Prix kWh : tarifs des offres

Comparez et faites des économies

Service Gratuit - Disponible du lundi au samedi de 8h à 21h

Comparez les tarifs des différentes offres et faites jusqu’à 200 euros d’économies en choisissant le meilleur fournisseur d’électricité !

Annonce

Résumé : Les fournisseurs d’énergie rivalisent d’offres et de services pour attirer le consommateur, mais la vraie différence au niveau de l’estimation tarifaire se fait sur le prix du kWh qui permet de connaitre la consommation électrique et qui augmente chaque année. Chaque fournisseur d’électricité ou de gaz permet selon les offres qu’il propose d’avoir un tarif plus ou moins élevé.

Le prix du kWh d’électricité en France en 2018

De nombreux fournisseurs alternatifs se sont établis sur le marché de l’énergie afin de proposer des offres de plus en plus diversifiées : offres classiques, offres en ligne, offres vertes. Avec des tarifs d’abonnement et des prix au kilowattheure toujours plus concurrentiels :

  • offre à prix indexé,
  • offre à prix fixe,
  • offre ajustable à la baisse,
  • etc…

Voici un aperçu des prix du kWh pratiqués par Engie, Direct Energie, Total Spring, ou encore d’Eni, les principaux fournisseurs alternatifs présents sur le marché de l’énergie (pour l’option de base qui reste l’option la plus souscrite en France).

Le prix du kWh des offres classiques

Comparatif des tarifs des offres classiques en option tarifaire de base (pour 6 kVA) :

Fournisseur
Offre
Prix abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC/kWh)
Plus d'infos
avec papernest
Engie
Elec Ajust 3 ans
118,910,150
Direct Energie
Classique
110,520,1391
Total Spring
Fixe
109,80,1336
Eni
Astucio Eco
123,220,14504
Happ-e by Engie
Electricité Happ-e
110,560,13652Contacter Happ-e
09 77 420 410
Mint Energie
Classic & Green
110,520,1358Contacter Mint Energie
09 77 40 10 80

Dernière mise à jour le 3 août, 2018

Le prix du kWh est à l’électricité ce que le prix du litre est à l’essence : c’est lui que l’on regarde au moment de faire le plein. Si les différences de prix au kWh se jouent à quelques centimes d’euros, la différence sur la facture mensuelle finale se fait fortement sentir.

Ces grilles tarifaires sont mis à jour régulièrement de manière à connaître le prix du kWh actuel. En effet, le prix du kWh chez Engie en 2018 a déjà changé plusieurs fois. Chaque fournisseur peut changer ses tarifs du kWh quand il le souhaite.

Le prix du kWh des offres Online

Comparatif des tarifs des offres en ligne en option tarifaire de base (pour 6 kVA) :

Fournisseur
Offre
Prix abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC/kWh)
Plus d'infos
avec papernest
Direct Energie
Online
110,520,1338
Total Spring
Fixe Online
108,840,1336
Eni
Webeo
123,220,14185
Cdiscount
Cdiscount Energie
110,520,130Contacter Cdiscount
09 77 40 20 30

Dernière mise à jour le 3 août, 2018

Les prix ne sont pas radicalement différents d’un fournisseur à l’autre, mais chaque foyer consomme plusieurs milliers de kWh chaque année… D’où l’importance d’être minutieux au moment de choisir son fournisseur d’énergie ou sa méthode d’isolation et évaluer toutes les techniques de tarification différentes proposées par les différents fournisseurs.

Le prix du kWh des offres vertes

Comparatif des tarifs des offres vertes en option de base (pour 6 kVA) :

Fournisseur
Offre
Prix abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC/kWh)
Plus d'info /
souscription avec papernest
Engie
Elec Ajust 3 ans
118,910,150
Direct Energie
Verte
110,520,1423
Total Spring
Fixe
109,80,1336
Eni
Astucio Planète
123,220,15144
EDF
Vert Electrique
110,520,1450Conatcter EDF
09 69 32 15 15
Planète Oui
Planète Oui
88,80,1467Contacter Planète Oui
09 74 76 30 49
Enercoop
Enercoop
137,40,17177Contacter Enercoop
09 70 68 07 65
Mint Energie
Classic & Green
110,520,1358Contacter Mint Energie
09 77 40 10 80

Toutes les offres Engie, Total Spring, Mint Energie et les offres de marché EDF sont des offres dites vertes.

Dernière mise à jour le 3 août, 2018

Les offres vertes

De plus en plus de fournisseurs proposent des offres dites « vertes » : le fournisseur s’engage à réinjecter l’équivalent de votre consommation en électricité issue de sources d’énergies renouvelables dans le réseau commun. L’électricité reçue chez vous reste la même que celle de votre voisin.

Pour trouver les prix du kWh en heures creuses, rendez-vous sur notre page dédiée.

Le prix du kWh, une valeur de poids

A quoi correspond le prix du kWh ?

Le kWh, c’est cette valeur qui permet de calculer le prix de l’électricité et celui du gaz. C’est aussi l’élément qui permet de comparer au plus près les avantages des contrats d’électricité entre les fournisseurs. Si vous souhaiter faire des économies, une étude est donc à faire, heureusement des comparateurs de prix existent et vous permettront d’évaluer l’offre la plus économique pour vous.

Comment est fixé le prix du kWh en France ?

Le prix au kWh n’est pas une valeur fixe, il peut varier selon la nature des offres d’électricité et des fournisseurs et peut :

  • être fixé par l’État, de façon régulière par le biais de tarifs dits « réglementés » correspondant aux prix du kWh d’EDF (ici le Tarif Bleu). À noter que ces tarifs sont révisables régulièrement après avis de la CRE (Commission de Régulation de l’Energie).
  • être fixé de façon discrétionnaire par n’importe quel  fournisseur alternatif (les prix du kWh de Direct Énergie, Planète Oui, Total Spring…) et même par EDF,  qui commercialise aussi des offres à prix de marché.
  • dépendre du type de compteur : option Base, heures creuses / heures pleines.
  • dépendre de l’option tarifaire choisie : chez EDF par exemple, les options EJP et Tempo proposent des tarifs différents pour le kWh selon les jours de l’année. Le but étant d’inciter les consommateurs à utiliser au maximum leurs appareils électriques durant les heures creuses, afin de faire baisser la demande en énergie.

Bon à savoir

En France, le prix de l’électricité varie selon les endroits, et donc, selon la ville desservie par l’énergie choisie. Pour un compteur et une consommation égale, un appartement parisien, ou de grande banlieue, en Île-de-France, ou encore une maison située à Lyon ne vont pas payer le même prix du kWh. Ainsi, le prix du kWh varie selon la zone Enedis dans laquelle on se trouve.

Si vous voulez en savoir plus sur ce sujet, il existe de nombreuses informations sur les zones tarifaires mises en place par les différents opérateurs d’électricité.

NB : en Corse, le prix du kWh est toujours celui du tarif réglementé d’EDF.

infographie prix kwh

Le cas du prix du kWh au tarif réglementé d’EDF

Le « fameux tarif réglementé EDF » est, en quelque sorte, la référence de comparaison de toutes les offres d’électricité. Cette valeur sert de norme aux fournisseurs alternatifs qui jouent sur la remise du prix du kWh pour attirer le consommateur.

Grille tarifaire du Tarif Bleu d'EDF :

Puissance
(kVA)
Option tarifaire de baseOption Heures Pleines - Heures Creuses
Abonnement
(€ TTC/an)
Prix du kWh
(€ TTC/kWh)
Abonnement
(€ TTC/an)
Heures Pleines
(€ TTC/kWh)
Heures creuses
(€ TTC/kWh)
391,920,1450---
6110,520,1450123,600,15790,1228
9130,320,1467151,32
12150,96177,24
15170,88201,36
18--223,68
24--274,68
30--299,52
36--337,56

Le Tarif Bleu d'EDF correspond au Tarif réglementé en vigueur de l'électricité.
Les puissances 18 à 36 kVA en option de base ne sont plus disponibles à la souscription depuis le 01/08/18.

Dernière mise à jour le 7 novembre, 2018

Ce tableau est mis à jour à chaque changement de tarif. Il faut s’avoir qu’en 2018, le prix du kWh d’EDF a évolué en février et en août. En 2017, le prix du kWh d’EDF avait également augmenté plusieurs fois dans l’année.

Pour en savoir plus

Le tarif réglementé du gaz est commercialisé par la marque Gaz Tarif Réglementé d’Engie. C’est sur le prix du kWh de gaz d’Engie (ex-GDF Suez) que les fournisseurs alternatifs (Direct Energie, Eni, Total Spring…) se basent pour annoncer le prix du kWh des offres à prix de marché.

La part des taxes dans le prix de l’électricité

Il est important de préciser que quelle que soit l’offre que vous choisissez une composante essentielle du prix de l’électricité n’est pas fixée directement par votre fournisseur : les taxes.

En effet, ce dernier définit une stratégie concurrentielle de tarifs, mais ne peux rien faire contre les taxes particulièrement nombreuses et élevées concernant l’énergie. On considère que les taxes représentent 1/3 du prix final du kWh.  Les taxes sur l’électricité sont les suivantes :

  • la CSPE : Il s’agit de la contribution visant à rembourser en partie les coûts supportés par les opérateurs  notamment pour acheminer l’électricité, une mission relevant du service public.
  • les TCFE : Ce sont les taxes dont le montant est calculé sur la base d’une consommation d’électricité, qui sont collectées par votre fournisseur avant d’être ensuite transférées à l’Etat ou aux collectivités territoriales.
  • une TVA à 20 % :  Il s’agit de la taxe normale qui s’applique proportionnellement sur  votre consommation énergétique (toujours et uniquement calculée en kWH) et sur les différentes taxes que vous êtes amenés à payer (CSPE et TCFE notamment).
  • La CTA ou la Contrition Tarifaire d’Acheminement, servant à financer les retraites des employés des Industries électriques et gazières (IEG).

Choisir une offre d’électricité adaptée à ses besoins

Comment réaliser une estimation tarifaire à partir du prix au kWh ?

Pour bien choisir son fournisseur d’énergie et être sûr de payer le juste prix, le consommateur peut calculer le montant approximatif de sa consommation d’électricité en faisant le produit du prix au kWh par le nombre de kWh consommés (cette donnée est indiquée sur le compteur électrique) et en y ajoutant le prix de l’abonnement. Pour avoir une idée claire du nombre de kWh consommés, il suffit de connaitre la surface de votre bien et de connaitre le prix de l’électricité au m².

Par exemple, pour un client abonné au Tarif Bleu d’EDF, ayant un compteur d’une puissance de 6kVA (petit appartement, studio, T1 en option Base) on peut estimer ce qui suit :

Le prix du kWh en option Base avec le tarif Bleu d’EDF était de 0.14660 € TTC en 2017, le prix de l’abonnement s’élevait à 100,74€ (pour un compteur 6 kVA), et le nombre de kWh consommé à l’année étant de 4 031 (d’après les données de l’ADEME)  :

 

(0.14660 x 4 031) + 100.74€  = 691,7€, lissé sur 12 mois soit 57,64 € mensuel.

La différence se fait sur la facture de mensualisation, éditée une à deux fois par an par le fournisseur d’électricité et basée sur les relevés de compteur, qui indiquent la consommation réelle, et non une estimation.

A noter

Pour les particuliers, les estimations tarifaires sont calculées sur la base du prix TTC, tandis qu’elles le sont sur la base du prix HT pour les professionnels.

A combien s’élève le prix de l’électricité par mois?

Comme nous l’avons indiqué auparavant, il est possible de faire sa propre estimation en partant de la taille de son logement, de sa consommation mensuelle, du prix affiché par son fournisseur. Chez papernest, nous proposons également une estimation de ce type qui vous permettra d’évaluer vos économies futures en changeant de fournisseur ou tout simplement de forfait.

Annonce

C’est sur la base de cette estimation faite auprès du fournisseur que sera établi le montant de votre facture mensuelle. Une facture de régularisation est mise en place, soit pour vous rembourser votre du (votre consommation réelle est plus faible que l’estimation), soit pour que vous payez le montant réellement du (votre consommation réelle est plus élevée que celle estimée).

Bon à savoir

La plupart des offres proposées par les fournisseurs sont sans engagement et peuvent donc être résiliées gratuitement sans motif particulier. N’oubliez pas de résilier votre abonnement au moment d’un déménagement pour éviter l’empilement contractuel !

Pourquoi le prix de l’électricité augmente-t-il ?

L’évolution du prix de l’électricité en France

Depuis quelques années, le prix de l’électricité est en constante augmentation. En novembre 2011, le PDG d’EDF, Henri Proglio, réclamait l’augmentation des prix de l’électricité en France, lissée sur 10 ans à raison de 2 à 3% supplémentaire par an. Plus récemment, en février 2013, la CRE prévoyait une hausse pouvant atteindre les 30% jusqu’en 2017. Une hausse de prix a également été appliquée en 2018. Elle devrait avoir lieu à plusieurs moments dans l’année, pour que cela soit « lissé ».

Evolution du Tarif réglementé de l'électricité depuis 2007 :

Mois et annéeEvolution du tarif
août 2007+1.1%
août 2008+2%
août 2009+1.9%
août 2010+3%
juillet 2011+1.7%
juillet 2012+2%
juillet 2013+2.5%
août 2013+5%
janvier 2014+3%
novembre 2014+2.5%
janvier 2015+2.5%
août 2015+2.5%
janvier 2016+2%
août 2016-0.5%
août 2017+1.7%
février 2018+0.7%

Le TRV de l'électricité est commercialisé par EDF avec le Tarif Bleu.

Dernière mise à jour le 23 juillet, 2018

Les causes de l’augmentation du prix de l’électricité

Pour comprendre les mécanismes de hausse de l’électricité, il faut décomposer les factures en trois parties :

  • La part réseau, qui correspond aux tarifs d’acheminement (TURPE) rémunérant les gestionnaires de réseau ERDF (distribution) et RTE (transport). Cette part réseau ne varie pas selon le fournisseur car les gestionnaires de réseau ont le statut de monopole.
  • La part fourniture couvre les coûts de production et de commercialisation de l’électricité. C’est sur cette partie de la facture que les fournisseurs d’électricité peuvent jouer pour proposer des prix plus bas qu’EDF à leurs clients.
  • Les taxes et contributions (CTA, TVA, CSPE, TCFE) sont nombreuses et représentent près de 38% de la facture totale. Les taxes sont un facteur intéressant, bien souvent à l’origine des variations du prix de l’électricité.

Les facteurs récents

Le parc nucléaire : un investissement coûteux

Récemment, on a constaté un vieillissement du parc nucléaire en France. L’âge moyen d’une centrale nucléaire étant de 23 ans en moyenne, mais certaines présentes dans l’hexagone avoisine l’âge canonique de 30 ans. Or, la catastrophe de Fukushima a fait prendre conscience au monde du danger que représente une mauvaise gestion du nucléaire et de ses réacteurs, et a forcé les acteurs du monde de l’énergie à revoir sensiblement leurs normes de sécurité.

La maintenance du réseau électrique

Les réseaux de transport et de distribution d’électricité (RTE, Enedis) jouent un rôle important dans l’augmentation du prix de l’électricité. On estime à 3 milliards d’euros l’investissement par an et une augmentation d’environ 4% par an du tarif d’utilisation de ces réseaux. Dans les régions côtières comme la Bretagne, la Côte d’Azur, marquées par les intempéries et soumises à des conditions météorologiques instables, ces investissements sont indispensables afin d’assurer la sécurité de ces réseaux et éviter les coupures lors des périodes d’affluence maximale.

Le développement des smart grids

Enedis prévoit l’installation de son compteur intelligent Linky (qui communique à Enedis les données de consommation). Mais ce déploiement aura un coût, qui sera répercuté sur le prix de l’électricité. De même, l’intégration des énergies renouvelables dans les réseaux de distribution ne sera pas gratuit. Il faudra sans doute procéder à la modification de certains structures pour faciliter l’insertion de ces sources décentralisées et intermittentes.

Vous avez besoin d’un fournisseur d’énergie pour votre logement ou vous désirez changer de fournisseur, un conseiller papernest s’en occupe gratuitement au :

09 72 50 77 40

Annonce

Comprendre le prix du kWh dans le monde

Le cours de l’électricité mondial

Il n’existe pas de cours mondial pour le prix de l’électricité, car il dépend uniquement de la zone d’échange. On trouve donc de nombreux cours locaux sur des marchés inter connectés, comme l’EPEX SPOT pour la France, l’Allemagne, la Suisse et l’Autriche.

Le prix de l’électricité est une valeur volatile, due à la difficulté actuelle de stocker cette énergie durablement, il peut devenir négatif, voire s’effondrer. Idem si si la production excède la demande. Dans le cas contraire, le prix peut augmenter considérablement : les changements sont constants. Le cours de l’électricité peut donc extrêmement varier d’un jour à l’autre, et même d’une heure à l’autre.

Le cours de l’électricité renouvelable

N’étant pas produite et commercialisée de la même manière que l’électricité issue d’énergies fossiles, les prix de l’électricité renouvelable sont fixés différemment. Elle est commercialisée par les producteurs de deux façons :

  • soit vendue à EDF dans le cadre de l’obligation d’achat. Sa valeur est alors très supérieure au prix de marché (jusqu’à 450 € / MWh pour le solaire).
  • soit sur le marché pour la production, avec en plus de l’électricité classique une garantie d’origine, qui peut être cédée séparément et vaut environ 1€ /MWh.

Foire aux questions

Quel sont les offres les moins chères sur le prix au kWh en 2017 ?

En 2017, les meilleures offres d’électricité pour les particuliers se situent autour de 14 centimes d’euros TTC par kWh en option Base. Mais le prix du kWh peut augmenter en cas de valeur ajouté, s’il s’agit d’une offre verte par exemple, ou baisser, en l’absence de service client téléphonique par exemple (offre 100% online, qui diminuent les coûts en interne). On note aussi une progression des offres promotionnelles chez un bon nombre de fournisseurs.

Qui est le plus intéressant entre une remise sur le prix au kWh ou sur le prix à l’abonnement ?

Certains fournisseurs proposent des réductions sur le prix à l’abonnement et non sur celui au kWh, qui peuvent parfois s’avérer plus intéressantes. Mais la plupart de ces réductions sont en réalité des offres à prix indexés, qui comprennent une réduction sur le prix du kWh d’électricité. Pensez à demander un devis au fournisseur d’énergie qui vous intéresse pour éviter un surcoût et avoir l’assurance de choisir l’offre la mieux adaptée à votre situation.

L’électricité en France est-elle plus chère que dans les autres pays européens ?

Selon l’Eurostat, la base de données des statistiques européennes, le prix du kWh en France s’inscrit dans la moyenne de l’UE. La hausse du prix de l’électricité, du fait du développement des énergies renouvelables, des technologies smart grids et de l’augmentation des coûts du nucléaire s’est répercutée dans toute l’Europe, mais l’Allemagne reste le pays où le prix du kWh est le plus élevé. le pays a été l’un des premiers à s’investir dans la transition énergétique, d’où la hausse précoce des tarifs de l’électricité.

Pour en savoir plus sur le prix du kWh, vous pouvez vous informer sur les différents moyens de paiement existant qui vous permettront d’adapter, une fois de plus, l’impact de votre consommation d’énergie sur vos dépenses globales.

Quel est le prix du kWh de gaz?

L’unité kWh permet de quantifier l’électricité mais également le gaz. Contrairement à l’électricité, le gaz est une énergie que nous sommes capables de conserver et donc de faire des réserves. De même que pour l’électricité, il existe un tarif réglementé du gaz fixé par l’Etat et suivi par Engie (ex-GDF). ce fournisseur propose des offre réglementées. Les autres fournisseurs peuvent également fixer leurs propres prix (Engie également, mais ce fournisseur proposera toujours des offres aux tarifs réglementés et d’autres sans tarif réglementé).

Comme vous l’aurez compris, au même titre que le marché de l’électricité, le marché du gaz a été ouvert à la concurrence et de nombreux fournisseurs sont présents sur le marché. De même que pour l’électricité, nous vous conseillons de comparer toutes les offres pour identifier celle qui vous correspond le mieux. Pour cela des comparateurs de prix existent et des estimations sont réalisables sur les sites des différents fournisseurs.

Le prix du gaz va donc dépendre de votre fournisseur (et de l’offre que vous avez souscrite) et de votre consommation (on calcule généralement le gaz en m3). Selon que vous vous chauffez au gaz ou à l’électricité, le montant de votre facture sera évidemment fortement impactée. Il est à noter que des fournisseurs proposent tant des offres d’électricité que de gaz, il vous est donc possible de souscrire tous vos contrats ‘énergie auprès d’un même fournisseur.

Commentaires

9 Avis 4.6/5

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici
Mathieu
5/5

L'intervention d'un technicien est nécessaire pour augmenter la puissance de son compteur ?

alaing
5/5

l'unité KW par heure n'existe pas et ce n'est certainement pas une unité de puissance !

Arthure
3/5

Bonjour je voudrais savoir le prix de revente d'électricité à ENEDIS pour l'année 2011 svp?

Debby
5/5

@Anna : vaut mieux pas toucher à ton compteur, il faut appeler ton fournisseur pour le changement de puissance.

Anna
5/5

c'est pas possible de l'augmenter soi meme ?

Aliane
5/5

Cedric je crois qu'il faut juste les appeler

Cedric
4/5

Je fais comment pour augmenter la puissance de mon compteur ?

lucas
4/5

kilian je pense que ça vraiment de comment tu consommes aussi

kilian
5/5

à partir de quelle consommation environ est-ce qu'une offre avec un abonnement plus cher est intéressante ?