Eclairage : comment réduire efficacement sa facture énergétique ?

De manière générale, l’éclairage constitue la seconde source de consommation d’énergie électrique dans un logement. Il compte 10% à 15% des dépenses en électricité. Certes, ces chiffrent peuvent paraître assez peu pour certains mais il est tout de même possible de les réduire de manière satisfaisante. Néanmoins, la réduction de la facture énergétique ne doit pas pour autant gêner ou réduire le niveau d’éclairage de l’intérieur de votre logement.  En suivant ces quelques conseils, vous pourrez optimiser votre éclairage tout en réduisant suffisamment la part énergétique consommée.

Réduisez l’utilisation des ampoules halogènes 

Tout le monde le sait : les lampes halogènes sont de redoutables énergivores. Face aux autres types de lampes, elles ont une consommation d’énergie très importante. Certes, une ampoule halogène peut produire de puissante lumière, assez proche de la lumière du jour, mais elle émet aussi beaucoup de chaleur. Or, pour produire cette chaleur, il faut une quantité d’énergie considérable. A l’année, elle consomme même plus que l’utilisation de certains appareils électroménagers à résistance comme le four électrique traditionnel. De plus, les lampes halogènes restent assez chères, ce qui rend un peu difficile la réduction de la facture d’électricité relative à l’éclairage. 

Privilégiez les LED et les ampoules fluorescentes 

Comme principal avantage, les LED consomment très peu d’énergie comparée aux autres types de lampes classiques. A cet effet, celles qui sont destinées à l’éclairage domestique permettent de réaliser une importante économie d’énergie. Pour illustrer cela, les dernières générations d’ampoules à LED de seulement une dizaine de watts peuvent suffisamment substituer l’éclairage produit par une ampoule classique à incandescence de 100 watts. Voyez, la différence est très remarquable.  

En ce qui concerne les ampoules fluorescentes, elles présentent aussi une consommation d’énergie très optimale. Dites « à basse consommation », elles vous offrent une grande possibilité d’économie autant d’énergie que d’argent. En plus, elles peuvent être utilisées 5 à 10 fois plus longtemps que les ampoules à incandescences. Ce qui vous permettra, selon les professionnels, d’effectuer une économie considérable pouvant atteindre les 100 €. 

Bien disposez vos luminaires 

En termes de performance, il est préférable de favorisez l’installation de sources de lumière directes. Il faut également que les sources de lumière soient placées à bonne hauteur pour que l’éclairage soit le plus optimal possible. En outre, le mieux serait aussi de bien cibler l’usage des luminaires en fonction des situations afin d’éviter les gaspillages.  

Toutefois, il est aussi intéressant d’opter pour les modèles de luminaire récents spécialement conçus pour consommer moins d’électricité. C’est le cas, par exemple, d’un luminaire d’intérieur design qui offre à la fois performance et économie d’énergie. En effet, les modèles récents sont souvent dotés de technologies plus économes et plus écologiques. 

Favorisez les sources de lumière naturelle 

Le dernier conseil mais pas loin d’être le moins important : favorisez l’éclairage naturel. D’ailleurs, la lumière naturelle doit être la première source d’éclairage dans une maison. Favoriser l’entrée de la lumière du jour constitue donc un facteur très important de la réduction de la facture d’électricité relatif à l’éclairage. Pour ce faire, bien agencez vos meubles de manière à réduire les zones d’ombres. Un dernier conseil : privilégiez les couleurs claires aussi bien pour les murs que pour les meubles car cela permet de favoriser la réflexion et une meilleure répartition de la lumière naturelle dans toutes les pièces.