Le compteur de gaz : tout ce qu’il faut savoir !

Annonce

Annonce : service papernest non partenaire d'Edf (n°Edf : 3004)

Compteurs traditionnels ou dispositifs communicants Gazpar, tous les logements raccordés au gaz de ville disposent d’un compteur de gaz. Celui-ci sert à quantifier le volume de gaz naturel consommé par les foyers afin que le fournisseur puisse facturer l’énergie utilisée.  Quels sont les différents compteurs de gaz qui existent ? Où trouver son compteur de gaz ? Comment et quand faire le relevé ? Quel est le prix d’un compteur de gaz ? Et comment l’ouvrir ? Nous vous donnons toutes les réponses dans cet article…

Qu’est-ce qu’un compteur de gaz ?

Un compteur de gaz est un appareil installé dans les logements raccordés au réseau de distribution du gaz naturel. Il permet de comptabiliser la quantité de gaz consommée par le foyer. Le fournisseur peut ainsi facturer le volume d’énergie utilisé.

Le compteur de gaz indique deux données :

  • L’index de consommation, exprimé en m3
  • Le numéro de matricule

Pourquoi l’index de consommation est-il exprimé en m3 ?

La consommation de gaz d’un logement est exprimée en m3 sur le compteur. Cependant, sur la facture, le montant affiché est calculé en kWh. Ceci est dû au fait que les fournisseurs convertissent les kWh de gaz en m3, en appliquant un coefficient de conversion (ou coefficient thermique). Celui-ci est déterminé en fonction de la commune, selon trois facteurs :

  • La pression atmosphérique
  • La température
  • La qualité du gaz

GRDF a mis en place ce calcul de conversion afin que le prix du gaz de ville soit le même pour tous les Français, car l’altitude, notamment, change la composition du gaz naturel en diminuant son pouvoir calorifique.

En France, selon le lieu de résidence, les foyers consomment du gaz B ou du gaz H. Le premier, à bas pouvoir calorifique, est utilisé pour les communes situées en dessous de 400 mètres. Quant au gaz H, à haut pouvoir calorifique, il est acheminé vers les autres villes, y compris celles au-dessus de 1000 mètres.

Qu’est-ce que le numéro de matricule du compteur de gaz ?

Le numéro de matricule du compteur de gaz est une série de trois chiffres qui permet d’identifier le compteur en tant que tel. Tous les compteurs possèdent un matricule, même les plus anciens.

Attention, cependant, à ne faut pas confondre le matricule avec le PCE (Point de comptage et d’estimation). Ce dernier est un numéro de 14 chiffres qui permet d’identifier le logement correspondant, mais ne figure pas sur le compteur.

Pour résumer, le matricule correspond au compteur en lui-même (l’objet physique), alors que le PCE est attribué au logement. Si le compteur doit être changé, le matricule sera différent, mais le PCE restera identique.

Quels sont les différents compteurs de gaz : traditionnels ou communicants ?

Il existe deux types de compteurs de gaz :

  • Les compteurs traditionnels (ou secs)
compteur traditionnel

Les compteurs traditionnels, aussi appelés “compteurs secs”, sont les plus répandus sur le territoire, mais aussi les plus vieux du marché. Ils sont reconnaissables à leur couleur blanche et à leur forme rectangulaire. Et sont équipés d’une chambre volumétrique déformable qui mesure le volume de gaz consommé en m3.

  • Les compteurs communicants Gazpar
compteur communicant gazpar

Les compteurs communicants Gazpar sont la nouvelle génération de compteurs dits intelligents. Ils se distinguent par leur forme carrée et leur couleur jaune orangé. Pour les logements déjà équipés, les relevés de compteur sont transmis directement à GRDF. C’en est donc fini des relevés de compteurs et des déplacements des techniciens. Les clients peuvent également suivre, précisément et quotidiennement, leur consommation de gaz.

Les compteurs communicants Gazpar

Depuis 2016, GRDF s’occupe de remplacer les 11 millions de compteurs de gaz traditionnels par des compteurs communicants Gazpar. Le déploiement continue en 2023.

Comment fonctionnent les compteurs communicants Gazpar ?

Les compteurs communicants Gazpar permettent de réaliser, deux fois par jour, le relevé de consommation de manière automatique et à distance. La transmission des données à GRDF s’effectue par radio, sur la fréquence 169 MHz, via un concentrateur installé sur le toit d’un immeuble par exemple.

Quels sont les avantages des compteurs communicants Gazpar ?

Les compteurs communicants Gazpar permettent :

  • d’accéder aux données quotidiennes de consommation de gaz
  • de mieux maîtriser sa consommation de gaz
  • de fixer un niveau maximal de consommation. Un message est envoyé en cas de dépassement
  • de comparer ses consommations à celles de foyers présentant les mêmes caractéristiques
  • d’archiver les données de consommation afin de mieux la suivre dans le temps
  • d’envoyer automatiquement le relevé à GRDF sans qu’un technicien ne doive se déplacer

Quelles sont les étapes pour la pose d’un compteur communicant Gazpar ?

Tout d’abord, la pose d’un compteur communicant Gazpar est gratuite, car elle est incluse dans les coûts d’acheminement du gaz et de maintenance du réseau, définis par la CRE (Commission de régulation de l’énergie).

Ensuite, il est possible de connaître la date d’installation des compteurs Gazpar dans sa commune en se connectant, ici, sur son espace client GRDF.

Enfin, la pose d’un compteur communicant Gazpar est très simple. Voici les différentes étapes pour bénéficier des avantages offerts par ces compteurs intelligents :

  1. J-45 à J-30 : Le consommateur reçoit un courrier pour le prévenir de l’installation prochaine de son compteur Gazpar avec le nom de la société en charge de la pose.
  2. J-15 : Un second courrier est envoyé par l’entreprise qui s’occupe de l’installation afin de communiquer l’heure et la date de l’intervention, ainsi que si la présence du client est nécessaire. Si ce n’est pas utile, ce dernier devra éteindre tous ses appareils qui fonctionnent au gaz avant 8h.
  3. H-48 : Le client reçoit un SMS ou un mail pour lui rappeler l’installation à venir.
  4. Jour J : Le technicien installe le compteur Gazpar. L’intervention dure environ une trentaine de minutes.

Le saviez-vous ?

Les coûts d’acheminement représentent 25 % du montant total de la facture de gaz. Les coûts d’investissement en relation avec l’installation des compteurs communicants Gazpar sont de 0,3 %. GRDF estime qu’ils seront largement remboursés par une meilleure maîtrise de la consommation, car, selon la CRE, Gazpar permet de réaliser des économies d’énergie par habitant de 1,5 % en moyenne.

Vous souhaitez ouvrir votre compteur de gaz ? Les conseillers papernest vous expliquent comment procéder ! 📞

Annonce

Annonce

Où trouver son compteur de gaz ?

Malheureusement, le compteur de gaz ne se trouve pas au même endroit dans tous les foyers. Cependant, dans la plupart des cas, il est installé :

  • à l’intérieur du logement : dans l’entrée, la cuisine, le garage ou la cave
  • à l’extérieur du logement : dans les parties communes de l’immeuble ou sur le palier

Pour les copropriétés, les compteurs de gaz sont, généralement, installés au même endroit, dans les locaux techniques, pour tous les résidents. Dès lors, attention à ne pas se tromper de compteur de gaz. Chacun possède un numéro gravé dessus. Il doit correspondre à celui indiqué sur la facture de gaz. Dans le cas d’un emménagement, le nouvel occupant doit demander ce numéro à l’ancien locataire ou joindre GRDF au 09 69 36 35 34.

Comment relever son compteur de gaz ?

Pour relever l’index de son compteur de gaz, que ce soit un Gazpar ou un traditionnel, il faut communiquer les cinq premiers chiffres indiqués sur le compteur. Il s’agit des numéros qui se trouvent sur le fond noir. Ceux qui figurent sur le fond rouge ne doivent pas être transmis.

lire index consommation gaz

Quand relever son compteur de gaz ?

Le relevé du compteur de gaz doit être effectué à diverses occasions :

  • En cas de déménagement (pour résilier son contrat)
  • Lors d’un emménagement (pour la mise en service du gaz)
  • En cas de changement de fournisseur
  • Si un technicien GRDF se déplace pour faire un simple relevé
  • Si le client a choisi un contrat avec auto-relève, il doit transmettre sa consommation à son fournisseur pour être facturé

De plus, il existe deux types d’index de consommation :

  • L’index réel : ce sont les cinq premiers chiffres indiqués sur le compteur
  • L’index intermédiaire : il s’agit d’une estimation de la consommation de gaz réalisée par GRDF en fonction du type de logement et des habitudes de consommation du ménage.

Le saviez-vous ?

Pour obtenir l’index réel d’un compteur traditionnel (le Gazpar envoie directement les données à GRDF), un technicien GRDF doit se déplacer, tous les six mois en général. Quant à l’index intermédiaire, il est estimé et ne nécessite donc pas l’intervention d’un agent GRDF pour émettre la facture intermédiaire.

Quel est le prix d’un compteur de gaz ?

La fourniture, la pose et l’entretien d’un compteur de gaz sont pris en charge par GRDF. Les clients n’ont donc rien à payer, sauf si :

  • ils demandent le changement ou le déplacement du compteur de gaz, alors que GRDF estime que cela n’est pas nécessaire.
  • le compteur doit être changé suite à des dégradations dont l’occupant du logement est responsable.

Le saviez-vous ?

GRDF change gratuitement tous les compteurs âgés de vingt ans ou plus, sur simple demande des occupants du logement.

Comment ouvrir un compteur de gaz ?

Les étapes pour ouvrir un compteur de gaz diffèrent selon que le logement est neuf ou non.

ccompteur gaz de ville

Si le logement est neuf

Dans le cas d’un logement neuf, il faut, tout d’abord, procéder au raccordement du logement au réseau de gaz de la ville. La demande doit être faite à GRDF. Son coût dépend de la distance qui sépare le domicile et le réseau.

Ensuite, une fois les travaux de raccordement au gaz effectués, il faut obtenir le Qualigaz auprès de l’organisme agréé. Ce document permet de certifier conforme l’installation de gaz intérieure. Sans ce certificat, il est impossible de souscrire une offre de gaz chez un fournisseur.

Enfin, il faut contacter un fournisseur de gaz naturel afin de contracter une offre. Le futur client doit alors fournir le numéro PCE (Point de comptage et d’estimation) – les 14 chiffres gravés sur le compteur – afin d’établir le contrat de gaz. Ce qui entraînera la mise en service du compteur par GRDF.

Si le logement était déjà habité

Si le logement était déjà habité, cela signifie que le raccordement a été effectué et le Qualigaz obtenu. Dans ce cas, il suffit de contacter un fournisseur pour souscrire une offre de gaz. Il est conseillé d’entamer les démarches quelque quinze jours avant l’emménagement.

Quels sont les frais et les délais de mise en service d’un compteur de gaz ?

prix compteur gaz

Si les étapes de mise en service d’un compteur diffèrent selon que le logement est neuf ou non, les frais et délais de mise en service du gaz restent les mêmes : 19,88€ pour une mise en service initial sous 5 jours ouvrés.

Cependant, pour une ouverture du compteur du gaz plus rapide, sous deux jours ouvrés, le tarif est de 63,81€. Et pour une mise en service urgente, le jour même, il faudra débourser, tout de même, 153,10€.

Pour les logements équipés d’un compteur communicant Gazpar, la mise en service se fait à distante. En revanche, pour les compteurs traditionnels, un technicien GRDF devra se déplacer au domicile.

Le saviez-vous ?

La mise en service d’un compteur de gaz est effectuée par GRDF, mais son montant est prélevé, sur la première facture, par le fournisseur, et est reversé, ensuite, au gestionnaire du réseau.

Nous avons déjà accompagné plus de 1 000 000 de Français ! C’est votre tour !

09 77 42 24 41

Annonce

Nous avons déjà accompagné plus de 1 000 000 de Français ! C’est votre tour !

Je me lance !

Annonce

FAQ

Comment lire le compteur de gaz ?

Pour lire et relever l’index de son compteur de gaz, que ce soit un Gazpar ou un traditionnel, il faut communiquer les cinq premiers chiffres indiqués sur le compteur. Il s’agit des numéros qui se trouvent sur le fond noir. Ceux qui figurent sur le fond rouge ne doivent pas être transmis.

Comment savoir si mon compteur gaz fonctionne bien ?

Pour savoir si mon compteur de gaz fonctionne bien, il doit tourner normalement (ni trop vite ni pas assez). Les index de consommation doivent être sensiblement les mêmes et le montant des factures doit correspondre aux habitudes de consommation. Et la fourniture de gaz doit être stable et continue, sans interruption.

Quel compteur pour le gaz ?

Il existe deux types de compteurs de gaz : les compteurs traditionnels (ou secs) et les compteurs communicants Gazpar. Les premiers sont les plus répandus en France, mais aussi les plus vieux du marché. Ils sont reconnaissables à leur couleur blanche et à leur forme rectangulaire. Quant aux Gazpar, il s’agit de la nouvelle génération de compteurs dits intelligents. Ils se distinguent par leur forme carrée et leur couleur jaune orangé. Pour les logements déjà équipés, les relevés de compteur sont transmis directement à GRDF.

C’est quoi le compteur communicant gaz ?

Le compteur communicant de gaz s’appelle Gazpar. Il permet de réaliser, deux fois par jour, le relevé de consommation de manière automatique et à distance. De plus, sa mise en service se fait à distance, sans l’intervention physique d’un technicien GRDF. Les clients peuvent également suivre, précisément et quotidiennement, leur consommation de gaz.

Mis à jour le 20 Jan, 2023

redaction Qui sommes nous ?
Redactor

Laurent Tourneux

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis cliquez ici