raccordement ERDF

Raccordement ERDF d’une maison neuve : mode d’emploi

Pour information : ERDF a changé de nom et est devenu ENEDIS, cependant la méthode de raccordement reste la même.

Avant d’aller plus loin, assurez vous qu’ENEDIS (ERDF) est bien votre gestionnaire de réseau de distribution d’électricité. C’est le cas pour 95% des consommateurs cependant, les 5% restant sont gérés par des entreprises locales de distribution tels que réfie, SEM, SICAE. Vous pouvez trouver les coordonnées de votre gestionnaire de réseau de distribution électrique sur vos factures d’électricité.

Attention à ne pas confondre le gestionnaire de réseau de distribution et votre fournisseur d’électricité.

raccordement ERDF
raccordement ERDF

Raccorder un logement au réseau ERDF consiste à brancher le logement sur le réseau connecté existant. Si le logement est particulièrement éloigné, une extension du réseau ERDF peut être effectuée.

Vous venez de terminer la construction d’une maison et vous souhaitez procéder à son raccordement ?

On vous explique pas à pas comment y parvenir.

 

Le raccordement se fait en quatre étapes :

  1. La constitution d’une demande : remplir le formulaire ERDF et l’envoyer
  2. La réception d’une proposition d’ERDF : le devis
  3. Les travaux de raccordement
  4. La mise en service

 

  1. La constitution d’une demande

Pour amorcer la procédure de raccordement ERDF, vous devez tout d’abord faire une demande en ligne sur ce site. Vous devez alors remplir un formulaire :

  • Entrez le code postal de l’habitation
  • Sélectionnez “Un nouveau raccordement” dans le menu déroulant qui apparaît
  • Choisissez l’usage que vous en ferez
  • Sélectionnez le type d’installation correspondant
  • Indiquez la puissance maximale souhaitée. Cela permet de dimensionner votre installation. Ça correspondra à la puissance maximale à laquelle vous pourrez souscrire chez un fournisseur. Le coût du raccordement en dépend : plus la puissance est élevée plus cela vous coûtera cher. Cependant il ne vaut mieux pas sous-estimer votre puissance pour éviter d’avoir à modifier ultérieurement votre raccordement. Vous avez le choix entre :
    • 3 kVA : pour équipement ou mobilier urbain
    • 9 kVA : pour les nouveaux raccordements dans des immeubles existants
    • 12 kVA (monophasé), largement suffisant pour un usage domestique standard, même avec un chauffage électrique
    • 36 kVA (triphasé), pour des complexes de plusieurs logements ou pour les professionnels

 

Une fois cette étape validée, vous pouvez alors télecharger le formulaire de demande (4 pages). Il vous suffit alors de l’imprimer, de le compléter puis de l’envoyer à votre agence dont l’adresse doit s’afficher.

Attention, des annexes sont à joindre au formulaire :

  • une copie de l’autorisation d’urbanisme de la construction (ex : permis de construire)
  • un plan de situation du terrain à raccorder (plan extrait du cadastre)
  • un plan de masse
  • des photos des ouvrages électriques présents
  • un engagement écrit à prendre en charge les travaux de raccordement ayant lieu sur la propriété

Essayez de préparer ce dossier le plus tôt possible afin d’éviter de devoir emménager dans un logement sans électricité

 

  1. La réception d’une proposition d’ERDF

Après réception de votre demande, ERDF l’examine et la qualifie. ERDF réalise alors une étude technique.  Après étude de votre dossier, ERDF vous renvoie une proposition de raccordement comprenant le descriptif des travaux à réaliser (par ERDF ainsi que ceux à votre compte), le calendrier des travaux et les coordonnées d’un contact ERDF. La proposition est technique et financière.

 

La réception de cette proposition se fera sous 10 jours ouvrés après votre envoi, ou jusqu’à six semaines si une extension du réseau de distribution est nécessaire. Vous pouvez vous informer sur l’état d’avancement de votre demande depuis votre espace client Enedis . Après réception, vous disposez d’un délais de 3 mois pour lancer le projet en renvoyant la proposition signée (un acompte vous sera alors demandé).

 

Sachez que les tarifs vont de 1 500 à 2 300 € TTC pour un branchement souterrain / aérosouterrain et de 800 à 1 000 € TTC pour un branchement aérien.

 

  1. Les travaux de raccordement

Il existe deux types de raccordement pour les nouvelles installations :

  • type 1 : pour les longueur de cable de branchement en zone privative de moins de 30 mètres
    • ERDF va vous installer un “coffret électrique de branchement” ou une borne
    • Vous devez indiquer sur votre plan de masse les limites de votre propriété
  • type 2 : autorisé quelle que soit la longueur du câble
    • ERDF va vous installer un “coffret électrique de branchement” ou une borne et un autre coffret avec un disjoncteur
    • Vous devez indiquer sur votre plan de masse les limites de votre propriété

 

Le certificat de conformité Consuel

Le certificat de conformité Consuel est obligatoire.

Le Consuel (le Comité National pour la Sécurité des Usagers de l’Electricité) a été créé pour éviter les accidents électriques. Une fois les travaux terminés le Consuel est automatiquement délivré si l’installation a été effectuée par un technicien certifié. Si ce n’est pas le cas, vous devez vous soumettre à une visite de contrôle à travers laquelle l’organisme vérifiera la conformité de l’installation en fonction des normes de sécurité. Vous pouvez commander votre attestation sur : http://www.consuel.com/accueil-particuliers/

Il existe 3 attestations de sécurité différentes :

  • AC jaune : pour les installations de consommation à usage domestique
  • AC verte : pour les installations à usage non domestique
  • AC bleue : pour les installations de production d’énergie

Vous êtes donc concerné par l’attestation de conformité consuel jaune

 

Comptez entre 6 semaines et 4 mois après votre accord et paiement de l’acompte pour que vos travaux de raccordement soient finalisés.

 

  1. La mise en service

Quand ERDF vous donne une date de mise en exploitation, vous pouvez contacter Fournisseur Energie au 09 80 80 15 25. Veillez cependant à bien disposer de votre certificat Consuel, dans le cas contraire, aucun fournisseur ne pourra mettre en service votre installation. Il y a une autre conditions à respecter : le paiement complet de l’ensemble des montant dus à ERDF doit avoir été effectué.

Fournisseur Energie vous permettra de choisir un contrat d’électricité chez le fournisseur de votre choix. En effet, depuis 2007 et l’ouverture du marché énergétique français à la concurrence, il existe de multiples fournisseurs d’électricité. Un conseiller de Fournisseur énergie peut alors vous aider à comparer les offres auxquelles vous êtes éligible afin de choisir la moins chère. Vous pourrez également faire le choix d’un fournisseur d’électricité 100% verte si vous souhaitez faire un geste pour la planète.

 

Choisissez votre fournisseur d’électricité et signez votre contrat de fourniture d’électricité avant la fin des travaux pour que tout soit opérationnel au plus tôt. Votre présence sur place sera obligatoire pour la mise en service.

 

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour faire venir l’électricité à votre logement !

 

informations supplémentaires :

Si le technicien ERDF ne vient pas lors d’un rendez-vous, vous pouvez obtenir des dédommagements de l’ordre de 25 € si vous en faites la demande. A l’inverse, ces frais peuvent vous êtes facturés si vous faites déplacer un technicien en vain.

Si vous souhaitez faire une réclamation pour un quelconque problème de raccordement, vous devez vous adresser à votre gestionnaire de réseau de distribution.