Comment lire son compteur de gaz ?

Savoir lire son compteur d’électricité ou de gaz permet de mieux suivre et comprendre sa consommation d’énergie. Mais de nombreux consommateurs se sentent quelque peu déconcertés face à ce défilement incessant de chiffres sur le ou les cadrans. Et vous, connaissez-vous votre consommation énergétique ?

Fournisseur-energie vous permet de mettre en service le gaz naturel en 5 min

 

Beaucoup ignorent parfois jusqu’à l’emplacement de leur compteur de gaz (dans le cas des occupants d’un immeuble ou d’une copropriété par exemple) et laissent aux techniciens GRDF le soin de lire leur compteur et d’établir leur facturation. Pourtant, s’intéresser de plus près aux index inscrits sur le cadran permet de réduire de façon significative sa facture de gaz naturel. Seulement voilà, nombre d’abonnés au gaz ne savent simplement pas comment interpréter les chiffres de leur appareil de comptage. Comment lire son compteur de gaz ?

Comment lire son compteur de gaz ?

Avant de le lire, il faut commencer par le localiser : un compteur de gaz se situe normalement à l’extérieur de votre domicile. Positionné à l’intérieur d’un caisson marqué au logo de GRDF, il s’ouvre en tournant simplement la serrure. Dans un immeuble ou une copropriété, il peut être caché dans une armoire située dans une cage d’escalier, dans une cave ou dans la cour intérieure.

télérelève gaz

L’index à relever correspond aux chiffres indiqués sur le compteur. C’est à partir de ces chiffres qu’est ensuite calculée votre consommation de gaz naturel. Notez que le fournisseur de gaz naturel ne prend pas en compte les chiffres situés après la virgule (en rouge) dans la lecture du compteur, seuls les index inscrits sur fond noir comptent dans l’interprétation.

En cas de changement de fournisseur de gaz naturel  ou de déménagement, il est utile de savoir lire son compteur de gaz, car dans les deux cas vous devrez souscrire à un nouvel abonnement (en plus de devoir résilier l’ancien). Or lors de la souscription à un nouveau contrat de gaz, votre fournisseur vous demandera de lui transmettre le relevé de compteur afin de pouvoir établir la facture de clôture de contrat ou de régularisation. Un document précieux qui fait le point sur votre consommation annuelle en kWh et en euros. C’est à partir de cette facture que vous saurez si vous avez un reste à payer ou un trop-perçu à recevoir, il est donc très important de bien lire et relever son compteur de gaz afin d’éviter d’être facturé des frais inutiles.

Comment se mesure la consommation de gaz ?

Le compteur de gaz donne le volume de gaz en mètres cubes. Pour connaître la consommation d’énergie en kWh, il faut appliquer un coefficient de conversion, (mentionné sur votre facture) pour transformer ce volume (en mètres cubes) en énergie (en kiloWatt-heure). Plus la commune du PCE est élevée, plus le gaz naturel est léger. De plus, certains types de gaz possèdent un pouvoir calorifique plus élevé que d’autres selon qu’ils proviennent d’Algérie, de Russie, ou bien encore des Pays-Bas. Pour un même volume, on peut avoir plus de puissance. D’où le choix de facturer la consommation de gaz en fonction de la quantité d’énergie fournie plutôt que selon le volume consommé.

À quoi sert de savoir lire son compteur de gaz ?

Pour mieux comprendre sa consommation

Savoir lire et relever l’index de son compteur de gaz permet d’être facturé au plus près de sa consommation, évitant ainsi les factures qui se basent sur une estimation et qui ne permettent pas d’être facturé au plus juste de sa consommation.

Pour faire l’auto-relève

Une fois par an au minimum, les agents du gestionnaire de réseau GRDF doivent procéder à la relève du compteur du gaz des consommateurs. Cette opération nécessite le déplacement à domicile d’un technicien qui enregistre l’index inscrit, ces données serviront ensuite à établir la facturation. Ces relèves doivent avoir lieu plusieurs fois dans l’année mais la présence de GRDF n’est obligatoire qu’une seule fois

Pour souscrire à un contrat de gaz naturel et mettre le compteur en service dans votre logement, contactez les conseillers Fournisseur-Energie du lundi au vendredi de 8h30 à 21h et le samedi de 9h30 à 17h30.

Quand lire son compteur de gaz ?

Plusieurs cas de figures se présentent :

  • Vous déménagez ou vous changez de fournisseur : vous devez relever votre compteur de gaz le jour de votre déménagement et celui de votre emménagement afin d’être facturé au plus près de votre consommation. On conseille généralement aux particuliers qui déménagement de contacter leur fournisseur au minimum deux semaines avant la date de départ, mais entre temps, la consommation de gaz peut varier. Même si vous n’habitez plus le logement, si l’électricité et le gaz naturel sont toujours en service, les compteurs continuent de tourner et ne sont jamais remis à zéro. Il est donc important de faire le relevé au moment du départ et de l’arrivée. Si le jour où vous emménagez vous rencontrez des difficultés à joindre votre fournisseur pour lui communiquer votre relevé de compteur (qui fait office de mise en service du gaz pour votre nouveau contrat), certains fournisseurs proposent de le faire en ligne pour gagner du temps.
  • Vous faites l’auto-relève de votre compteur : régulièrement, les fournisseurs de gaz naturel envoient un mail à leurs abonnés leur indiquant l’ouverture des dates d’auto-relève pendant lesquelles ils doivent envoyer leur relevé (par mail, téléphone) à leur fournisseur.

Le compteur GazPar

Avec le compteur intelligent Gazpar, il ne sera bientôt plus nécessaire de relever son compteur de gaz naturel pour suivre sa consommation. Le petit dernier de GRDF transmet lui-même sur une base régulière les index à consommation à GRDF, qui établit ensuite la facturation sur la base d’un relevé réel et non plus d’une estimation, et ceux pour l’ensemble des consommateurs de gaz naturel sur le territoire français métropolitain. Ce dispositif de comptage intelligent fonctionne par ondes radio, contrairement à son cousin Linky qui utilise le Courant Porteur Ligne (CPL) pour communiquer avec Enedis.

3443136_3_060f_gazpar-a-ete-mis-au-point-des-2007-et-une_7b1f2f999bc3a85ebfb7058c231c70d8

Le compteur GazPar. Source : GRDF

Foire aux questions

Qu’est-ce que le PCE ?

Le Point de Comptage et d’Estimation, présent sur chaque compteur, qui correspond à un point physique de livraison du gaz, situé à l’extrémité aval du réseau de distribution. Il se compose de composé de 14 chiffres et identifiant de façon unique à votre fournisseur de gaz naturel le lieu de livraison.

Peut-on fausser le relevé d’un compteur de gaz ?

Certains consommateurs mal intentionnés communiquent un relevé inférieur à celui indiqué sur le cadran de leur consommation dans l’espoir de faire baisser leur facture de gaz. Mais GRDF est au fait de ce type de supercherie et ne met pas longtemps à s’en apercevoir.

Comment savoir si mon compteur est défectueux ?

Votre compteur tourne trop vite, fait du bruit, dégage une odeur suspecte ? Il peut s’agir d’un défaut de l’appareil. Mieux vaut ne pas prendre de risque en essayant de résoudre le problème soi-même, contactez GRDF dans ce cas.

À qui appartiennent les compteurs de gaz ?

Les appareils de comptage sont la propriété du gestionnaire de réseau (ici GRDF) chargé de leur entretien et de leur relevé, ainsi que de leur développement.

Pour en savoir plus :

Le compteur de gaz d’appartement

Le compteur de gaz de maison

Le changement de compteur de gaz

article

Article écrit par:

calendar

( update 11 décembre, 2017 )

Commentaires

1 Avis

  5/5

  5/5

AH oui quand même ... Vaut mieux pas se tromper sur les chiffres, pas envie de payer ce que j'ai pas consommé :)))

Laisser un commentaire