Bloquer son compteur de gaz avec un aimant

Il y a ceux qui se demandent comme faire tourner un compteur de gaz à l’envers, ceux qui cherchent carrément à bloquer leur compteur de gaz. Certains encore discutent s’interrogent sur quel aimant pour bloquer leur compteur électrique ou d’eau…

Mettre le compteur de gaz en service sur le réseau GRDF avec papernest

La technique de l’aimant pour bloquer les compteurs

Dans un contexte de hausse des prix de l’électricité et de gaz, beaucoup de consommateurs se demandent cherchent des moyens de faire baisser leurs factures. Hélas, ces moyens ne sont pas toujours légaux, et peuvent coûter cher aux fraudeurs… mais aussi aux autres.

La technique la plus classique pour ralentir ou bloquer un compteur consiste à placer un aimant pour faire débloquer la roue dentée. Si cette technique a fait ses preuves sur les compteurs électromécaniques, bloquer un compteur EDF digital s’avère beaucoup plus compliqué. Les compteurs de gaz étant tous des « compteurs sec », sans roue dentée, la technique de l’aimant est souvent infructueuse.

Bloquer son compteur de gaz avec un aimant : les risques encourus

Les compteurs de gaz existent en deux versions :

  • Le compteur traditionnel est le compteur le plus commun dans les logements français. Il possède une chambre volumétrique déformable. C’est cela qui quantifie le gaz  en m3, lesquels sont ensuite convertis en kWh.
  • Gazpar le nouveau compteur intelligent et communicant. GRDF prévoit son déploiement au niveau national pour 2022. Avec les compteurs intelligents, les risques de fraude sont minimes.

Avec Gazpar, les méta données sont collectées en temps réel et permettent d’inciter les consommateurs à économiser de l’énergie et augmenter leur efficacité énergétique.

La fameuse technique de l’aimant est plus couramment utilisée sur les compteurs électriques. Du fait le l’absence de roue dentée, les compteurs de gaz résistent mieux à la fraude. Les gestionnaires de réseaux font très bien la différence entre un compteur défectueux et trafiqué.

Fraude au compteur : qui paye les pots cassés ?

Si une fraude est constatée par un agent assermenté de GRDF, votre fournisseur d’électricité vous fera parvenir une facture de régularisation, qui peut être très élevée. Facture à laquelle il faudra ajouter les frais de constats de fraude très élevés également. Sachez d’ailleurs qu’en fraudant, vous punissez les autres consommateurs. En effet, en cas de « pertes non techniques », GRDF ajuste le montant des taxes de façon à récupérer les sommes perdues.

Foire aux questions

Comment faire des économies d’énergie sur sa facture de gaz ?

Différents moyens existent, qui sont tout à fait légaux. À commencer par changer de fournisseur de gaz. Si vous avez l’impression de payer votre gaz trop cher, comparez le prix au kWh chez les différents fournisseurs. Certains comme Eni, Direct Energie ou encore Total Spring (ex-Lampiris), proposent des contrats avec des remises sur le prix du kWh HT.

Quel type de chauffage choisir ?

Si vous vivez en appartement, privilégiez le chauffage électrique, plus rentable. Notamment sur les petites surfaces (studios, T1). Dans les maisons, le chauffage au gaz, plus homogène, est préconisé.

Pour aller plus loin :

Contactez papernest pour en savoir plus

09 72 50 77 40

Appel non surtaxé

article

Article écrit par:

calendar

( update 13 février, 2018 )