Mon compteur de gaz en détail

En France, près d’un foyer sur 3 utilise du gaz naturel pour se chauffer. Un chiffre qui tend à augmenter ces dernières années. Connaître le fonctionnement de son compteur de gaz peut s’avérer bien pratique, notamment si celui-ci est défectueux ou bloqué, ou si vous devez le mettre en service lors d’un déménagement.

Mettez en service votre compteur de gaz sur le réseau GrDF avec papernest

Comment savoir si mon compteur a été trafiqué ? Combien coûte le changement de compteur de gaz ? Comment se passe le relevé de compteur de gaz avec GDF ? Est-il différent du relevé du compteur électrique ? Le prix d’un compteur de gaz industriel est-il différent de celui d’un compteur particulier ? Tour d’horizon sur le compteur de gaz.

Quel est mon compteur de gaz ?

Avant tout : Point sémantique

Les « compteurs GDF » sont en fait des compteurs GRDF. Les compteurs de gaz sont la propriété exclusive des collectivités, qui en concèdent l’exploitation aux gestionnaires de réseau. De la même manière, on ne « met pas le compteur » à son nom lorsqu’on déménage. C’est la consommation et la facturation qui sont à notre nom mais le compteur lui, ne nous appartient pas.

En France, il existe deux types de compteurs de gaz dans les foyers des particuliers :

    • Le compteur traditionnel (ou compteur sec) est encore à l’heure actuelle le compteur le plus répandu. Constitué d’une simple chambre volumétrique déformable, il mesure la quantité de gaz consommée en m3. Cette quantité est ensuite convertie en kWh.
    • Le compteur Gazpar, le nouveau compteur intelligent et communicant.

Le projet de GRDF avec le déploiement de Gazpar est de mettre fin aux relèves de compteurs et aussi de facturer les clients sur la base de leur consommation réelle et non plus sur la base d’une estimation comme c’est le plus souvent le cas actuellement. À l’instar de son pair électrique Linky, Gazpar communique les informations en temps réel au gestionnaire de réseau.

GRDF prévoit le déploiement de Gazpar dans l’ensemble des foyers français consommateurs de gaz d’ici 2022.

Avec Gazpar, le consommateur pourra :

  • bénéficier d’interventions désormais réalisables à distance et sous 24h ;
  • être facturé au plus près de sa consommation de gaz, lui permettant de mieux gérer son budget ;
  •  faire des économies d’énergie (notamment lors des pics de consommation) et augmenter l’efficacité énergétique de son logement.

Où est mon compteur de gaz ?

  • Si vous vivez en appartement, il est fort probable que votre compteur se cache dans un placard ou derrière la porte d’entrée. À moins qu’il ne se trouve dans le local technique avec tous ceux de vos voisins ou à l’extérieur.
  • Si vous résidez dans une maison individuelle, votre compteur de gaz est situé dans l’une des pièces que vous utilisez le moins : le garage, la cave, le grenier, etc.

Le compteur de gaz se présente sous la forme d’un boitier métallique composé d’un cadran mécanique. Pour le retrouver, utilisez le numéro de votre compteur présent sur votre facture de gaz.

Faire des économies sur votre facture de gaz avec les conseillers Fournisseur-Energie du lundi au vendredi de 8h30 à 21h et le samedi de 9h30 à 17h30

Je déménage : quelles sont les démarches sur mon compteur de gaz ?

Lorsque vous emménagez dans un logement, il est impératif de souscrire un contrat de gaz naturel. Et de résilier celui de votre ancien logement.

Pour résilier votre ancien contrat

Il suffit pour cela de vous rendre dans votre espace client sur le site de votre fournisseur et de demander le transfert de votre contrat à votre nouvelle adresse. Si vous êtes satisfait-e de votre fournisseur actuel, rien ne vous empêche de rester client-e chez lui.

Dans le cas contraire, vous pouvez résiliez votre contrat de gaz chez votre fournisseur actuel pour souscrire chez un concurrent. Il vous suffit pour cela de contacter votre futur fournisseur pour vous abonner. La souscription à un nouveau contrat met automatiquement fin à l’ancien.

Pour en prendre un nouveau et faire ouvrir le compteur

Avant cela pour gagner du temps, pensez à vous munir de vos nouvelles coordonnées. Pour prendre un abonnement au gaz, il vous faudra :

  • L’adresse complète du logement ;
  • Le nom de l’ancien-ne locataire si vous le connaissez ;
  • L’index du compteur de gaz ;
  • Les références du compteur : matricule, numéro de Point de Comptage et d’Estimation (PCE) ;
  • Un RIB pour la mise en place du prélèvement automatique.

Point sémantique : le PCE

Le Point de Comptage et d’Estimation est la référence qui permet au gestionnaire de réseau de localiser votre compteur pour livrer le gaz naturel. Chaque PCE est unique de façon à ne pas confondre votre compteur avec celui du voisin. Cette référence se compose de 14 chiffres et figure sur votre facture de gaz naturel. La version pour le compteur électrique s’appelle le Point De Livraison.

La relève du compteur de gaz

La relève du compteur par les agents GRDF ou les consommateurs (qui ont choisi l’auto-relève) est obligatoire afin d’ajuster la consommation de gaz naturel. Que vous choisissiez ou non  l’auto-relevé, il existe de nombreuses situations dans lesquelles il peut être utile de savoir lire son compteur :

  • changement de fournisseur de gaz ;
  • déménagement ;
  • rendez-vous manqué avec le technicien chargé de la relève ;

La relève du compteur est incluse dans votre facture de gaz. Il s’agit de la Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA). Cette intervention a lieu tous les 6 mois, à une date indiquée sur votre facture. Entre deux relevés, le consommateur paye des factures intermédiaires basées sur une estimation.

Les problèmes liés au compteur de gaz

Les compteurs de gaz ne sont pas infaillibles, notamment les anciens. Ils peuvent présenter des défaillances techniques (bruit, dysfonctionnement, etc) qui donnent souvent lieu à des erreurs de facturation.

Si vous constatez une anomalie ou un dysfonctionnement sur votre compteur de gaz, il est impératif d’en faire part à votre fournisseur. Ce dernier avertira le gestionnaire de réseau qui dépêchera un agent à votre domicile pour identifier le problème et si besoin changer le compteur.

Foire aux questions

Pourquoi le gaz est-il indiqué en m3 sur le compteur et facturé en kWh ?

Un m3 de gaz peut contenir plusieurs kWh. Le coefficient thermique prend en compte trois critères distincts :

  • la pression atmosphérique ;
  • la température ;
  • la qualité du gaz

Plus la commune où vous vivez est située en altitude, plus le gaz naturel est léger. De plus, certains types de gaz possèdent un pouvoir calorifique plus élevé que d’autres selon leur provenance. Cela signifie que, pour un même volume, ils peuvent fournir plus d’énergie. C’est pour cette raison que GRDF (et non les fournisseurs d’énergie) appliquent un coefficient de conversion au gaz.

article

Article écrit par:

calendar

( update 20 octobre, 2017 )

Commentaires

0 Avis

  0/5

Laisser un commentaire