Prix kWh 2018

Faites des économies

Service Gratuit - Disponible du lundi au samedi de 8h à 21h

Votre électricité moins chère ? Jusqu’à 200 euros d’économie en choisissant le meilleur contrat.

Annonce

Résumé: Afin de maîtriser au mieux sa consommation d’énergie, il est bon de connaitre le tarif du kWh pour cette année 2018. C’est pourquoi, nous vous faisons un tour d’horizon des différents fournisseurs d’électricité.

Afin de comprendre l’augmentation du prix du kWh au fil des années, il faut se baser sur le tarif réglementé d’EDF (tarif bleu). En effet, ce fournisseur d’énergie considéré comme fournisseur historique pour l’électricité, a ses tarifs fixés par les pouvoirs publics. A savoir que depuis 2007, le marché des énergies a été ouvert à la concurrence. Ainsi, EDF se retrouve face à des fournisseurs alternatifs, qui eux, fixent leurs tarifs comme ils le souhaitent. C’est pourquoi, nous allons nous concentrer sur EDF afin de voir l’évolution du prix du kWh jusqu’en 2018, tout en comparant avec quelques fournisseurs alternatifs.

Il faut tout de même savoir que les fournisseurs alternatifs, certes, fixent leur propre prix, mais ils sont tout de même soumis à des taxes. Mais, ils sont libres de baisser leur prix pour que la hausse ne soit pas conséquente, contrairement au tarif réglementé d’EDF. Concernant les taxes, les fournisseurs d’énergies doivent suivre l’évolution de :

  • TVA : la taxe sur la valeur ajoutée. Le prix de l’abonnement a une TVA de 5.5%. Le prix du kWh de l’électricité est soumis à un taux de TVA de 20%.
  • CSPE : la Contribution au Service Public de l’Electricité. C’est cette taxe qui joue le plus sur votre facture d’électricité. Pour bien comprendre le poids de cette taxe, voici quelques chiffres : depuis 2002, le CSPE a augmenté de 650%. En effet, en 2002, le CSPE était de 3€ / MWh. En 2016, la CSPE était de 22.5€ / MWh.
  • TCCFE : la Taxe communale sur la consommation finale d’électricité.
  • TDCFE : Taxe Départementale sur la Consommation Finale d’électricité

L’évolution du prix du kWh

Comme nous vous l’avons expliqué précédemment, l’évolution du kWh est surtout pour le tarif réglementé d’EDF. Et comme toute chose, l’augmentation ne cesse de croître :

  • 2006 : +1.7 %
  • 2007 : +1.1 %
  • 2008 : +2 %
  • 2009: 1.9 %
  • 2010 : +3 %
  • 2011 : +1.7 %
  • 2012 : +2 %
  • 2013 : +7.5 %
  • 2014: +5.5 %
  • 2015 : +5 %
  • 2016 : +1.5 %
  • 2017: +1.7 %

Ainsi, on constate que le prix du kWh EDF en 2016 par exemple, a subi une augmentation moindre que l’année précédente. Quant au tarif du kWh en 2018, il devrait augmenter de 2.69 %.

Prix kWh en 2018

Pourquoi une telle hausse ?

Il existe en réalité, trois raisons qui entraînent ces hausses tarifaires :

  1. la mise à niveau par EDF du parc nucléaire qui vise une haute qualité de protection.
  2. l’entretien du réseau.
  3. l’appétit des actionnaires.

Quels sont vos besoins en énergie ?

Avant même d’effectuer une comparaison des tarifs les plus avantageux  d’électricité, il est bon de savoir quels sont ses besoins en énergie. Vous pouvez les connaitre grâce à cette simulation.

Annonce

Les besoins en énergie dépendent de nombreux facteurs : la surface de votre logement, la qualité de l’isolation, la qualité des équipements électriques que vous utilisez. Grâce à l’ensemble de ces informations ainsi qu’aux tarifs listés dans cet article vous êtes capables de calculer le prix du kWh pour votre logement. Cette méthode de calcul vaut que vous soyez particulier ou professionnel. Si vous êtes professionnel, sachez qu’il existe des offres spécifiques à vos besoins. C’est en jouant avec l’ensemble de ces critères que vous pourrez faire baisser votre facture mensuelle.

Le prix du kWh du tarif réglementé d’EDF

Le tarif réglementé en option base : le prix du kWh EDF

Grille tarifaire du Tarif Bleu d'EDF en option de base :

Puissance
(kVA)
Abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC/kWh)
368,880,1555
6107,040,1467
9125,040,1483
12143,52
15162
18183,24
24220,92
30261,48
36293,52

Dernière mise à jour le 23 juillet, 2018

Le prix du kWh EDF en heures pleines / heures creuses

Grille tarifaire du Tarif Bleu d'EDF en option Heures pleines / Heures creuses :

Puissance
(kVA)
Abonnement
(€ TTC/an)
Heures Pleines
(€ TTC/kWh)
Heures creuses
(€ TTC/kWh)
6120,720,15930,1244
9147
12171,12
15193,44
18213,96
24262,08
30282,36
36316,68

Dernière mise à jour le 23 juillet, 2018


A savoir : le prix du kWh EDF en heures creuses correspond à un prix plus bas durant quelques heures par jour. En effet, cela peut vous permettre de faire tourner vos équipements électriques, comme la machine à laver, ou le sèche linge durant cette période. Cela se répercutera sur votre facture.

A savoir: il existe également l’option EJP chez EDF.

Comparaison avec les fournisseurs alternatifs

En effet, afin d’éviter de subir la hausse du prix du kWh qui concerne le tarif réglementés,  les fournisseurs alternatifs ne cessent de proposer des prix compétitifs, pour récupérer les quelque 23 millions de clients EDF. Mais ce dernier continue de jouir de sa notoriété et de son ancien monopole. Nous vous avons fait un comparatif sur les prix du kWh.

Comparatif des tarifs des offres classiques en option tarifaire de base (pour 6 kVA) :

Fournisseur
Offre
Prix abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC/kWh)
Plus d'infos
avec papernest
Engie
Elec Ajust 3 ans
102,520,152
Direct Energie
Classique
107,040,1406
Total Spring
Fixe
107,160,135
Eni
Astucio Eco
119,730,14564
Happ-e by Engie
Electricité Happ-e
107,060,13589Contacter Happ-e
09 77 420 410
Mint Energie
Classic & Green
107,040,1374Contacter Mint Energie
09 77 40 10 80

Dernière mise à jour le 3 août, 2018

On constate que le montant du kWh en 2017 chez Engie, est le plus cher. De plus, le prix du kWh Direct Energie est le moins cher en 2017.

C’est pourquoi les fournisseurs alternatifs, en plus de leur prix généralement plus bas, proposent des services pour attirer de nouveaux clients :

Fournisseur d’électricité

Avantages

Direct Energie 5% de réduction par rapport au tarif réglementé (offre classique). Pour se démarquer, Direct Energie mise beaucoup sur son service client  qui a été élu Service Client de l’année (pour la 11ème fois). De plus, chaque année, il y a de nouvelles remises
Total Spring

 

10% de réduction par rapport au tarif réglementé. Total Spring, qui a racheté Total Spring (ex-Lampiris), donne le choix à ses consommateurs entre des offres d’électricité verte avec que des prix fixes pendant 1 an ou des prix indexés.
 EDF Tarif réglementé. Fournisseur historique, il a des prix plus élevés que ses concurrents mais, grâce à sa notoriété et la confiance que lui porte ses clients, la majorité des Français reste chez ce fournisseur.
Happ-e by Engie 5% de réduction par rapport au tarif réglementé. Le petit dernier d’Engie, Happ-e propose une offre 100% en ligne, Vous avez des remises garanties pendant 2 ans.
 Planète Oui 20% de réduction par rapport au tarif réglementé. C’est le fournisseur d’électricité qui veut rendre les énergies renouvelables accessibles à tous, en proposant des offres avec de l’électricité 100 % verte, et des avantages liés à l’auto-relève.
Enercoop Fournisseur d’électricité 100% renouvelable, investi dans la protection de l’environnement. A savoir que ce fournisseur d’énergie est plus cher que le tarif réglementé d’EDF.

Il faut savoir qu’EDF propose également des offres de marché.

Les offres d'électricité phares d'EDF :

Type d'offreCaractéristiques
Tarif BleuTarif réglementé en vigueur
Vert Electrique- Prix indexé au TRV
- Abonnement supérieur au TRV
- Offre Verte
Vert Electrique Week-end- Prix indexé au TRV
- Abonnement inférieur au TRV
- Offre Verte
- Prix du kWh avantageux le week-end et les jours fériés
- Offre réservée aux compteurs Linky
Vert Electrique Auto- Offre à prix fixe
- Abonnement supérieur au TRV
- Offre verte - 40% sur le prix du kWh HT la nuit, le week-end et les jours fériés
- Offre réservée aux propriétaires d'un véhicule électrique

Dernière mise à jour le 21 août, 2018

Pour plus d’informations sur les offres d’électricité qui correspondent à votre profil de consommation, vous pouvez contacter papernest

09 72 50 77 40

Annonce

Foire aux questions

Est-ce le même fonctionnement pour le gaz ?

Certes, nous parlons beaucoup du prix du kWh de l’électricité. Mais qu’en est-il du prix du kWh pour le gaz ? Car en effet, ce sont plus de 10 millions de consommateurs qui sont concernés par ce sujet. Mais, il fallait s’en douter : pour le gaz, il y a également une hausse du tarif réglementé du gaz.

Quelques chiffres : si l’on se base sur le coût hors taxes, les prix du gaz augmenteront de 2.3 %. Pour bien comprendre, voici quelques exemples :

  • pour les consommateurs de gaz qui utilisent cette énergie pour la cuisson, cela fera une hausse de 0.7%
  • pour les utilisateurs de gaz pour la cuisson et l’eau chaude, comptez une hausse de 1.4%.
  • ceux qui utilisent le gaz pour se chauffer, comptez une hausse de 2.4%.

 

Comme pour l’électricité, le gaz est également soumis à des taxes. C’est cela qui explique la forte évolution du prix du kWh : le TICGN est la taxe qui joue le plus sur le prix.

Donc pour bien résumer la situation, la hausse sera de 6.9% en 2018.

L’évolution du prix du gaz naturel, est pour Engie, le fournisseur historique en ce qui concerne cette énergie. C’est pourquoi, des offres à prix de marché proposées par les fournisseurs alternatifs peuvent être une solution : mais attention, elles peuvent aussi augmenter ! C’est pourquoi, nous vous conseillons de bien vous renseigner, et de comparer les différentes offres afin de trouver celle qui correspond à votre profil de consommation.

Les tarifs réglementés vont-ils disparaître ?

La disparition concernant les tarifs réglementés a déjà été prononcée pour le gaz. Ils vont disparaître. Mais qu’en-est-il pour l’électricité, qui reste une énergie de première nécessité ? Le Conseil d’Etat se prononcera courant 2018 sur une éventuelle disparition du tarif réglementés pour l’électricité.

Existe-t-il des zones tarifaires?

Il existe, en France, comme dans de nombreux pays, des zones tarifaires. En France, il existe 6 zones tarifaires. Elles dépendent de la distance entre la zone et le lieu de production de l’énergie. Plus la zone est éloignée, plus le coût de l’énergie est élevé (le coût de transport étant plus élevé). Ainsi, le prix de l’électricité à Lyon ne sera pas la même à Cherbourg ou encore à Paris (Ile-de-France). Néanmoins, le prix moyen du kWh reste globalement le même en France, les différences ne sont pas particulièrement notables surtout depuis l’ouverture du marché en 2007.

 

Commentaires

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici