À qui paye-t-on la mise en service : ErDF ou le fournisseur ?

La mise en service de l’électricité est une opération qui consiste à mettre le compteur à son nom.

Mettez en service l’électricité auprès d’un fournisseur alternatif avec papernest

 

Concrètement lors de cette intervention, un technicien Enedis (ex.ERDF) doit en effet se déplacer chez le particulier pour ouvrir le compteur lorsque l’électricité a été coupée, l’opération ne pouvant être effectuée à distance. Enedis étant investi d’une mission de service public, frais et délais sont communs à tous les fournisseurs, s’agissant de prestations exclusives du gestionnaire de réseau, en situation de monopole sur cette activité et proposant les mêmes services dans les mêmes modalités pour tous les clients de tous les fournisseurs. Les clients qui doivent mettre en service l’électricité en font la demande auprès de leur fournisseur. Mais alors, à qui les particuliers paient-ils la mise en service : Enedis (ex.ErDF) ou le fournisseur ?

À qui payer la mise en service de l’électricité ?

Pour demander la mise en service de l’électricité (que le courant ait été coupé ou non), les consommateurs doivent avant tout s’abonner à un contrat d’électricité auprès d’un fournisseur. Lors de la souscription, le nouveau fournisseur transmet la demande de mise en service à Enedis. Le gestionnaire de réseau prend en compte la demande et fixe une date de rendez-vous. Lors du passage du technicien pour ouvrir le compteur, aucune facture n’est adressée au consommateur. Les frais de mise en service de l’électricité sont appliqués par la suite sur la première facture d’électricité reçue par le client de son nouveau fournisseur d’énergie. Ils apparaissent sous la mention « mise en service Enedis » et sont à la charge du titulaire du contrat ou des titulaires en cas de co-titularité (dans les colocations par exemple).

Le consommateur paye ensuite sa facture d’électricité avec le mode de paiement de son choix. La part d’Enedis lui est ensuite transmise par le fournisseur.

Les frais de mise en service électricité sont ainsi reversés par votre fournisseur (EDF, Direct Energie, Planète Oui) à Enedis. Le client ne paye rien directement au gestionnaire, tout se fait par l’intermédiaire du fournisseur d’électricité. Cette solution permet de simplifier le paiement en envoyant une seule facture au consommateur, sur laquelle les frais pour l’intervention du technicien apparaissent de façon détaillée afin d’éviter tout malentendu.

Notez qu’en haute période de déménagement, les demandes de mise en service de l’électricité affluent chez Enedis, ce qui rallonge souvent les délais d’intervention. Dans ces conditions, il est préférable de souscrire un abonnement une à deux semaines avant l’arrivée dans votre nouveau logement afin d’être certain d’avoir l’électricité le jour de votre arrivée. En cas d’imprévu, si vous devez emménager avant la date initiale, vous pouvez demander la mise en service d’urgence de l’électricité. Cette option est plus onéreuse mais le délai d’intervention est ramené à 24h ouvrées.

En revanche, dans le cas d’un raccordement d’un logement neuf au réseau électricité, les clients déposent une demande de raccordement à Enedis, qui étudie le dossier avant de proposer un devis au client. Si celui-ci accepte, il verse un premier acompte qui valide le début des travaux. Les frais pour un raccordement au réseau électrique sont versés directement au gestionnaire de réseau.

Pour souscrire à un contrat d’électricité et mettre le compteur en service dans votre logement, contactez les conseillers Fournisseur-Energie du lundi au vendredi de 8h30 à 21h et le samedi de 9h30 à 17h30.

Foire aux questions

Qui paye la mise en service de l’électricité dans une colocation ?

Dans le cas où plusieurs occupants habitent un même logement, ils peuvent partager les frais en mettant chacun leur nom sur le contrat d’électricité au moment de la souscription. Cette option est préférable car en cas de litige ou de désaccord, les détenteurs du contrat sont protégés juridiquement contre les impayés. Sinon, ils choisissent un payeur unique à qui les autres reversent le montant dû pour la mise en service de l’électricité.

À qui payer la mise en service du gaz ?

Les frais de la mise en service du gaz sont adressé au consommateur via sa première facture de gaz. C’est GRDF, le gestionnaire de réseau, qui est chargé de cette opération, mais elle est facturée par le fournisseur d’énergie. Le montant est ensuite reversé à GRDF par l’intermédiaire du fournisseur.

Que signifie « mettre le compteur à son nom » ?

Cette expression désigne l’action de se nommer détenteur du contrat d’électricité pour le logement que l’on occupe. Littéralement, il est impossible de mettre un compteur à son propre nom, les compteurs (d’électricité, d’eau et de gaz) sont la propriété exclusive des collectivités locales, concédées par les gestionnaires de réseau. Mettre un compteur  à son nom signifie au moment de la souscription à un contrat d’énergie que l’on entame la consommation d’énergie dans son logement, en procédant à l’ouverture du compteur et donc au début de la facturation.

Pour aller plus loin :

 

article

Article écrit par:

calendar

( update 23 octobre, 2017 )

Commentaires

6 Avis

  4.7/5

  5/5

Super article

  5/5

Merci pour ces infos, donc je ne paye rien le jour de l'intervention du technicien ?

  4/5

Je paye quand meme la mise en service meme si l'électricité n'est pas coupée dans mon nouveau logement ?

  5/5

robin je me demande si dans ce cas c'est pas juste un changement de nom

  4/5

Je suis sure qu'ils trouvent le moyen de faire payer quand meme

  5/5

Béatrice non mais ça sera facturé quand meme sur le contrat

Laisser un commentaire