Le Tarif Bleu d’EDF

Sur le marché de la distribution d’énergie, il existe deux types d’offres d’électricité : les offres de tarifs réglementés et les offres de marché. Le tarif bleu d’EDF est le principal tarif réglementé proposé par EDF et les ELD aux particuliers et petites entreprises. Depuis l’ouverture du marché en 2007, les offres de marché représentent une solution alternative efficace et parfois bien avantageuse. Connaissez-vous ces offres? 


Appelez papernest pour connaître les tarifs des fournisseurs alternatifs

 

Si vous optez pour un tarif bleu EDF, vous devez choisir votre type de tarif bleu en fonction de deux critères : la puissance de compteur  et l’option tarifaire choisieVous souhaitez en savoir plus au sujet du tarif Bleu d’EDF en 2017 ? Connaître les horaires heures creuses ? Comprendre le tarif EDF en triphasé ? Le tarif EDF Tempo ? Le tarif jaune EDF ? Cet article est pour vous.

Puissance de compteur et option tarifaire du tarif Bleu

La puissance de compteur  est une limitation de votre compteur à une certaine puissance, ce qui évite de brancher trop d’appareils sur votre réseau intérieur.

Type de client Tarif réglementé conseillé
Particuliers, Basse tension, puissance de compteur entre 3 et 36 kVA Tarif Bleu Résidentiel
Professionnels, basse tension, puissance souscrite entre 3 et 36 kVA Tarif bleu professionnel
Professionnels, basse tension, puissance souscrite entre 42 et 240 kVA Offre de marché pour professionnels
Professionnels, haute tension, puissance souscrite supérieure à 240 kVA Offre de marché pour professionnels

Les options tarifaires sont au nombre de quatre : l’option base, l’option heures de pointes / heures creuses, l’option tempo et l’option EJP.

Évolutions récentes des tarifs réglementés

Il est important de savoir que les tarifications et réglementations concernant la distribution d’électricité est en constante évolution. Les mises à jour de la taxation de l’énergie en France, l’évolution des coûts de gestion et de transport, et les changements de réglementations nationales concernant l’énergie conduisent à des augmentations du prix de l’électricité.

Trois évolutions récentes sont à prendre en compte : la première date de janvier 2016, et concernent l’ancienne classification des puissances de compteur en tarif bleu – tarif jaune – tarif vert : conformément à la loi NOME et au Code de l’énergie, les tarifs réglementés de plus de 36 kVA (tarif Jaune & Vert) disparaîtrons. Les entreprises dont la consommation en énergie correspondent à ces tarifs réglementés devront souscrire à des offres de marché, proposées par la concurrence d’EDF.

La deuxième réforme concerne de nouvelles modalités de calcul des TRV (Tarifs Réglementés de Vente) : pour refléter les coûts d’approvisionnement des fournisseurs et faciliter la concurrence, la nouvelle construction des tarifs se fera par “empilement” (officialisation du décret le 29 octobre 2014).

La troisième modification est une évolution tarifaire qui date du 31 juillet 2015 : les tarifs réglementés d’électricité évolueront selon la catégorie de clients : +0% HT pour les tarifs bleus résidentiels, +0,9% en moyenne pour les tarifs jaunes, et +4,0% HT en moyenne pour les tarifs jaunes. Les tarifs réglementés d’EDF ne cessent d’augmenter, à cause de l’augmentation des coûts de production, de gestion et de transport, ainsi que l’arrivée de taxes.

Pourquoi les tarifs d’EDF augmentent-ils ?

On observe souvent une augmentation des coûts au kWh du tarif bleu EDF. Le tarif bleu d’EDF augmentent en moyenne de 2 à 5% par an. L’augmentation des prix est liée à l’augmentation des coûts d’exploitation réels d’EDF ; de plus, les événements récents d’explosions de centrales nucléaires au Japon ont poussé les fournisseurs d’énergie à investir davantage d’argent dans la mise aux normes de leur parc nucléaire. Enfin, EDF investit dans les réseaux de transports et de distribution.

La Hausse très significative des tarifs observée entre 2013 et 2014 est pourtant bien inférieure aux recommandations de la Commission de Réglementation de l’Energie. Une augmentation de la taxation, notamment de la CSPE (voir ci-dessous) a également été constatée.  La CRE estime qu’une hausse de 30% du tarif bleu est à prévoir d’ici 2017 par rapport à 2012 sur l’électricité . 

Le prix du Tarif Bleu en France en 2017 en option Base

Puissance souscrite 3 6 9 12 15 18 24 30 36
Abonnement annuel TTC 56,07 96,5 111,35 172,78 199,59 228,56 491,85 594,3 698,64
Prix du kWh TTC 0,156 0,144 0,146 0,146 0,146 0,146 0,146 0,146 0,146

Le prix du Tarif Bleu en France en 2017 en option heures creuses / heures pleines

Puissance souscrite (kVA) Abonnement annuel TTC (euros) Heures Pleines TTC pour 1 kWh Heures Creuses TTC pour 1 kWh
6 100.51 0.15600 0.12700
9 117.50 0.15600 0.12700
12 183.25 0.15600 0.12700
15 212.05 0.15600 0.12700
18 239.84 0.15600 0.12700
24 495.65 0.15600 0.12700
30 599.74 0.15600 0.12700
36 703.07 0.15600 0.12700

La taxation de l’électricité en France

Le prix du Tarif Bleu EDF HT et TTC n’est pas le même : les taxes représentent 38% de votre facture totale d’électricité. Il existe quatre taxes différentes sur l’électricité. La CSPE, la TCFE, la CTA et la TVA. Elles concernent indifféremment tous les tarifs et tous les fournisseurs.

Taxe Coût
CSPE – Contribution au Service Public d’électricité 22,5 € / MWh
TCFE – Taxe sur la Consommation Finale d’électricité 9,57€ / MWh
CTA – Contribution Tarifaire d’Acheminement 27,04% de la partie acheminement de l’abonnement
TVA – Taxe sur la Valeur Ajoutée 20% sur le prix du kWh / 5,5% sur l’abonnement

 Les quatre options du tarif bleu EDF

Le tarif bleu d’EDF présente quatre options du tarif bleu EDF auxquelles vous pouvez souscrire :

  • L’option base :

Cette option concerne 53% des ménages. Elle peut être adoptée à condition que  votre puissance de compteur soit inférieure à 18 kVA, et que vous ne disposiez pas de chauffage ou de chauffe-eau électrique. Le prix au kWh est identique toute la journée.

Cette option concerne 45% de français, surtout ceux qui consomment de l’électricité la nuit (ceux qui ont des cumulus électriques, ou des machines à laver programmables par exemple). Elle est disponible seulement à partir d’une puissance de 6kVA. Le prix au kWh est variable selon les tranches horaires proposées par les gestionnaires de réseau : un tarif moins cher 8h par jour pendant la nuit, et plus cher pendant les 16 autres heures de la journée.

Ces deux options présentent des conditions similaires, et les tarifs pratiqués reviennent plus ou moins aussi cher à l’utilisateur. A moins que vous n’ayez des installations particulières qui rendent l’un ou l’autre tarif bien plus avantageux, ces deux options de tarif bleu peuvent être choisies indifféremment.

  • L’option tempo ou tarif bleu-blanc-rouge

L’option tempo est moins répandue, du fait de son caractère variable et dans certains cas peu avantageuse. En effet, cette option tarifaire est constituée de six prix différents selon les heures de consommation d’électricité. Le prix au kWh est donc variable d’un jour à l’autre, et imprévisible. Elle concerne les habitations dont la puissance de compteur est supérieure à 9 kVA, et est déconseillée aux clients équipés de chauffages électriques.

Les six prix sont les suivants : trois types de jours (bleu, blanc, rouge)  et un système d’heures pleines et d’heures creuses pour chaque couleur. La couleur rouge correspond à un prix élevé du kWh pratiqué pendant 22 jours d’hiver ; le blanc est un prix moyennement cher du kWh pendant 43 jours par an ; le bleu correspond à un prix avantageux pratiqué le reste du temps.

  • L’option Effacement des Jours de Pointe (EJP)

L’option Effacement Jour de Pointe (EJP) n’existe plus actuellement. Elle imposait des prix dissuasifs pendant les jours de pointe, afin de lisser la demande d’électricité.

Le Tarif de Première Nécessité (TPN)

Pour les foyers disposant de ressources limitées, un Tarif de Première Nécessité a été mis en place, qui permet à ses bénéficiaires de voir leur facture d’électricité annuelle réduite de 40% à 60%. Pour savoir si vous pouvez bénéficier du TPN, il faut que vous calculiez le quotient social de votre foyer : s’il est inférieur ou égal à celui qui permet de bénéficier de la Couverture Maladie Universelle (CMU), vous pouvez prétendre au Tarif de Première Nécessité.

Le TPN fonctionne de la manière suivante : vous bénéficiez d’une réduction sur le montant de votre abonnement sur les 100 premiers kWh consommés chaque mois. Cela vous permet de gagner en moyenne 90€ par foyer et par an.

Bon à savoir : le montant de votre réduction dépend du nombre de personnes présentes dans votre foyer (unités de consommation).

Comment souscrire au tarif bleu EDF ?

Votre abonnement à un tarif réglementé dépend de deux paramètres : le prix initial de l’abonnement, et le prix du kWh. La partie fixe de votre abonnement est fixée et en fonction de la puissance de votre compteur, la partie variable est fixée en fonction de l’option choisie, et varie selon le nombre de kWh que vous consommés.

Le mode de souscription au tarif bleu EDF est simple : pour souscrire à un abonnement EDF tarif bleu, vous pouvez contacter un service de souscription au numéro de téléphone suivant : 09 69 32 15 15 (Service clientèle EDF).  

Quels sont les modalités de facturation et de paiement de votre contrat électricité ?

Il existe deux modalités de facturation de votre contrat électricité :

  • la mensualisation  correspond au paiement chaque mois d’un montant fixe basé sur la consommation annuelle du client. Ce tarif est préconisé pour les clients qui désirent être facturés par prélèvements automatiques. Les abonnés au Tarif Bleu qui choisissent la mensualisation ont l’assurance de payer exactement la même somme tous les mois.
  • la facturation bimestrielle  correspond à une facturation par estimation annuelle ou par auto-relevés à EDF (Relevé de confiance CF ci-dessous) calculés sur la base de votre consommation annuelle.

Il existe plusieurs modes de paiement :

  • par carte bancaire, sur votre espace client EDF ou par Téléphone (Service client 09 69 32 15 15)  
  • par prélèvements automatiques, si vous mensualisez votre paiement sur 10 ou 11 mois.
  • par télépaiement, en vous rendant sur votre espace personnel en ligne à chaque paiement pour confirmer le prélèvement.
  • par chèque
  • par TIP
  • en espèces, il faut pour cela créer un Mandat Compte à la poste. N’oubliez pas alors de demander de bénéficier d’une Convention Cash Compte EDF. Sans cela, des frais de paiement seraient ajoutés au prix initial.

Le relevé de confiance EDF : comment ça se passe ?

Le relevé de confiance EDF est un moyen utile et avantageux proposé aux abonnés EDF pour payer son abonnement électricité sur la base de votre consommation réelle plutôt qu’une estimation annuelle. Elle permet d’éviter une sur-estimation ou une sous-estimation de votre consommation. C’est une option gratuite et peu contraignante, adoptée par un grand nombre d’abonnés au tarif bleu EDF.  Le client procède à quatre auto relèves par an, et deux relèves par un technicien Enedis au cours de l’année.

Les alternatives au tarif bleu EDF

Le tarif bleu EDF est donc un système de tarifs réglementés pratiqué par EDF pour proposer les prix les plus avantageux aux consommateurs d’électricité en fonction des appareils dont ils disposent, de la puissance souscrite de leur compteur et de la temporalité de leur consommation. C’est l’offre d’électricité la plus répandue sur le marché de l’énergie, mais il existe des alternatives qui s’appellent les offres de marché et qui sont proposées depuis 2007 aux consommateurs professionnels et particuliers par EDF et les fournisseurs d’énergie concurrents.

Vous déménagez dans un nouveau logement ou souhaitez faire des économies sur vos factures d’énergie ? Les conseillers Fournisseur-Energie.com vous font découvrir les fournisseurs alternatifs (Appel non surtaxé – Lundi au Samedi de 8h à 21h).

Pourquoi choisir une offre de marché ?

Pour les professionnels comme pour les particuliers, les offres de marché d’EDF et des autres fournisseurs d’électricité présents sur le marché sont souvent des alternatives avantageuses au tarif bleu. L’ouverture en 2007 du marché des fournisseurs d’énergie à la concurrence a permis à tout consommateur d’énergie de faire le choix entre EDF et d’autres fournisseurs  comme Direct Énergie, Total Spring (ex-Lampiris), Alterna…

Au troisième semestre de 2015, on comptait 88,9% des français qui optaient pour le tarif réglementé bleu d’EDF, contre 11,1% des consommateurs d’énergie qui choisissent une offre de marché après consultation d’un comparateur de fournisseur d’énergie.

Il faut savoir que tous les sites résidentiels ne sont pas fournis de la même manière en offre de marché. Sur les 3 320 000 sites résidentiels fournis en offres de marché, 99,7% choisissent un fournisseur alternatif.

L’avantage de ce type de contrat de fournisseurs d’électricité est que les prix sont définis à l’avance et souvent indexés sur les tarifs réglementés d’EDF, ce qui permet au consommateur de tirer des prix avantageux de cette comparaison.

Le choix se fait sur deux critères principaux : les avantages en termes de prix (prix de l’abonnement initial ou prix du kilowattheure d’électricité), et les avantages en termes de responsabilité écologique. En effet, certains fournisseurs d’énergie revendiquent une plus grande implication de l’entreprise dans la Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE).

Comment changer de fournisseur d’électricité ?

Vous avez souscrit au tarif bleu EDF ou bien une autre offre, mais vous voulez changer d’offre à suite d’une comparaison des offres d’électricité ? 

Sachez que le changement de fournisseur d’électricité est un service gratuit, fiable, réversible (vous pouvez revenir à tout moment aux tarifs de votre choix), simple (pas de compteur à changer, pas d’intervention technique, pas de coupure de courant), et identique pour tous les fournisseurs. De plus, les frais de mise en service sont similaires chez tous les fournisseurs. Le service d’Enedis (différent de EDF) qui est chargé du changement de fournisseur d’électricité, est commun à tous les fournisseurs.

Les contrats de fourniture d’énergie étant tous sans engagement, la résiliation est gratuite. En revanche, en fin de contrat, EDF vous fera parvenir une facture de régulation correspondant au reste à payer ou un trop-perçu entre le fournisseur et vous.

Energies Renouvelables : comment consommer responsable ?

L’offre de marché EDF “l’offre renouvelable” lancée en décembre 2015 est l’offre de marché proposée par EDF en alternative aux tarifs réglementés. Elle correspond au souci exprimé par EDF de répondre aux enjeux environnementaux qui ont notamment été posés par la COP21 à la fin de l’année 2015.

Tout savoir sur les installations électriques – le point technique

La Classification tarif bleu – tarif jaune – tarif vert

Afin de faciliter la souscription à ses tarifs réglementés, EDF avait fait auparavant un classement de ses tarifs qui est encore utilisé par certains sites, mais dont l’application a été supprimée au 1er janvier 2016 afin de laisser place à la concurrence.

Les tarifs étaient classifiés en trois couleurs correspondant à la puissance de compteur souscrite de ses clients. Les tarifs bleus EDF pour les petits consommateurs d’énergie, dont la puissance de compteur est inférieure ou égale à 36 kVA en basse tension. En basse tension toujours, le tarif jaune correspond au puissances de compteurs comprises entre 42 et 240 kVA. Enfin, en haute tension, le tarif vert correspond à une puissance de compteur supérieure à 250 kVA.

Comment choisir la puissance du compteur électrique ?

Si vous êtes particulier et que vous voulez évaluer facilement la puissance du compteur à laquelle vous allez souscrire pour votre offre énergie, il faut voir combien d’appareils électrique vous brancherez en même temps dans votre habitation, et quel type d’appareils vous brancherez.

Si vous disposez d’un petit logement type logement étudiant, avec un chauffage non-électrique, une puissance de compteur de 3 kVA suffit. Pour la plupart des ménages ayant une consommation normale d’électricité, vous pouvez souscrire à une puissance de compteur de 6 kVA. Si vous vous chauffez à l’électricité ou disposez d’une habitation de plus de 100 mètres carrés, nous vous conseillons de souscrire à une puissance de compteur de 9kVA. Enfin, si vous vivez dans 200 mètres carrés et plus, votre souscription de puissance de compteur devra être de 12 kVA ou plus.

Comment changer la puissance du compteur ?

Si vous vous apercevez que la puissance de compteur à laquelle vous avez souscrit est trop importante par rapport à votre consommation effective d’énergie, vous pouvez facilement changer de puissance de compteur en appelant le service clientèle d’EDF (09 69 32 15 15). Les prix varient selon le type d’installation et l’opération effectuée, mais elle est rapide et permet en général un retour sur investissement assez rapide.

Le triphasé pour les nuls

Si vous êtes l’heureux propriétaire d’une vieille maison de campagne, ou que vous disposez chez vous de certains types de vieilles machines, vous avez sûrement été confronté à des problèmes de courant triphasé. La majorité des maisons sont en courant monophasé : la “phase” (=décalage sur une période de temps) du courant est unique. En triphasé, l’installation électrique est composée de trois courants de même fréquence et de même amplitude, mais de trois phases indépendantes les unes des autres. Ce type ancien de fonctionnement électrique est avantageux pour certaines vieilles machines, mais possède quelques inconvénients, notamment pour les particuliers. En effet, le courant triphasé entraîne des coûts plus élevés que le courant monophasé, et des risques importants de disjonction du courant.

Dans la plupart des cas, il est plus avantageux voire nécessaire de passer en monophasé. Néanmoins, si vous disposez d’appareils comme un four à pain, une pompe chaleur ou un climatiseur, ou lorsque la distance entre le point de consommation électrique et le compteur est >40 mètres, ou encore si votre consommation nécessite une puissance de compteur supérieure à 18 kVA, il est préférable de rester en triphasé.

Des prix spéciaux sont appliqués par EDF pour les habitations disposant de courant triphasé. Ces prix sont élevés, il est donc important de savoir si les installations en triphasés sont indispensables dans votre habitation, et si l’investissement vaut le coût le cas échéant.

Sinon, deux solutions s’offrent à vous : vous pouvez augmenter votre puissance de compteur pour éviter les disjonctions fréquences, mais cela augmentera votre facture.

Vous pouvez également changer votre triphasé pour un monophasé, ce qui représente un investissement initial, compensé toutefois par un moindre coût de l’abonnement.

Pour passer de triphasé en monophasé, vérifiez d’abord qu’aucun de vos appareils ne nécessitent de courant triphasé : faites éventuellement venir un électricien pour faire passer les appareils triphasés en besoin monophasé. Ensuite, appelez le service ERDF de gestion du réseau de distribution d’électricité.

Il peut être intéressant de comparer le tarif bleu d’EDF avec les autres offres électricité d’EDF : le tarif EJP ou le TPN.

Renseignez-vous également sur les tarifs de gaz d’EDF et demandez un devis.

Foire aux questions

Pourquoi le tarif Bleu EDF est-il en augmentation ?

Depuis plusieurs années, les abonnés EDF au Tarif Bleu ont pu constater une augmentation du prix de ce dernier. Plusieurs facteurs expliquent cette hausse. Pour commencer, l’intégration des énergies renouvelables dans le réseau nécessite des modifications qui occasionnent des frais. Deuxièmement, la mise aux normes du parc nucléaire EDF et des réacteurs, suite à la catastrophe de Fukushima, dont les coûts de maintenance se montent à 100 milliards d’euros. Le montant de ces opérations est répercuté (en partie) sur les taxes comprises dans le prix de l’électricité (CSPE, CTA, TVA, TCFE).

Peut-on souscrire au tarif Bleu sur Internet ?

Il est tout à fait possible de prendre un abonnement au tarif Bleu EDF en ligne, via le site Internet du fournisseur. Il suffit de sélectionner le Tarif Bleu dans la liste des offres disponibles et de suivre les indications.

Qui sont les Partenaires Solutions Habitat d’EDF ?

Les Partenaires Solutions Habitat d’EDF sont un réseau de professionnels agrées spécialisés dans les projets de rénovation : chauffage, isolation, fenêtre, ventilation, eau chaude sanitaire, climatisation ou encore installation électrique. Le réseau, qui compte environ 4000 professionnels à travers la France, est une référence de confiance garantie par EDF. Chacun des Partenaires Solutions Habitat dispose des assurances professionnelles obligatoires et des qualifications nécessaires à leur filière, reconnues RGE (Reconnu Garant Environnement).

article

Article écrit par:

calendar 7 juillet, 2016

( update )

Commentaires

2 Avis

  4.5/5

  4/5

Bonujour, Le tarif bleu d'EDF est il toujours en augmentation? ca va monter jusqu'a combien? c'est quand meme hyper cher tout ca

  5/5

Lola, comment veux-tu qu'on sache ? Le tarif est réglementé donc pas d'affolement, et puis si jamais il existe des fournisseurs moins cher du type Direct Energie. Mais c'est normal que le prix de l'énergie augmente

Laisser un commentaire

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici