Classement des offres par ordre décroissant de clients, offres partenaires présentées en premier. En savoir plus.

Quel fournisseur choisir pour payer son gaz pas cher ?

Dans le contexte de crise économique, beaucoup de particuliers cherchent à réduire les dépenses liées à l’énergie. Payer son gaz pas cher, un enjeu devenu économique et écologique à la fois. Un choix parfois difficile à faire pour les non-initiés donc. Pour trouver les meilleurs fournisseurs de gaz pas cher, voici un petit comparatif des principaux concurrents en vigueur sur le marché gazier.

Prendre un contrat de gaz naturel en quelques minutes avec papernest

Gaz naturel : l’embarras du choix

Vous êtes particulier et votre logement a besoin du gaz naturel dans votre logement ? Avant de souscrire à un contrat chez un fournisseur d’énergie, il est nécessaire, pour s’assurer de payer son gaz pas cher, de comparer les différents fournisseurs de gaz naturel et de bien évaluer vos besoins en consommation afin de choisir la meilleure offre et faire des économies d’énergie. La question est d’autant plus complexe que certains fournisseurs proposent des offres duales incluant gaz et électricité, qui concurrencent les fournisseurs de gaz plus « traditionnels », ajouté à cela que depuis l’ouverture du marché de l’énergie en 2007, de nombreux fournisseurs alternatifs ont vu le jour, qui proposent des offres de gaz à des tarifs très compétitifs.

Gaz pas cher : les fournisseurs bi-énergie 

Parmi les principaux fournisseurs de gaz naturel en vogue sur le marché, on trouve les géants EDF et Engie (anciennement GDF-Suez), qui sont fournisseurs à la fois de gaz et d’électricité. De tous les fournisseurs en vigueur sur le marché, ENGIE (ex GDF Suez) est le seul à pouvoir proposer à ses abonnés une offre de gaz réglementée, dont les tarifs sont fixés mensuellement par les pouvoirs publics. EDF propose quant à lui une offre de marché : l’offre « Avantage Gaz » où le prix du kWh gaz est fixé par le EDF, ce qui fait de lui un fournisseur alternatif de gaz naturel. Pour savoir qui d’EDF ou d’Engie propose les meilleurs tarifs de gaz pas cher, il faut connaître sa zone tarifaire de gaz ainsi que sa CAR.

Le tarif à l’abonnement pour le gaz naturel étant plus élevé chez EDF que chez Engie, la différence se joue sur les besoins réels en consommation. Pour payer son gaz pas cher dans ce cas-là, il faut se baser sur ses besoins en énergie : cuisson, chauffage, eau chaude sanitaire… Les offres de gaz d’Engie (Gaz fixe 1,2 ou 3 ans) ne sont pas vraiment avantageuses pour les logements n’utilisant le gaz que pour la cuisson. De même, l’offre Avantage Gaz d’EDF n’offre pas énormément d’avantages pour les petits consommateurs.

Que faut-il retenir ?

Les fournisseurs bi-énergie proposent souvent des offres duales de gaz et d’électricité, qui sont plus intéressantes au niveau des tarifs que deux contrats différents. En plus de ne payer qu’un fournisseur au lieu de deux, c’est également un bon moyen pour payer son gaz pas cher.

Gaz pas cher : les fournisseurs exclusifs de gaz 

Certains fournisseurs sont spécialisés uniquement dans la fourniture de gaz naturel, c’est souvent le cas des compagnies pétrolières, qui ont étendu leur domaine d’activité aux particuliers et aux professionnels. C’est le cas de l’Italien Eni, qui propose des offres à prix fixe (pour se prévenir les hausses du prix du gaz) comme des offres à prix indexé pour faire davantage d’économies tout de suite ; ces offres garantissent également des prix toujours inférieurs aux tarifs réglementés en vigueur. Si l’on veut payer son gaz pas cher, tout en gardant la même qualité de fourniture et d’approvisionnement ; les offre Webeo (100% en ligne), Astucio Eco et Evoluccio sont particulièrement compétitives. Webeo, la plus avantageuse du marché (112,57 € par mois, contre 131,57 € / mois avec l’offre Avantage Gaz d’EDF) propose une remise de 15% sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé en vigueur, ainsi que des prix fixes sur trois ans.

Autres fournisseurs de gaz naturel : les français Dyneff (Languedoc-Roussillon) et Antargaz (premier distributeur de GPL en France) qui proposent des offres de gaz à peu ou pas chères. Dyneff propose des remises allant de 9 à 10% sur le prix du kwh HT par rapport au tarif réglementé en vigueur, contre 8% pour Antargaz. Quitte à choisir entre les deux pour payer son gaz pas cher, mieux vaut se tourner vers Dyneff.

Mais les offres Dyneff et Antargaz, malgré leurs tarifs compétitifs par rapport à ceux réglementés en vigueur, ne s’avèrent pas aussi intéressantes que celles d’Eni pour payer son gaz pas cher. La compagnie pétrolière italienne garde le monopole des tarifs les plus compétitifs : 10,83 % d’économies par rapport aux tarifs réglementés d’Engie.

Que faut-il retenir ?

S’il fallait retenir une seule chose au vu des fournisseurs et de leurs différentes offres dans cette catégorie, ce serait que pour payer son gaz pas cher, mieux vaut opter pour Eni et / ou pour une offre en ligne : les offres Webeo d’Eni, Online Gaz de Direct Energie, Mon Contrat Serein Online de Dyneff sont de loin les plus compétitives du marché.

Gaz pas cher : les fournisseurs alternatifs 

L’ouverture du marché de l’énergie en 2007 a permis la naissance de la concurrence sur le marché de l’énergie. Direct Energie, Alterna, Total Spring (ex-Lampiris) et Energem (entre autres) sont nés de cette ouverture. Tous proposent des offres de gaz naturel, souvent plus avantageuses que les tarifs réglementés en vigueur. Pour payer son gaz pas cher tout en opérant une transition énergétique pour un mode de vie plus responsable, les fournisseurs alternatifs sont souvent la meilleure option.

Direct Energie propose trois offres pour le gaz : Online (100% en ligne), Horizon (prix bloqués sur deux ans) et Directe. Pour savoir qui de Direct Energie ou d’Engie, ou de Direct Energie ou d’EDF proposent les meilleures offres pour acheter son gaz pas cher, il faut comparer les différentes réductions sur le prix au kWh qu’ils proposent :

L’offre Online de Direct Energie propose une réduction de 10% sur le prix du kwh HT de gaz par rapport au tarif réglementé en vigueur, soit 116,43 € / mois pour le gaz. Les tarifs fixés par Engie prévoient des remises sur certaines offres, comme les offres Gaz Ajust Fixe 3 et 4 ans, mais uniquement jusqu’à 8%.

Quand aux offres fixes, Gaz Fixe 3 et 4 ans, elles ne prévoient aucune baisse, ce sont des offres de marché immuables tandis que chez Direct Energie, les offres Directe et Horizon proposent chacune 5% de remise sur le prix du kWh HT par rapport au tarif réglementé en vigueur.

Un autre concurrent a su tirer son épingle du jeu : le belge Total Spring (ex-Lampiris), un fournisseur d’énergie implanté en France depuis 2010, qui va jusqu’à proposer des réductions  sur le prix du kWh pouvant atteindre les -16% sur son offre de gaz naturel ! De ce point de vue, c’est sans doute l’offre la plus compétitive du marché pour payer son gaz pas cher. Malheureusement, si cette remise est très attractive, elle offre peu de visibilité sur l’évolution des prix au bout d’un an (la durée du contrat n’excèdant pas une année).

Alterna, fournisseur d’énergie français, est en fait un regroupement d’entreprises locales de distribution, qui propose des offres d’électricité et de gaz naturel. L’offre Alterna Idea gaz est proposée à un prix compétitif par rapport aux tarifs réglementés en vigueur. Mais, à l’instar de Total Spring (ex-Lampiris), les offres d’Alterna n’apportent aucune garantie de fixité des prix dans la durée.

Quand à Energem, du fait que son champ d’activité et de fourniture de gaz naturel se limite exclusivement au Nord de la France, il est difficile de le comparer à des entreprises comme Engie ou EFF qui agissent sur l’ensemble du territoire français, même si Energem se distingue des autres fournisseurs d’énergie par son impact environnemental très positif. Pour ce qui est des tarifs, l’offre Objectif Gaz d’Energem ne propose pas de réduction sur l’abonnement ni sur le prix au kWh par rapport aux tarifs réglementés.

Que faut-il retenir ? 

Sur de nombreux points (prix à l’abonnement, remises, engagegement, aspect pratique), les offres de Direct Energie s’avèrent être les plus avantageuses pour payer son gaz pas cher dans l’immédiat comme sur la durée. Pour trouver encore moins cher sur le prix du kWh, il faut se tourner vers l’offre eni Evolucio, la seule à proposer des tarifs encore plus intéressants par rapport à Direct Energie et aux autres fournisseurs alternatifs.

Comment payer son gaz pas cher ?

Pour payer son gaz pas cher tout en bénéficiant d’une offre et d’un service de quailtié, les offres de gaz naturel d’Eni et de Direct Energie sont les plus compétitives sur les prix, les remises et l’abonnement. Notamment les offres Webeo (Eni) et Online Gaz (Direct Energie), qui doivent également leurs tarifs à la gestion entièrement en ligne des contrats. Si l’offre de Total Spring (ex-Lampiris) dépasse de loin les autres sur le prix du kWh (jusqu’au -16%), elle n’offre presque pas de visibilité dans la durée pour les consommateurs, qui préfèrent souvent être prévoyants par rapport à tout qui concerne leurs factures d’énergie.

En outre, Direct Energie offre la possibilité de souscrire également à un contrat d’électricité. Un excellent moyen de faire d’une pierre deux coups, en payant son électricité et son gaz pas cher.

Outre le choix du fournisseur d’énergie, il existe d’autres moyens de réduire sa facture de gaz naturel, notamment en adoptant les bons gestes au quotidien au quotidien et ou renforçant l’isolation de son logement, on arrive facilement à des économies de gaz.

Pour aller plus loin :

article

Article écrit par:

calendar 31 octobre, 2016

( update )

Commentaires

6 Avis

  4.5/5

  5/5

je crois que tous les fournisseurs proposent les deux

  4/5

@Jacques : Engie et EDF maintenant ils proposent les deux gaz et elec

  4/5

Jacques oui il y en a qui proposent les deux

  4/5

Est-ce qu'on peut avoir l'élec et le gaz chez un meme fournisseur ?

  5/5

ilona : il font comme ils peuvvent !

  5/5

la compensation c'est à la mode décidemment :!

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici