La mise en service de l’électricité chez vous

Un déménagement en vue ? La mise en service de l’électricité fait partie des démarches à effectuer lorsque vous emménagez dans un nouveau logement.

Contactez-nous pour mettre en service l’électricité :

Lorsque vous déménagez, la mise en service de l’électricité ne se fait pas de manière automatique. En règle générale, cela est intrinsèquement compris dans les démarches de souscription à un nouveau contrat d’électricité ou lors de la mise en service de votre compteur. Il faut donc contacter le bon interlocuteur et demander à mettre le compteur à votre nom. C’est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît, à condition de savoir s’y prendre. 

Mise en service électricité : les démarches

La mise en service de l’électricité n’aura pas nécessairement le même prix et les mêmes délais en fonction de votre situation.

Type de mise en service de l’électricité

Première mise en service (suite à un raccordement) Standard Express

D’urgence

Délai

Sous 10 jours 5 jours 24 à 48h Le jour même

Prix

48,72€

26,23€ 36,90€

127,62€


La mise en service dans une maison neuve est une procédure simple, mais que les consommateurs ne peuvent souvent pas effectuer seuls.  En effet, elle requiert généralement la présence d’un professionnel. Cependant, selon les situations, il peut s’agir d’une simple formalité administrative, qui se règle en un seul appel téléphonique, ou bien elle peut prendre la forme d’une manipulation technique nécessitant un rendez-vous avec un expert. 
Deux situations existent alors : vous emménagez (seul ou à plusieurs) dans un logement neuf ou vous emménagez dans une habitation qui a déjà été habitée. 

Vous désirez mettre en service votre compteur électrique ? Contactez un de nos conseillers qui vous aiguillera dans vos démarches :

Comment effectuer la mise en service de l’électricité dans un logement neuf ?

Pour une mise en service EDF dans une maison neuve, vous devez raccorder votre logement au réseau électrique si cela n’a pas été fait lors de la construction. Le raccordement s’effectue avec Enedis dans 95 % des cas (ne cherchez donc pas une mise en service avec Engie ou EDF). Pour des explications détaillées pas à pas, nous vous invitons à consulter notre mode d’emploi : raccordement ERDF d’une maison neuve. La mise en service EDF d’un logement neuf est une procédure qui n’est pas comprise dans les prestations des constructeurs et des entreprises du bâtiment. En effet, elle relève de la compétence exclusive d’Enedis ou de l’Entreprise Locale de Distribution en charge du réseau dans la région où est situé le terrain. 

Vous pouvez procéder à la mise en service EDF par téléphone, qui la transmettra alors au gestionnaire de réseau et sera votre interlocuteur auprès de ce dernier pendant toute la durée des travaux, ou bien directement en déposant une demande de mise en service à Enedis. La demande se fait sous forme d’un dossier envoyé par courrier ou déposé en ligne sur le site du gestionnaire.

Après étude du dossier, le gestionnaire envoie une proposition au propriétaire, qui dispose d’un délai de trois mois pour l’accepter. Ce n’est qu’un fois le devis validé et un premier acompte versé que les travaux peuvent commencer.

Le coût dépendra de la taille des travaux.

Le saviez-vous ?

Il est préférable de privilégier les demandes en dehors de la période de déménagement (fin de l’été et rentrée), dans le cas contraire, les délais peuvent ne pas être respectés.

.

Pour le raccordement des logements neufs au gaz, la procédure est la même : il s’effectue avec GRDF, le gestionnaire du réseau de gaz. Le particulier dépose une demande auprès du gestionnaire qui lui adresse ensuite une proposition (un devis). Si le propriétaire accepte, les travaux peuvent commencer.

À la fin des travaux, les nouveaux propriétaires du logement se voient remettre un certificat attestant de la conformité des installations électriques : le certificat CONSUEL, qui contient en outre le numéro de PDL (Point de Livraison) du logement, et qui leur sera demandé lors de souscription à un contrat d’électricité avec un fournisseur. À conserver précieusement donc.

Dans ce cas de figure, on parle alors de première mise en service de l’électricité, c’est le seul et unique cas dans lequel le compteur électrique part de 0 pour la base de la facturation. Les frais et les délais pour une première mise en service sont généralement plus élevés que pour un logement déjà construit.

Comment effectuer la mise en service de l’électricité dans un logement déjà occupé ?

Dans le cas d’un logement non neuf, vous pouvez emménager et avoir accès à l’électricité sans avoir souscrit chez un fournisseur. Depuis l’ouverture du marché de l’énergie en 2007, les particuliers qui sont libres de choisir les tarifs réglementés ou les offres de marché pour leur fourniture d’énergie. Ce qui signifie que même si l’ancien occupant ou vous-mêmes étiez abonnés au Tarif Bleu par exemple, vous pouvez très bien choisir une offre différente pour votre nouvelle adresse. Et ce sans l’accord préalable du propriétaire (si vous êtes locataire).

Il peut arriver quand vous emménagez que l’électricité soit encore en service. Dans ce cas, soit l’ancien propriétaire n’a pas encore résilié son ancien contrat, soit le fournisseur de l’ancien occupant n’a pas coupé l’accès à l’électricité pour faciliter l’installation du nouvel occupant. Dans tous les cas vous devez mettre en service l’électricité au plus vite sinon elle finira par être coupée.

Pour savoir comment faire, consultez la page raccordement nouveau locataire. Si l’électricité est toujours en service au moment où vous emménagez et que vous avez déjà souscrit à un contrat chez un fournisseur, alors la mise en service consiste en une simple formalité administrative. Il s’agit donc concrètement pour le fournisseur d’informer le gestionnaire de réseau du changement de nom à mettre sur le compteur. Cela permettra que la facturation se fasse au nom du nouveau locataire.  C’est pour cette raison qu’il est indispensable au moment de souscrire de communiquer l’index de consommation inscrit sur le compteur.

Les appareils de comptage de gaz et d’électricité ne sont jamais remis à zéro, l’index inscrit constitue la base de la facturation pour le fournisseur.  Ainsi, afin d’être facturé au plus juste, il est conseillé de relever l’index le jour même de votre entrée dans le nouveau logement. De cette manière, la consommation d’électricité coïncide avec le début de l’occupation du logement.

Une fois votre logement raccordé au réseau électrique français, vous devez avoir choisi votre fournisseur d’électricité et avoir souscrit à un contrat. L’énergie étant la même pour tous les fournisseurs, nous vous conseillons de choisir le votre en vous basant sur les prix et la qualité de leur service client. Vous pouvez également décider de choisir un fournisseur d’énergie verte. Celui-ci s’engagera alors à injecter sur le réseau national autant d’électricité d’origine renouvelable que ce que vous consommez.

Gardez à l’esprit que lors de la souscription à un contrat d’électricité, il faut sera demandé le relevé du compteur électrique.  Il s’agit de l’index inscrit sur le cadran, qui permet au nouveau fournisseur d’établir une base pour la facturation (les compteurs ne sont jamais remis à zéro). Pensez à vous munir de cet index avant d’appeler. Préparez également un RIB si vous choisissez le paiement par prélèvement automatique.

Pour souscrire à l’offre la mieux adaptée à vos besoins, il faut commencer par comparer ceux-ci en fonction des caractéristiques de votre logement. Ces caractéristiques peuvent être la superficie, le type de consommation (électrique,  gaz), le nombre d’occupants etc.. On prendra également en compte la fréquence d’occupation du logement (résidence principale ou secondaire, présence des occupants en journée, seulement les soirs et week-ends).

mise en serviceélectricité compteur

Que faire si l’électricité est coupée ?

Il n’est pas rare que les nouveaux locataires emménagent dans un logement plongé dans le noir, mais ça n’en est pas moins désagréable pour autant… Si le compteur électrique est fermé au moment d’emménager, cela peut signifier deux choses :

  • L’ancien locataire a résilié son contrat et le gestionnaire de réseau est passé mettre le compteur hors-service. C’est la procédure à suivre d’une part pour des raisons de sécurité, d’autre part afin d’éviter de laisser un compteur en marche dans un logement vacant (ce qui occasionne des frais).
  • Le rendez-vous pris avec le technicien pour la mise en service du compteur a été fixé près l’enménagement. Cela peut-être dû à une erreur de saisie dans la base de donnée, ou à un déménagement avancé sans qu’EDF ait été mis au courant.

Si l’électricité a été coupée, un technicien ENEDIS (ex ERDF) doit se déplacer pour (r)ouvrir le compteur. ENEDIS s’occupe de gérer le réseau de distribution d’électricité, ce n’est pas un fournisseur (contrairement à EDF, Lampiris, Direct Energie…). Le gestionnaire est commun à 95 % des français, les 5 % restants ont un gestionnaire local. La grande majorité étant gérée par ENEDIS, le prix et les délais sont donc imposés car il n’existe pas de concurrence. Les mises en service peuvent donc coûter de 27,30 € à 127,62 € selon le délai de raccordement et le fait que ce soit la première mise en service de votre logement ou pas. 

Le jour du déplacement du technicien Enedis pour la mise en service, il ne vous sera pas adressé de facture. Les frais de la mise en service sont facturés par le fournisseur d’énergie au nom du gestionnaire de réseau. Pour faire plus simple, c’est Enedis qui se charge de la mise en service, mais c’est le fournisseur qui le facture. Lorsque vous recevrez ensuite votre première facture d’électricité, le montant apparaîtra dessus, il sera ensuite reversé à Enedis.

Les frais de mise en service EDF sont payées par le locataire ou le propriétaire ? Sachez que c’est le locataire qui doit se charger de les payer. En effet, en tant que titulaire du contrat d’électricité, les interventions opérées par Enedis à votre domicile sont à sa charge. Dans le cas d’une colocation, vous pouvez choisir de partager les frais en nommant tous les occupants co-titulaires du contrat. Vous pouvez également choisir un payeur unique à qui vous reverser votre part de la facture tous les mois (ou tous les deux mois).

Si la coupure provient d’un défaut de paiement, il faut régulariser votre situation en réglant votre facture, ou tout du moins convenir d’un accord de paiement avec votre fournisseur. Si vos revenus mensuels se trouvent en dessous d’un certain plafond, informez-vous sur votre éligibilité au TPN

Beaucoup de consommateurs dont l’électricité a été coupée à leur domicile suite à un impayé sont tentés de changer de fournisseur. Ils souhaitent ainsi  rétablir le courant et ne pas avoir à payer de frais. Mais cette tentative se solde souvent par un échec. En effet, il est impossible de souscrire à un nouveau contrat d’avant d’avoir résilié l’ancien. De plus, l’abonnement à un nouveau fournisseur ne vous dispense pas de régler le solde dû au précédent.

Une fois votre mise en service d’électricité effectuée, vous pouvez procéder à la mise en service du gaz. La procédure est similaire, mais l’interlocuteur est différent. Il s’agit du gestionnaire de réseau de gaz français GRDF, qui lui détient le monopole de la gestion du réseau gazier en France. GRDF n’est donc pas concurrencé par les différentes ELD.

Enedis, en qualité de gestionnaire du réseau de distribution, est investi d’une mission de service public. Ainsi, l’entreprise applique donc les mêmes frais et délais pour la mise en service de l’électricité à tous les consommateurs. Bien qu’étant une filiale à 100% d’EDF, Enedis a l’obligation légale de ne pratiquer de favoritisme en avantageant le fournisseur historique d’électricité au détriment d’un autre. Il met en place un calendrier d’interventions, le même pour tous les fournisseurs. Donc, lors du choix du fournisseur d’énergie, inutile de chercher lequel est le plus avantageux pour la mise en service de l’électricité. Tarifs et délais sont les mêmes partout.

En effet, si Enedis appartient toujours entièrement à EDF, elle demeure une entreprise du service public. A ce titre, elle s’occupe des clients de tous les fournisseurs d’électricité en France.

Les frais et les délais de mise en service de l’électricité

Les tarifs et les délais ne dépendent donc pas du fournisseur mais du type de mise en service choisi. En effet, selon l‘urgence de la situation, les particuliers peuvent accélérer la mise en service, moyennant des frais supplémentaires.

Si votre logement est neuf, la mise en service vous coûtera 48,72€ et sera faite sous 10 jours. Dans les autres cas, le délai variera du jour même à 5 jours, pour un prix allant de 26,23€ à 127,62€ selon le type de mise en service choisi.
À noter : en pleine période de déménagement (fin d’été et rentrée) le délai standard de 5 jours n’est parfois pas tenu par les équipes d’Enedis. En effet, les délais de mise en service de l’électricité peuvent s’allonger jusqu’à une dizaine de jours. Soyez prévenant et informez votre fournisseur d’électricité de votre changement d’adresse le plus tôt possible. Dans la mesure du possible, évitez de déménager :

  • durant la période des vacances scolaires
  • en début et fin de mois
  • les week-ends

Pourquoi ? Tout d’abord l’afflux de demandes de mise en service rallongent les délais d’interventions d’Enedis. De plus, les prestataires du déménagement comme les déménageurs par exemple, proposent des tarifs plus avantageux durant les périodes « creuses ». De même, les mises en service d’urgence et express ne sont possibles que dans la mesure où un technicien Enedis est présent dans la zone géographique où se situe le logement au moment de la demande.

En ce qui concerne la mise en service du gaz, le fonctionnement est le même : un seul interlocuteur ; le gestionnaire de réseau GrDF, qui propose des tarifs et délais identiques à tous les fournisseurs. La mise en service d’urgence et d’express du gaz n’est cependant pas possible sur un compteur ancien (déjà installé dans un logement au moment de l’emménagement).

Foire aux questions

Comment effectuer la première mise en service de l’électricité ?

Il faut d’abord demander le raccordement du logement neuf au réseau d’électricité auprès d’ERDF. Une fois la mise en service ERDF effectuée, vous pouvez contacter un fournisseur d’électricité pour souscrire un contrat. Enedis (ex ERDF) fera alors intervenir un technicien pour mettre en service l’électricité, il faudra lui présenter le certificat de conformité Consuel. La première mise en service de l’électricité est facturée 48,72€ et effectuée sous un délai de 10 jours ouvrés.

Quels sont les frais de mise en service de l’électricité ?

Les frais de mise en service de l’électricité sont  de 26, 23 €, à la charge du titulaire du contrat. Ils sont fixés par Enedis (ex ERDF) et sont les mêmes pour tous les fournisseurs. Il arrive cependant que les particuliers doivent emménager avant la date prévue et mettre l’électricité en service rapidement. Dans ce cas, vous pouvez demander la mise en service express EDF ou la mise en service d’urgence de l’électricité. La première est facturée 36,90€ TTC et la seconde 127,62€ TTC.

Quel est le délai de mise en service de l’électricité ?

Un technicien Enedis (ex ERDF) interviendra dans les cinq jours ouvrés suivants votre demande de mise en service. Si vous avez demandé la mise en service express de l’électricité, le délai est raccourci à deux jours maximum. Ce délai peut même être de 24h en cas de mise en service d’urgence. Toutefois, ces options ne sont possibles que dans la mesure où un technicien Enedis est présent dans votre zone géographique au moment de la demande.

Comment demander une mise en service express de l’électricité ?

Au moment de la souscription, vous pouvez demander une mise en service express dans les 24 à 48 h. Elle vous sera facturée 63, 13 €. Pour une mise en service d’urgence effectuée dans la journée il faudra compter 153, 85 €.

Comment contacter Enedis pour mettre en service l’électricité ?

Il suffit de contacter votre fournisseur d’électricité pour ouvrir un contrat. Votre fournisseur contactera alors Enedis (ex ERDF) pour faire intervenir un technicien. Certains consommateurs choisissent de contacter directement Enedis pour n’avoir qu’un seul interlocuteur. Cependant, il est préférable de contacter au préalable son fournisseur d’énergie.

article

Article écrit par:

calendar

( update 16 août, 2017 )

Commentaires

6 Avis

  4.5/5

  5/5

Merci pour cet article ! J'emménage dans 1 mois et me posait beaucoup de question à ce sujet !

  4/5

je viens d'acheter une maison neuve non raccordée à l'électricité, est ce qu'on est obligé de passer par Erdf pour faire ça ?

  3/5

ils sont ouverts le dimanche ? J'ai besoin d'une mise en service d'urgence dés lundi matin car j'arrive dans mon futur logement avec ma famille et j'aimerais bien avoir de l'eau chaude dés demain soir ...

  5/5

Merci pour l'information.

  5/5

Merci pour toutes ces informations. Heureusement que je suis arrivé sur cet article sinon j'aurais emménager dans le noir

  5/5

Le proprio me dit que le courant est coupé dans le nouveau logement, avant combien de temps il faut que je contact EDF pour avoir le courant le jour de mon emménagement, sachant que c'est dans une semaine ! merci

Laisser un commentaire