L’ouverture de compteur de gaz pour un locataire : comment faire ?

Annonce

Annonce

L’ouverture du compteur de gaz a un prix, mais qui doit le payer ? Est-ce le même prix que pour l’ouverture d’un compteur d’électricité ? Dans cet article, nous allons explorer les démarches nécessaires pour ouvrir un compteur de gaz en tant que locataire, de la sélection d’un fournisseur de gaz à la prise de rendez-vous pour l’activation du compteur. Que vous soyez un locataire expérimenté ou nouvellement installé, cette guide vous fournira toutes les informations nécessaires pour naviguer aisément dans ce processus

Ce qu’il faut savoir sur l’ouverture de compteur de gaz pour un locataire :

  • L’ouverture du compteur de gaz dans un logement loué est généralement de la responsabilité du locataire, et non du propriétaire
  • Le colocataire choisi comme titulaire du contrat doit contacter le fournisseur pour souscrire un contrat de gaz
  • L’installation intérieure de gaz doit respecter les normes de sécurité en vigueur. Une certification par un professionnel qualifié doit être requise : le qualigaz

🔨 Étapes pour l'ouverture d'un compteur de gaz
🔨 Étapes pour l'ouverture d'un compteur de gaz🧰 Descriptif de l'étape
Étape 1Contacter GRDF pour demander le raccordement au gaz
Étape 2Obtenir un certificat de conformité pour votre installation de gaz
Étape 3Souscrire une offre auprès du fournisseur de votre choix
Étape 4Attendre la mise en service effective du compteur
Combien coûte l'ouverture d'un compteur de gaz ?Entre 20 et 160€ selon vos besoins et les délais

L’ouverture de compteur de gaz pour un locataire : comment faire ?

Pour installer et ouvrir un compteur de gaz en tant que locataire, vous devez suivre plusieurs étapes clés :

Assurez-vous que le logement est déjà équipé d’une installation gaz. Si ce n’est pas le cas, vous devrez faire installer les équipements nécessaires par un professionnel.

Vous êtes libre de choisir votre fournisseur de gaz. Comparez les offres pour trouver celle qui convient le mieux à vos besoins et à votre budget.

Contactez le fournisseur choisi pour souscrire un contrat. Préparez les informations suivantes :

  • votre adresse complète,
  • le nom de l’ancien locataire (si possible),
  • le numéro de compteur (ou PCE – Point de Comptage et d’Estimation),
  • votre RIB si vous optez pour un paiement par prélèvement automatique.

Lors de la souscription, le fournisseur organisera un rendez-vous avec le gestionnaire de réseau de gaz (en France, c’est souvent GRDF) pour ouvrir votre compteur. Cette intervention est payante et le coût sera inclus dans votre première facture de gaz.

Un technicien viendra à votre domicile pour ouvrir le compteur. Assurez-vous d’être présent lors du rendez-vous, car si le technicien ne peut pas accéder au compteur, vous devrez peut être payer des frais supplémentaires pour un nouveau rendez-vous.
  • Il est conseillé de faire vérifier l’installation gaz par un professionnel, notamment pour des raisons de sécurité.
  • Prenez note du relevé de votre compteur de gaz lors de l’ouverture pour éviter les erreurs de facturation.
  • Transmettez le relevé de compteur à votre fournisseur pour qu’il puisse établir votre première facture sur une base réelle et non estimée.

Ouverture du compteur de gaz : locataire ou propriétaire ?

L’ouverture du compteur de gaz dans un logement loué est généralement de la responsabilité du locataire, et non du propriétaire. Voici pourquoi :

  • Contrat de Gaz au nom du locataire :

Le contrat de fourniture de gaz est souscrit au nom du locataire, car c’est lui qui utilise le gaz et qui sera responsable de payer les factures de consommation.

  • Responsabilité des charges d’utilisation :

Les charges courantes liées à l’utilisation du logement, comme l’électricité, le gaz, l’eau, etc., sont à la charge du locataire. Le propriétaire est responsable des charges liées à la propriété elle-même et à son entretien.

  • Gestion des compteurs :

Le locataire doit s’assurer que les compteurs (gaz, électricité, eau) soient ouverts à son arrivée et qu’ils soient fermés ou transférés à la fin de son bail. Toutefois, dans certains cas, le propriétaire peut s’occuper de l’ouverture du compteur pour faciliter la transition, surtout si le logement ne devait pas rester inoccupé longtemps entre deux locataires. Mais, dans la pratique courante, c’est le locataire qui s’en charge.

En cas de doute, il est toujours recommandé de se référer au bail de location, qui peut préciser ces détails, ou de discuter directement avec le propriétaire ou l’agence immobilière.

Appeler le fournisseur et transmettre les documents

Avant d’appeler, assurez-vous d’avoir tous les documents et informations nécessaires à portée de main. Cela inclut généralement :

Votre identité complète (nom, prénom).

  • L’adresse précise du logement.
  • Le numéro de compteur de gaz (ou le Point de Comptage et d’Estimation – PCE).
  • Le nom de l’ancien occupant (si disponible).
  • Votre relevé d’identité bancaire (RIB) pour le prélèvement automatique.
  • La date souhaitée pour l’activation du compteur.

Appel du fournisseur de gaz :

  • Contactez le service client de votre fournisseur de gaz. Les numéros de téléphone sont généralement disponibles sur leur site internet ou votre contrat.
  • Suivez les instructions vocales ou attendez de parler à un conseiller.

Communication des informations :

  • Une fois en ligne avec un conseiller, communiquez-lui toutes les informations et documents nécessaires.
  • Le conseiller enregistrera ces informations et procédera à la création ou la modification de votre contrat.

Prise de rendez-vous pour l’ouverture du compteur :

  • Le conseiller organisera un rendez-vous avec le gestionnaire de réseau (comme GRDF en France) pour l’ouverture de votre compteur.
  • Notez bien la date et l’heure du rendez-vous.

Confirmation et documents complémentaires :

  • Demandez une confirmation écrite de votre souscription et du rendez-vous pour l’ouverture du compteur.
  • Si des documents supplémentaires sont nécessaires, le conseiller vous informera sur la manière de les transmettre (par email, courrier, ou portail client en ligne).

Suivi :

  • Gardez un suivi de votre demande et conservez une copie des confirmations et des documents transmis.
En respectant ces étapes, vous vous assurez que l’ouverture de votre compteur de gaz se déroulera sans encombre. N’hésitez pas à poser des questions au conseiller si quelque chose n’est pas clair ou si vous avez besoin d’informations supplémentaires.
ouvrir compteur gaz

Ouverture du compteur de gaz : le cas des colocations

Les frais d’ouverture du compteur sont adressés au titulaire du contrat. Comment faire quand plusieurs locataires habitent un même logement ? Deux solutions :

  1. Désigner un payeur unique, que les autres locataires devront ensuite rembourser.
  2. Mettre le contrat de gaz au nom de tous les colocataires. Il suffit pour cela de contacter le fournisseur de gaz pour ajouter les noms sur le contrat. Cette option est conseillée par les fournisseurs d’énergie car elle permet une meilleure répartition des frais.

L’ouverture d’un compteur de gaz dans le cas d’une colocation suit un processus similaire à celui d’un locataire unique, mais avec quelques spécificités à prendre en compte :

Dans une colocation, il faut décider qui parmi les colocataires sera le titulaire du contrat de gaz. Cette personne sera responsable de la gestion du contrat et de la communication avec le fournisseur. Bien que le contrat soit au nom d’un seul colocataire, les frais de gaz sont généralement partagés entre tous les occupants. Il est important de s’accorder sur la manière de diviser ces coûts.

Le colocataire choisi comme titulaire du contrat doit contacter le fournisseur pour souscrire un contrat de gaz. Il devra fournir les mêmes informations et documents que dans le cas d’une location classique (identité, adresse, numéro de compteur, RIB, etc.). Comme pour toute souscription, un rendez-vous sera fixé pour l’ouverture du compteur de gaz. Le titulaire du contrat devra être présent ou désigner un autre colocataire pour accueillir le technicien.

Si le titulaire du contrat quitte la colocation, il est important de procéder à un changement de titulaire. Le nouveau titulaire devra contacter le fournisseur pour mettre le contrat à son nom. Le fournisseur enverra les factures au titulaire du contrat, qui devra ensuite organiser la collecte et le paiement de la part de chacun des colocataires. Une bonne communication est essentielle pour éviter les malentendus ou les conflits liés aux paiements des factures ou à la gestion du contrat.

Il est conseillé de mettre en place un système clair et équitable pour le partage des factures de gaz et d’autres dépenses communes dès le début de la colocation. Cela peut inclure l’utilisation d’applications de partage de coûts ou la création d’un compte bancaire commun pour les dépenses du foyer.
ouverture compteur gaz locataire

Les démarches clés pour ouvrir votre compteur en tant que locataire ?

La première chose à faire est de souscrire un contrat de gaz chez un fournisseur. Vous pouvez choisir entre  les tarifs réglementés du gaz Engie et une offre de marché chez un fournisseur alternatif (Eni, Direct Energie, Total Spring, etc).

Les tarifs réglementés du gaz naturel ont été supprimés le 1er juillet 2023. Le Conseil d’État a estimé qu’ils n’étaient pas conformes au droit européen.

En tant que locataire, vous avez le droit de souscrire chez n’importe quel fournisseur sans consulter votre propriétaire. Vous êtes libre de choisir l’offre qu’il vous plaît mais il est fortement conseillé avant de vous abonner d’estimer votre consommation de gaz naturel afin de choisir le contrat le mieux adapté. Néanmoins, si vous êtes propriétaire, il vous faudra prévenir votre fournisseur du changement de locataire.

Choisir votre fournisseur de gaz

Lorsque vous choisissez un fournisseur de gaz, il est essentiel de prendre en compte divers aspects pour trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins. Commencez par comparer les tarifs et les types de contrats proposés par différents fournisseurs, en tenant compte de votre consommation estimée de gaz.

Il est également important de lire les avis des autres clients pour évaluer la qualité du service client et la fiabilité de chaque fournisseur. Faites attention aux détails du contrat, comme les modalités de paiement, les éventuels frais supplémentaires et les conditions de résiliation.

Si vous êtes soucieux de l’environnement, envisagez des fournisseurs proposant du gaz vert ou des options de compensation en CO2. Enfin, l’utilisation de comparateurs en ligne peut grandement faciliter votre recherche en vous donnant un aperçu clair et détaillé des options disponibles.

GRDF (Gaz Réseau Distribution France) n’est pas un fournisseur de gaz, mais le principal gestionnaire du réseau de distribution de gaz naturel en France. GRDF est responsable de l’entretien du réseau de distribution et de l’acheminement du gaz jusqu’aux consommateurs, mais ne vend pas de gaz directement aux clients.

Souscrivez à un contrat de gaz en appelant gratuitement un conseiller papernest

Prix et type de contrats avec GRDF

Lorsque vous choisissez un fournisseur de gaz, il est essentiel de prendre en compte divers aspects pour trouver l’offre la plus adaptée à vos besoins.

Les prix et types de contrats de gaz sont proposés par divers fournisseurs de gaz, et non par GRDF.

Les fournisseurs de gaz offrent généralement des contrats avec des tarifs fixes, où le prix du gaz reste constant pendant une période définie, ou des tarifs indexés, qui varient selon les prix du marché.

Les prix du gaz sont déterminés par chaque fournisseur et peuvent varier en fonction de plusieurs facteurs, comme la zone géographique, le niveau de consommation, et le type de contrat choisi.

Pour connaître les prix et les types de contrats disponibles, il est recommandé de consulter directement les offres des fournisseurs de gaz comme Engie, TotalEnergies, EDF, et d’autres fournisseurs alternatifs. Utiliser un comparateur en ligne peut également aider à trouver une offre adaptée à vos besoins et à votre budget.

Attendre la mise en service du compteur de gaz

Une fois le contrat souscrit, la procédure d’ouverture du compteur se mettra automatiquement en place sur demande de votre fournisseur à GRDF. L’ouverture du compteur ne requiert aucune intervention quelconque de la part du locataire, si ce n’est d’être là le jour du passage du technicien GRDF pour la mise en service. Dans le cas où le compteur est hors-service, GRDF dépêchera un agent à domicile pour le rouvrir. Si le gaz fonctionne déjà, pas besoin d’attendre le passage du technicien : une simple formalité administrative suffit à “mettre le compteur à votre nom”.

Le raccordement au réseau de gaz public

Le raccordement au réseau de gaz public est une procédure qui permet de connecter une propriété au réseau de distribution de gaz naturel. Voici comment cela se passe généralement :

Demande de Raccordement : le propriétaire ou le promoteur immobilier doit faire une demande de raccordement auprès du gestionnaire du réseau de distribution de gaz, souvent GRDF en France. Cette demande peut généralement être faite en ligne sur le site du gestionnaire de réseau ou par téléphone.

Étude et Devis : après réception de la demande, le gestionnaire de réseau réalise une étude technique pour déterminer la faisabilité du raccordement et les travaux nécessaires. Un devis est ensuite établi et envoyé au demandeur, précisant le coût du raccordement et les détails des travaux à effectuer.

Acceptation du Devis et Paiement : si le demandeur accepte le devis, il doit signer le contrat de raccordement et s’acquitter des frais indiqués.

Réalisation des Travaux : le gestionnaire de réseau organise et effectue les travaux nécessaires pour connecter la propriété au réseau de gaz. Ces travaux incluent l’installation d’un branchement et d’un compteur de gaz.

Mise en Service : une fois les travaux terminés, le propriétaire doit souscrire un contrat avec un fournisseur de gaz pour la mise en service. Le fournisseur coordonnera avec le gestionnaire de réseau pour activer le compteur.

Conformité et Sécurité : il est important de s’assurer que l’installation intérieure de gaz respecte les normes de sécurité en vigueur. Une certification par un professionnel qualifié peut être requise. (le qualigaz)

fournisseur de gaz

Quelles sont les informations à fournir pour ouvrir un compteur de gaz ?

Pour souscrire un contrat de gaz, il vous faudra :

  • L’adresse complète du logement où vous emménagez ;
  • Le numéro de PCE de votre compteur de gaz (inscrit sur votre facture si vous changez de fournisseur)
  • L’index du compteur de gaz
  • Le nom de l’ancien-ne locataire si vous déménagez (facultatif)
  • Un RIB pour la mise en place du prélèvement automatique

Quel est le tarif d’ouverture d’un compteur de gaz pour un locataire ?

L’ouverture du compteur de gaz n’est pas gratuite. Les frais d’ouverture du compteur de gaz sont facturés par GRDF et reportés sur la première facture de gaz reçue ensuite par le consommateur.

Le montant de l’intervention dépend du délai souhaité :

Frais et délais de la mise en service du gaz (prestation GRDF) :
Type de mise en serviceDélaisPrix en € TTC
Mise en service initiale5 jours ouvrés20,94 €
Mise en service express - énergie coupée2 jours ouvrés46,26 €
Mise en service d’urgence - énergie coupéeLe jour même140,28 €

  • Le remplacement du compteur de gaz en cas de défaillance
  • En cas de panne ou de défaillance technique, si le compteur de gaz doit être remplacé, c’est au propriétaire qu’il incombe de le faire changer. Idem pour la chaudière. Le locataire prend en charge les petites réparations (décrassage, purge…) et l’entretien annuel par un chauffagiste certifié.
  • L’entretien de la chaudière est obligatoire une fois par an.
  • Le propriétaire s’occupe du remplacement et des grosses réparations.

Qui doit assurer l’entretien et les réparations du compteur de gaz ?

L’entretien et les réparations du compteur de gaz sont généralement de la responsabilité du fournisseur de gaz ou du gestionnaire de réseau de distribution, et non du locataire ou du propriétaire du logement. Voici quelques points clés à considérer :

  1. Responsabilité du gestionnaire de réseau : le compteur de gaz est la propriété du gestionnaire de réseau de distribution (comme GRDF en France). C’est cette entité qui est responsable de l’entretien, du bon fonctionnement et des réparations du compteur.
  2. Interventions et maintenance : en cas de problème avec le compteur de gaz (par exemple, un dysfonctionnement ou une fuite), vous devez contacter votre fournisseur de gaz ou directement le gestionnaire de réseau. Ils organiseront une intervention pour résoudre le problème.
  3. Pas de frais pour le locataire ou le propriétaire : normalement, les interventions liées à l’entretien ou aux réparations du compteur ne sont pas à la charge du locataire ou du propriétaire. Toutefois, si des dommages au compteur sont causés par une négligence ou une mauvaise utilisation, des frais peuvent être facturés.
  4. Installation gaz à l’Intérieur du logement : pour l’entretien et les réparations des installations gaz à l’intérieur du logement (comme la chaudière), la responsabilité peut varier. En général, l’entretien courant est à la charge du locataire, tandis que les grosses réparations sont du ressort du propriétaire.
  5. Contrats d’entretien : il est souvent recommandé de souscrire un contrat d’entretien avec un professionnel pour les équipements gaz intérieurs, afin d’assurer leur bon fonctionnement et de respecter les normes de sécurité.

N’hésitez pas à contacter nos experts papernest !

09 70 25 21 62

N’hésitez pas à contacter nos experts papernest !

Je me lance !

 

FAQ

Comment se passe l'ouverture du gaz ?

L'ouverture d'un compteur de gaz se fait en contactant un fournisseur de gaz pour souscrire un contrat. Le fournisseur organise ensuite un rendez-vous avec le gestionnaire de réseau (comme GRDF en France) pour effectuer physiquement l'ouverture du compteur. Le locataire ou le propriétaire doit être présent lors de ce rendez-vous pour permettre l'accès au compteur.

Qui doit ouvrir le compteur de gaz

L'ouverture du compteur de gaz doit être effectuée par le locataire ou le nouveau propriétaire du logement. Cela implique de contacter un fournisseur de gaz pour souscrire un contrat et de fixer un rendez-vous avec le gestionnaire de réseau (tel que GRDF) pour l'ouverture physique du compteur.

L’ouverture du compteur EDF est au frais du locataire ou du propriétaire ?

L'ouverture du compteur EDF (ou tout compteur d'électricité) est généralement à la charge du locataire, car c'est lui qui bénéficiera de l'usage de l'électricité et qui sera responsable de payer les factures. Le propriétaire est responsable de cette opération uniquement si le logement reste inoccupé.

Mis à jour le 16 Fév, 2024

redaction Qui sommes nous ?
Redactor

Jade Nguyen

Rédactrice experte des sujets liés à l'énergie

Commentaires

2 Avis bright star bright star bright star bright star bright star 5/5

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis cliquez ici
Laurent
bright star bright star bright star bright star bright star 5/5

Bonjour, un fournisseur de gaz demande a mon fils un garant pour ouvrir le gaz(parceque le locataire précédent n'a pas payer ses factures), en a t'il le droit?

Marc
bright star bright star bright star bright star bright star 5/5

Bonjour je n'arrive malheureusement pas à ouvrir mon compteur de gaz... J'ai essayé de contacter le service client de GrDF, il ne reste plus qu'a ce qu'il réponde... ça va encore me plomber une demi-journée cette histoire... Auriez vous une adresse email pour les contacter par écrit ?