Total Direct Energie, nouvel arrivant sur le marché de l’énergie

Résumé : En avril 2018, Total rachetait 73.04 % du capital de Direct Energie, un investissement d’un 1.4 milliards d’euros pour le groupe pétrolier. Ce jeudi 11 avril, presque un an plus tard, Total dévoile enfin le site internet de Total Direct Energie, nouveau nom de sa filiale de fourniture d’énergie. Retour sur les conséquences de cette fusion.

Devenir un acteur majeur sur le marché de l’énergie

Nouveau logo, nouveaux contrats : Total modifie son offre d’énergie en faisant fusionner sa filiale Total Spring avec le fournisseur Direct Energie, dont il avait racheté les trois quarts du capital en avril 2018.

Déjà 1er fournisseur alternatif sur le marché, le groupe Total joue gros avec ce rapprochement.
L’objectif ? obtenir 15% des parts du marché de l’énergie d’ici 2022, soit 6 millions de consommateurs. Le paysage du marché de l’énergie se redessine donc autour de trois principaux fournisseurs : EDF, Engie et Total Direct Energie.

A long terme, la stratégie de Total est de s’implanter durablement sur le marché de l’énergie, et peut être d’arriver à détrôner les fournisseurs historiques EDF et Engie, qui se partagent la majorité des consommateurs sur le marché.

marché électricité

En effet, si de nombreux fournisseurs alternatifs proposent des offres d’abonnement à des prix concurrentiels (23 sont actuellement recensés), les consommateurs restent tous majoritairement tournés vers les deux fournisseurs historiques. Bien que perdant environ 100 000 clients par mois, EDF est encore à ce jour le fournisseur de 82% des consommateurs d’électricité en France. Quand au fournisseur Engie (ex-GDF), il représente  aujourd’hui 74% des consommateurs de gaz.

Diversifier ses activités

La stratégie de Total pour se démarquer ? Miser sur des offres “low cost”, qui proposent jusqu’à 10% de réduction sur les tarifs réglementés de l’électricité et du gaz.

Le fournisseur mise aussi sur l’innovation, avec notamment une nouvelle option tarifaire compatible avec les compteurs Linky, les “horaires super creuses”. Elles permettront aux consommateurs de bénéficier d’une réduction de 50% sur le tarif de l’électricité pendant la nuit, en plus des horaires “heures creuses” classiques.

Le saviez-vous ?

Les compteurs Linky sont les nouveaux compteurs installés par Enedis. D’ici 2021, la moitié des français en seront équipés dans leur logement. Total mise donc sur l’avenir en proposant une offre adaptée aux foyers disposant de ces nouveaux compteurs communicant.

transition énergétiqueEn se tournant vers les marchés du gaz et de l’électricité, le groupe pétrolier diversifie doucement ses activités. Il affiche également une volonté d’accompagner la transition énergétique en redoublant d’effort sur le marché de l’électricité.

Si les scénarios prédisant un fort déclin du pétrole dans les années qui viennent sont justes, Total à tout intérêt à miser sur le déploiement de ses activités en tant que fournisseur d’énergie.

Et après ?

Total ne compte pas s’arrêter là. Après la fourniture d’énergie, le prochain défie de son PDG, Patrick Pouyanné, est de se tourner vers la production d’électricité.

« On veut être producteur, car si on n’est que distributeur, sans contrôler une partie des moyens de production, on subit les aléas du prix du marché de l’électricité » – Patrick Pouyanné

En juin 2018, le groupe avait signé un accord pour faire l’acquisition de centrales dans le Nord de la France. S’appuyant déjà sur des moyens de production d’électricité et de gaz renouvelables,  la production d’électricité pour le groupe total dans ces centrales est prévue d’ici 2020. Elle viendront s’ajouter aux 4 centrales de gaz naturel déjà exploitées par Total, situées en France et en Belgique.

Sources :

  • https://www.usinenouvelle.com/article/pourquoi-total-veut-tant-devenir-producteur-de-l-electricite-et-pas-seulement-en-france.N804470
  • https://total.direct-energie.com/groupe/fr
  • https://www.total.com/sites/default/files/atoms/files/060718-total-cp-direct-energie-vf.pdf