La mise en service de l’électricité : locataire ou propriétaire ?

Lors de l’arrivée du nouveau locataire dans un logement, si le courant est coupé, il faut demander la mise en service de l’électricité. Cette démarche doit-elle être réalisée par le locataire ou le propriétaire ? De plus, comment souscrire simplement rapidement un abonnement pour mettre un compteur électrique à son nom ?

Mettez en service l’électricité sur le réseau ErDF en 5 min

La procédure qui consiste à mettre le compteur électrique à son nom est à la fois simple et obligatoire afin que les factures d’énergie soient adressées au bon consommateur. Mais qui, du propriétaire ou du locataire paye la mise en service de l’électricité ? Avant toute chose il faut savoir que ce n’est pas EDF qui va mettre en service votre compteur électrique mais Enedis, le gestionnaire de réseau. Son intervention n’est pas gratuite mais ce prix ne dépend pas du fournisseur d’énergie auprès duquel vous avez souscrit un contrat. En effet, les frais de mises en service de l’électricité varient selon le délai choisi (standard, express, en urgence) et sont facturés par Enedis.

Propriétaire ou locataire : à qui adresser la facture de mise en service de l’électricité ?

Vous avez besoin d’aide pour mettre votre compteur en service dans votre logement ? Nos conseillers seront ravis de vous aider du lundi au Samedi de 8h30 à 21h.

La question de la répartition des charges entre locataire (occupant) et propriétaire d’un logement n’est pas toujours très concise selon les domaines. « Qui paye quoi et pourquoi ? » est une question qui fait débat, notamment car les charges et leur montant sont susceptibles de changer. Pour l’énergie en revanche, les choses sont plus simples. Les contrats d’électricité et de gaz étant au nom du locataire entrant, toutes les opérations qui y sont rattachées : mise en service de l’électricité et du gaz (ouverture du compteur), auto-relève des compteurs, abonnement, changement d’option tarifaire, modification de puissance de compteur, raccordement au réseau sont à la charge du ou des locataires, détenteur du contrat.

Pourquoi est-ce au locataire et non au propriétaire de payer la mise en service de l’électricité ?

Suite à l’emménagement dans un nouveau logement immobilier, le locataire souscrit un nouveau contrat auprès du fournisseur d’énergie de son choix (mise en service EDF logement neuf). Il reçoit ensuite une confirmation de souscription (généralement par mail) qui contient des références et des identifiants personnelsqui le désigne comme l’unique titulaire du contrat. Le fournisseur d’électricité ne connaît qu’une personne pour la facturation des frais de mise en service (mise en service EDF maison neuve ou frais de première mise en service EDF), des abonnements et des consommations : le (ou les) titulaire(s) du contrat d’électricité (droits).

Si vous voulez gagner du temps dans les souscriptions des contrats d’énergie pour votre nouveau logement, vous pouvez contacter gratuitement les conseillers fournisseur-energie au 09 72 50 77 40. Ils vous accompagneront dans vos démarches auprès de fournisseurs alternatifs (Eni, Direct Energie, Engie, Lampiris…).

Même si le logement appartient foncièrement au propriétaire, l’électricité, le gaz et l’eau n’entrent pas dans ses charges. En revanche, il a la charge de la gestion et de la maintenance des appareils de production de chauffage, de cuisson et d’eau chaude sanitaire (chaudière, ballon d’eau chaude, radiateurs, plaques) et doit les remplacer le cas échéant. C’est également le propriétaire qui est chargé de remplacer les installations électriques et gazières défectueuses, dans la mesure où elles peuvent devenir un danger pour le locataire (câbles dénudés, fuite de gaz, surconsommation due à des équipements vétustes, interrupteurs défectueux)

La mise en service de l’électricité profite avant tout au locataire, qui a besoin du courant dans son nouveau logement. D’un point de vue administratif, il s’agit d’une procédure qui requiert deux intervenants : le fournisseur d’énergie et le gestionnaire de réseau. Lors de la mise en service technique de l’électricité, le technicien n’adresse pas directement la facture au locataire, les frais de mises en service apparaissent sur la première facture d’électricité. Le locataire paye donc la mise en service en même temps que son abonnement, pour éviter les complications en envoyant une partie des frais au bailleur et l’autre au locataire.

Qui paye la mise en service de l’électricité dans un logement neuf ?

Les logements neufs, c’est-à-dire récemment construits et n’ayant jamais été raccordés au réseau, doivent faire l’objet d’une première mise en service de l’électricité. Pour cette opération, les frais s’élèvent à 48,72 €TTC et sont à la charge du locataire.

Foire aux questions

Qui paye les frais de réparations en cas de dysfonctionnement sur le compteur ?

Tout dépend de l’origine du problème. Si les compteurs sont vieux, abîmés ou n’ont pas été révisé depuis longtemps et que cela cause des dysfonctionnements, les réparations sont à la charge du bailleur, censé assurer l’entretien des appareils de comptages dans le logement (appartement ou maison). En revanche, toute réparation causée par un facteur autre que le temps (manipulation, modification de la puissance) est à la charge du locataire.

Qui paye les réparations en cas de dommages causées par les installations électriques et gazières ?

En cas dommages causés par une de fuite de gaz ou des câbles électriques tombés au sol, il faut faire jouer votre assurance habitation (juridique). Certains contrats multirisques prennent en charge le remboursement des frais dans ce type de cas.

La mise en service de l’électricité est-elle plus chère chez EDF ou chez les fournisseurs alternatifs ?

Les frais et délais de mise en service (mise en service EDF propriétaire ou locataire mais aussi les frais ouverture compteur EDF locataire) sont identiques chez EDF Bleu Ciel et les autres fournisseurs. Tous les fournisseurs travaillent avec le même calendrier de mise en service des techniciens du gestionnaire de réseau Enedis. Tous les fournisseurs proposent également les mêmes frais de mise en service de l’électricité (frais de mise en service EDF locataire ou propriétaire). Vous pouvez aussi vous renseigner pour les frais de mise en service Engie, en ce qui concerne le gaz.

Pour aller plus loin :

article

Article écrit par:

calendar

( update 7 novembre, 2017 )

Commentaires

8 Avis

  4.8/5

  5/5

Je rejoins le précédent commentaire, je loue un studio dans le 19e à Paris et les charges "récupérables" sont de plus en plus élevées... Sans compter la galère que c'est de trouver un appartement à Paris... En même temps, c'est rassurant de savoir que l'on peut encore choisir le fournisseur chez qui on va s'abonner.

  4/5

Moui, ça paraît logique mais qu'en est-il des problèmes sur le compteur électrique et des dégâts causés par un problème sur l'électricité ? Qui va payer les pots cassés ? Les agences tendent à protéger les propriétaires alors que les locataires sont les premières victimes de ce genre de mésaventures...

  5/5

Je ne savais pas du tout qu'on pouvait choisir un autre fournisseur qu'EDF, le proprio m'a donné le numéro d'EDF lors de l'emménagement du coup je vais pouvoir changé si c'est moins cher. Merci

  5/5

Merci pour l'info. donc y'a pas besoin de changer le compteur si je veux juste augmenter la puissance ? Merci

  4/5

Si l'élec est coupé je pense que c'est le proprio qui devrait payer la mise en service, on paye deja assez !

  5/5

will c'est vrai qu'on paie déjà le contrat

  5/5

Moi le propriétaire ne m'a pas laissé le choix du fournisseuer je vois pas pourquoi je devrais payer en prime

  5/5

Alim il a pas le droit de faire ça normalement !!

Laisser un commentaire