Aménagements urbains et villes durables

La création de villes durables en France, est un sujet important pour répondre aux problématiques actuelles liées au développement durable. Le gouvernement français a pour la première fois évoqué le projet de la création de villes durables en 2008, suite aux engagements pris lors du Grenelle de l’Environnement.

Plan d’action ville durable

Ce plan d’action mis en place par le gouvernement en 2008 a pour objectif de modifier la manière de concevoir les villes. La mise en place d’une ville durable nécessite de repenser la façon dont elle est aménagé ce qui a amené le gouvernement à mettre en place 4 actions au niveau : des quartiers (ÉcoQuartier), de la ville (ÉcoCité), des transports  et de la nature en ville.

ÉcoQuartier

Le concept d’ÉcoQuartier est un programme ayant pour objectif de réaménager les territoires urbains, afin de s’adapter aux nouvelles problématiques liées au développement durable tout en intégrant les particularités de chaque territoires.  Il prend en considération 4 grands objectifs qui sont :

  • La collectivité, toutes les personnes, à tout les niveaux sont concernées et investies dans le projet
  • L’amélioration du quotidien de chacun et des relations entre les citoyens
  • Les modes de transport alternatif, permettant un développement économique et territoriale
  • La sensibilisation à une utilisation durable des ressources

 

 

 

Afin d’accompagner cette démarche, le gouvernement a lancé en 2008 le label ÉcoQuartier, qui se repose sur une charte intégrant 20 engagements. Ce label est un moyen pour le gouvernement de récompenser et valoriser les territoires qui permettent aux habitant de vivre dans des quartiers conçus autour du des valeurs du développement durable.

 

 

ÉcoCité

L’ÉcoCité est un programme mis en place par le gouvernement dans le but d’inciter les métropoles et grandes agglomérations à avoir une stratégie territoriales en adéquation avec les défis de transitions écologique. L’intérêt étant de réussir à concilier les objectifs liés à un développement durable (diminuer la consommation d’énergie, respecter l’environnement, diminuer la pollution etc.) avec le maintient de leur croissance et de leur attractivité. Le projet se repose sur la base du volontariat, les villes souhaitant y participer seront accompagnées par le gouvernement afin de trouver des solutions et actions adaptées.

En 2010, le gouvernement a lancé le programme « ville de demain » pour soutenir financièrement les projets les plus novateurs d’un point de vue écologique et leur permettre de poursuivre leurs efforts, qui sont en adéquation avec la démarche ÉcoCité. Aujourd’hui ce sont 31 territoires qui suivent la démarche ÉcoCité dont 13 qui sont suivis financièrement par l’état avec le programme « ville de demain ».

Plan nature en ville

Le plan nature en ville lancé en 2009 par le gouvernement a vu le jour dans l’optique de modifier la façon dont les villes sont conçues. Des travaux ont étaient mis en place afin de réussir à concilier la croissance des villes tout en respectant et en valorisant la biodiversité en milieu urbain. Cette réflexion a permis de déterminer différentes action à mettre en place pour que ce programme soit une réussite.

A terme ce projet pourrait permettre aux villes de :

  • Réduire leur pollution
  • Contrôler leurs eaux
  • S’améliorer énergétiquement
  • Mettre en place des jardins solidaires
  • Créer du lien social
  • Avoir une diversité biologique

Ce plan de ville durable a été au fil des années rejoins par de nouvelles idées et concepts.

Projet de villes respirables

Mis en place en 2015 par Ségolène Royale alors Ministre de l’Écologie et des Transports, l’appel à projet « villes respirables en 5 ans » avait pour objectif de sélectionner 20 collectivités, dans le but de tester des mesures pour améliorer la qualité de l’air dans ces villes.

Pour sélectionner les villes participantes, l’état a donné la priorité aux agglomérations situées dans des zones concernées par un plan de protection de l’atmosphère (PPA). On en dénombre 36 en France, ce qui représente environ 47% de la population Française.

Au total ce sont 25 villes qui ont étaient sélectionnées pour participer au projet « Villes respirables en 5 ans », elles profitent d’une aide personnalisée et d’un coup de pouce financier de l’état et l’ADEM (à hauteur d’un millions d’euros maximum par lauréat) durant cette période pour mettre en place des mesures sur différents secteurs.

Les transports et la mobilité

Mise en place de transports durables (transports en commun, vélos, covoiturage…), promotion et déploiement des transports électriques (aides au financement, bus électrique…) et suppression des véhicules trop polluants (Zones de circulation restreinte, taxes…)

L’industrie

Création de normes à destinations des entreprises et réalisation d’audits pour vérifier le respect de celles-ci. Sensibilisation sur les émissions afin de les faire réduire.

L’agriculture

Comme pour les entreprises réaliser des audits, pour déterminer les taux d’émissions, mais aussi promouvoir et développer « l’agro-écologie » en soutenant les agriculteurs avec des primes.

Le logement

Mettre en place un programme de rénovation thermique des logements, encourager à l’utilisation de solutions innovantes n’ayant pas un impact négatif sur l’environnement,  favoriser les nouveaux bâtiments qui utilisent des énergies renouvelables.  Le déménagement est plus facile en retrouvant les boutiques EDF près de chez vous pour pouvoir se rendre au point de vente en cas de problème de contrats d’électricité ou de gaz.

La planification urbaine

Déterminer les lieux les plus pollués pour redéfinir les « cartes stratégiques sur la qualité de l’air » afin de réaliser de nouveaux circuits de déplacements urbains.

En conclusion

La lutte contre la pollution et le réchauffement climatique n’est pas qu’une affaire publique, la responsabilité de chacun est en jeu. Certains fournisseurs d’électricité ou de gaz proposent un accès à des énergies plus propres. Il ne tient qu’à vous, lors de l’ouverture de votre compteur de choisir le bon contrat.

Commentaires

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici