Mon contrat d’électricité en détails

Prendre un contrat d’électricité, une démarche quasi-systématique mais encore redoutée et obscure. Ce document est le sésame qui garantit la fourniture de courant dans votre logement. Il faut donc faire attention à le choisir avec soin. De nombreux comparatifs existent pour les contrats d’électricité, mais EDF reste le fournisseur d’électricité de référence en France. Pourtant, de nombreux autres acteurs existent qui proposent des contrats d’électricité : Engie, Direct Energie, Eni, Lampiris, etc.

Mettez en service l’électricité  en 5 min en appelant papernest

Comment choisir son contrat ? Qui est le fournisseur d’électricité le moins cher ? Comment le résilier ? Voici un petit récapitulatif de tout ce qu’il faut savoir au sujet du contrat d’électricité.

Souscrire à un contrat d’électricité

Que vous déménagiez ou changiez de fournisseur d’électricité, il est indispensable de penser à souscrire un contrat d’électricité pour votre logement en avance. Pour cela, votre logement doit être raccordé au réseau électrique. Les logements anciens sont tous d’ores et déjà branchés, le raccordement au réseau électrique concerne uniquement les logements neufs.

Vient ensuite le choix du fournisseur d’électricité. Celui-ci repose sur plusieurs critères différents, à savoir :

  • Le prix du kWh ET de l’abonnement. La plupart des fournisseurs propose un tarif de l’abonnement similaire à celui des tarifs réglementés EDF, mais certains proposent des remises, comme Planète.
  • La puissance de votre compteur (qui influe sur le prix du kWh) ;
  • Le service client. Un contrat d’électricité est un engagement à long-terme, autant choisir un fournisseur qui a fait ses preuves en matière de relation client et pourra facilement être joignable en cas de besoin.
  • Les conditions générales de vente.

Le choix de l’offre

Il existe trois types de contrats d’électricité en France :

  • Le tarif réglementé EDF ou le célèbre Tarif Bleu, l’abonnement de 9 Français sur 10, mais pas le moins cher du marché. Fixé par les pouvoirs publics, le tarif réglementé évolue à la hausse ou à la baisse chaque année.
  • Les offres à prix fixes qui proposent un prix du kWh HT fixe sur plusieurs années. Ce genre de contrat protège les consommateurs de la hausse des prix de l’électricité. En revanche, il ne permet pas toujours de faire des économies sur ses factures.
  • Les offre à prix indexés suivent les évolutions du Tarif réglementé à la hausse ou à la baisse

A noter: Vous pouvez également vous rendre sur des comparateurs de prix spécialisés vous permettant de trouver le contrat d’électricité le moins cher en fonction de vos besoins.

Pour prendre un abonnement d’électricité rapidement et sans frais : papernest. Nos conseillers vous accompagnent et vous guident pour toutes vos démarches de souscription et de changement de fournisseur. Service et appel gratuit du lundi au vendredi de 8h30 à 21h. Samedi de 9h30 à 17h30.

Les démarches de souscription

La souscription à un contrat d’électricité se fait généralement par téléphone, bien qu’il soit désormais possible de le faire en ligne. Contactez le service client du fournisseur de votre choix, muni-e de :

  • L’adresse complète de votre logement ;
  • Le nom de l’ancien locataire si vous déménagez ;
  • Le numéro de Point De Livraison (PDL), qui servira de référence géographique au gestionnaire de réseau pour la fourniture d’électricité ;
  • Le relevé de compteur (un index en option Base, deux en options heures creuses / heures pleines).

Le conseiller téléphonique réalisera avec vous une estimation de votre consommation à partir des caractéristiques de votre logement :

  • La superficie en m2
  • Le nombre de pièces
  • Le type d’énergie utilisée pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire et la cuisson
  • La fréquence de présence dans le logement

Cette simulation a pour but de calculer vos mensualités (cela vaut également pour les contrats de gaz ou d’électricité verte). Vous pouvez à loisir modifier votre mode et fréquence de paiement une fois la souscription terminée. Une fois la souscription terminée, votre fournisseur vous fera parvenir votre contrat par mail. Il fera ensuite mettre le compteur à votre nom par le gestionnaire de réseau Enedis.

La mise en service de l’électricité

Concrètement, l’expression « mettre le compteur  à son nom » est erronée. Les compteurs sont la propriété exclusive des collectivités, qui en concèdent l’exploitation aux gestionnaires de réseau. Ce qui est à votre nom en revanche, c’est la consommation et la facturation. Le terme officiel est mise en service de l’électricité / du gaz. Selon que vous déménagez ou changez de fournisseur, cette démarche peut prendre différentes formes :

  • Si vous déménagez et que l’électricité / le gaz a été coupé-e dans votre nouveau logement, la mise en service consiste pour le fournisseur à dépêcher un technicien sur place pour remettre le compteur en service.
  • Si vous changez de fournisseur sans déménager, il s’agit d’un simple transfert de contrat.

Gérer son contrat d’électricité

Une fois la souscription terminée, vous recevrez votre contrat d’électricité par mail. Sur la première facture que vous recevrez sera affiché le montant pour la mise en service de l’électricité par Enedis. Vous recevrez également le lien hypertexte pour la création de votre espace client personnalisé, d’où vous pourrez ensuite gérer et modifier tous vos contrats.

Suivre sa consommation

Vous pouvez suivre votre consommation d’énergie depuis votre espace client, ou en appelant le service client de votre fournisseur d’électricité. Certains comme EDF ou Engie proposent à leurs abonnés des solutions de gestion de la consommation, comme e.quilibre chez EDF et Netatmo chez Engie.

Des outils de simulation en ligne sont disponibles pour estimer ses factures et sa consommation d’électricité. Très pratiques en cas de déménagement ou de changement de fournisseur, ils permettent de comparer les prix et les contrats d’électricité en se basant sur sa consommation personnelle.

Modifier ses options

Que vous soyez un particulier ou ayant souscrit sous à un contrat en énergie en tant que professionnel, depuis votre espace client personnalisé, vous pouvez gérer et modifier les options de votre contrat d’électricité. Notamment :

  • Vos données et coordonnées personnelles (adresse, adresse mail, numéro de téléhone, etc)
  • Ajouter / résilier un contrat
  • Changer de mode de paiement / rythme de facturation
  • Imprimer un justificatif de domicile, attestation de paiement
  • Envoyer un message à votre fournisseur d’énergie
  • Se tenir au courant du déploiement du compteur Linky chez vous

Soumettre son relevé de compteur

La relève de compteur bi-annuelle par le gestionnaire de réseau est obligatoire afin d’ajuster la consommation au plus près. Les consommateurs peuvent relever eux-mêmes leur compteur d’électricité et transmettre l’index à leur fournisseur d’énergie en ligne ou par téléphone (serveur vocal).

Enedis est le gestionnaire chargé de la gestion des appareils de comptage en France sur 95% du territoire national. Deux fois par an au minimum, le gestionnaire de réseau prévient les consommateurs de son passage par courrier.

En cas d’absence le jour du passage du technicien, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Confier vos clefs à un proche ou un voisin ;
  • Retourner la carte T laissée par le technicien dans la boîte aux lettres ou devant la porte ;
  • Indiquer l’index de votre compteur sur un papier affiché bien en vue sur la porte ;
  • Contacter le numéro du serveur vocal d’Enedis dédié au relevé de compteur : 09 70 825 383 (prix d’un appel local) ;
  • Soumettre votre relevé en ligne sur le site Internet du gestionnaire de réseau.

Payer sa facture

Les fournisseurs d’énergie proposent à leurs abonnés plusieurs rythmes de facturation et modes de paiements pour le règlement de leurs factures. Par défaut, la mensualisation et le prélèvement automatique sont mis en place au moment de la souscription, pour plus de confort et de simplicité. Mais le consommation est libre de modifier ses options.

Il peut choisir entre la mensualisation (dans ce cas, le prélèvement automatique est obligatoire) et la facture bimestrielle. Avec cette dernière, les consommateurs sont tenus de relever régulièrement leur compteur de transmettre l’index au fournisseur. Contrairement à la mensualisation qui est basée sur une estimation de la consommation, la facturation bimestrielle.

Les modes de paiement acceptés par les fournisseurs d’énergie sont les suivants :

  • Le prélèvement automatique
  • Le chèque
  • Le mandat cash (les espèces, déposées dans un bureau de Poste)
  • Le mandat SEPA
  • Le TIP (Titre Interbancaire de Paiement)

La facture est payable jusqu’à 14 jours après réception. Passé ce délai, le fournisseur adresse un courrier de rappel. En cas d’impayé, le fournisseur peut envoyer :

  • demander au gestionnaire du réseau une réduction de la puissance votre compteur électrique (pour un compteur de 6kVA, on passe à 3kVA par exemple) ;
  • dépêcher un technicien mettre le compteur d’électricité hors-service ;
  • annuler le contrat d’électricité.

Résilier son contrat d’électricité

Si vous déménagez ou changez de fournisseur, vous devez impérativement résilier votre contrat d’électricité actuel. Ce dernier ne vous suivra pas dans votre nouveau logement.

Pour résilier votre contrat, si vous déménagez, plusieurs options :

  • Par téléphone en appelant le service client de votre fournisseur ;
  • Par courrier en envoyant une lettre recommandée avec accusé de réception ;
  • En ligne, depuis votre espace client. Cette dernière option permet le transfert immédiat de tous vos contrats à votre nouvelle adresse. Vous pouvez également ajouter des contrats supplémentaires pour le gaz naturel par exemple ;

Pour résilier votre contrat dans le cadre d’un changement de fournisseur, il vous suffit de contacter le fournisseur de votre choix pour souscrire un contrat. Le nouveau fournisseur se charge de résilier votre contrat auprès de l’ancien.

Foire aux questions

La mise en service est-elle obligatoire ?

Oui. Que l’électricité ait été coupée ou non, la mise en service est obligatoire afin de faire démarrer la consommation et la facturation au nom du nouveau titulaire du contrat (les compteurs d’énergie ne sont jamais remis à zéro). Le plus souvent, cette démarche a lieu sans même que les consommateurs ne s’en aperçoivent.

Pour aller plus loin :

 

article

Article écrit par:

calendar

( update 24 octobre, 2017 )

Commentaires

2 Avis

  5/5

  5/5

je suis passé d'un contrat au tarif réglementé EDF à un contrat Direct Energie et j'ai économisé 5% sur ma facture finale, ça vaut le coup !

  5/5

Quelles sont les tendances d'évolution du tarif réglementé ? En gros les offres à prix indexés sont-elles plus intéressantes que les offres à prix fixe ?

Laisser un commentaire