Darty épinglé pour vente forcée de contrats d’énergie

26/05/21 L’enseigne Darty a été pointée du doigt par le Médiateur national de l’énergie en raison de pratiques abusives. Plusieurs clients se sont plaints de la vente forcée de contrats d’électricité et de gaz.

Une pratique déloyale

Dans un récent communiqué, le Médiateur national de l’énergie a une fois de plus dénoncé des pratiques déloyales de vente forcée de contrats d’énergie dans les magasins du groupe Fnac-Darty. Plusieurs clients venus acheter des appareils électroménagers se sont vus proposer des offres d’énergie du fournisseur partenaire du groupe, à savoir le fournisseur Engie.

Il ne s’agit pas des premiers signalements d’une telle pratique puisque des plaintes avaient déjà été déposées auprès du Médiateur de l’énergie en 2018.

Des promesses d’économies d’énergie

Afin de convaincre les clients, les conseillers de Darty utilisent un argument de poids : les économies d’énergie. En effet, lors du passage en caisse ou simplement en rayon, les conseillers avancent une future augmentation des prix de l’électricité pour tenter de convaincre les clients de signer un contrat chez Engie.

Après avoir fait miroiter d’importantes économies sur les factures d’énergie, les conseillers font signer un document qui s’avère être un contrat de souscription chez le fournisseur d’énergie. De quoi surprendre plus d’un consommateur qui se retrouve alors abonné chez Engie sans même le savoir.

“Sur le moment, je n’ai pas compris de quoi il s’agissait. La vendeuse m’a dit qu’on allait me recontacter si je souhaitais obtenir de plus amples informations. Il semblait que j’avais le temps de me décider, j’ai donc accepté, signé le document qu’on m’a tendu et je suis partie » a expliqué une victime de cette pratique au magazine Capital.

Engie n’est pas le seul fournisseur concerné puisque des conseillers Darty ont également fait signer des contrats chez Sowee (filiale d’EDF).

Darty condamne cette pratique

Dans un communiqué, le groupe Fnac-Darty assure condamner fermement ces agissements et sanctionner les conseillers qui les exercent. “Les vendeurs qui ont eu recours à ce genre de pratiques sont systématiquement rappelés à l’ordre et le cas échéant des sanctions leur sont appliquées” se défend Darty tout en affirmant qu’il ne s’agit pas d’une pratique généralisée dans l’entreprise.

Selon le Médiateur national de l’énergie, le problème viendrait plutôt des commissions que touchent les vendeurs à chaque nouvelle signature de contrat. Le Médiateur les qualifie de véritables « pousse-au-crime » qui incite à des démarchages toujours plus agressifs.

Pour en apprendre davantage sur cette affaire, lisez cet article du magazine Capital.

Redactor

Ecrit par Maxime

Mis à jour le 15 Juin, 2021