaque année dans cet entretien du réseau, une dépense considérable qui a pour cause de faire augmenter sensiblement le TURPE ou Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité (Enedis principalement pour l’électricité, mais aussi des Entreprises Locales de Distribution).

Avec une augmentation prévue entre 3,5 et 4% de ce tarif dans les années à venir, les prix de l’électricité devraient donc encore augmenter.  Cette augmentation du TURPE a aussi pour but de procéder progressivement à l’installation de compteurs linky (ou compteurs intelligents) dans tous les foyers français, ainsi qu’au déploiement de nouvelles techniques de distribution d’énergie, notamment en ce qui concerne les énergies renouvelables.

Le vieillissement des parcs nucléaires français 

réacteur nucléaireAutre cause de la hausse de tarifs de l’électricité en France, le vieillissement des parcs nucléaires français réputés pour être particulièrement performants.

En effet, suite aux différentes catastrophes nucléaires récentes, les différentes centrales françaises, qui ont aujourd’hui pour la plupart plus de 25 ans d’existence font l’objet de contrôles particulièrement renforcés qui nécessitent souvent des arrêts d’activités relativement longs (entre trois et six mois), et qui doivent permettre d’augmenter considérablement la durée de vie de ces centrales.

EDF a par exemple estimé en 2014 que le grand carénage des 58 réacteurs nucléaires présents sur le territoire national (d’ici 2025) coûterait environ 55 milliards d’euros, rien que ça !

Ces quelques raisons laissent à croire que l’augmentation des tarifs EDF et l’augmentation du coût de l’électricité d’ici 2020 ne fera que croître.

Le saviez-vous ?

papernest vous aide à souscrire l’offre en électricité la plus adaptée à vos besoins en un simple appel au 09 72 50 77 40, et en plus, c’est gratuit

Foire aux Questions 

Est il possible de trouver moins chers que les tarifs réglementés EDF sur l’électricité ?

L’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie en 2007 a rabattu les cartes en ce qui concerne les possibilités offertes au consommateur en matière d’offres compétitives. Si une majorité des français ont toujours une confiance particulièrement forte en ce qui concerne EDF, et sa notoriété de fournisseur d’énergie historique, la pluralité de fournisseurs alternatifs ‘Direct Energie, Eni, Planete Oui, Total Srping…) s’étant invité sur le marché tend à diminuer sa clientèle de base.  Les » bébés » concurrents d’EDF, de par leur organisation plus souple et leur unique rôle de fournisseur d’énergie (et non producteur) leur permet de réduire leurs coûts de production et donc de proposer des offres indexées à la baisse sur les tarifs réglementés pratiqués par le fournisseur historique. De quoi prêter une attention toute particulière aux offres de ces nouveaux fournisseurs ?

Quelles sont les prévisions concernant l’évolution du prix de l’électricité d’ici 2020 ?

L’évolution du prix de l’électricité en 2017 par rapport à l’année 2016 laisse penser que l’on est de nouveau reparti dans une période de hausse constante des tarifs réglementés d’EDF.  En effet, la hausse des taxes associées à l’entretien du réseau électrique et des parcs nucléaires nourrissent les prévisions d’une augmentation du tarif EDF d’ici 2020, allant dans le sens d’une évolution du prix de l’énergie en France depuis 2010 à la hausse de manière constante.

Commentaires

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici