Comparer les prix des contrats de gaz

Annonce - Service papernest d'ouverture de compteur auprès d'un fournisseur alternatif. En savoir plus.

Annonce - Service papernest d'ouverture de compteur auprès d'un fournisseur alternatif. En savoir plus.

Depuis l’ouverture du marché, il existe de nombreux contrats de gaz sur le marché. Les prix du gaz dépendent donc du contrat choisi. Pour souscrire un contrat de gaz, contactez le fournisseur de votre choix ou appelez papernest au 09 72 50 77 40. Il est aussi possible de souscrire un contrat de gaz en ligne.



Comment comparer les contrats de gaz ?

Pourquoi autant de choix pour les offres de gaz ?

Depuis 2007, le marché de l’énergie est ouvert à la concurrence. En effet, avant cette date, il s’agissait d’un monopole, et les français étaient fournis en électricité et en gaz par EDF et GDF uniquement. Depuis l’ouverture du marché à la concurrence, de nouveaux fournisseurs dits « alternatifs » sont libres de proposer leurs propres prix de marché aux consommateurs.

Il y a donc un choix d’offres de gaz et d’électricité très varié, à la fois en termes de tarifs et de contenu des abonnements. Les fournisseurs anciennement en situation de monopole, c’est-à-dire EDF et GDF (ce dernier s’appelle maintenant Engie) sont soumis à des TRV, ou tarifs réglementés de vente.

Ces TRV, fixés par les pouvoirs publics, sont destinés à diminuer le monopole de ces fournisseurs dits historiques qui ont l’avantage de l’ancienneté sur les fournisseurs alternatifs. En ce qui concerne EDF, ce tarif est encore d’actualité et s’applique à son offre Tarif Bleu. Cependant, pour le gaz, Engie voit son TRV disparaître et ne peut déjà plus le proposer aux consommateurs. Sa disparition est prévue pour 2023.

Comment fonctionne la tarification du gaz ?

En France, le tarif du gaz naturel comprend une partie fixe et une partie variable quel que soit le fournisseur d’énergie. Pour comprendre son contrat de gaz naturel, il faut prendre en compte :

  • l’abonnement gaz : coût fixe correspondant à l’acheminement du gaz ;
  • la consommation réelle ou estimée : quantité d’énergie consommée en mètres cubes et convertie en kWh ;
  • les taxes et contributions.

Pour vous aider à choisir l’offre de gaz la plus adaptée à vos habitudes de consommation, nous vous avons listés les offres des principaux fournisseurs de gaz en France.

Comparateur tarifs du kWh de gaz des principaux fournisseurs (Zone 1) en octobre 2021 :

Fournisseur Nom de l’offre Prix du kWh (Base) Souscriptions/infos
contrat gaz ENGIE Gaz Ajust 2 ans (obsolète) -
contrat gaz Total Direct Energie Classique Gaz 0,1070 €
contrat gaz ENI Astucio Eco Gaz (obsolète) -
contrat gaz Vattenfall Gaz Eco (obsolète) 0,1019 €
contrat gaz EDF Avantage Gaz 0,0953 € 09 69 32 15 15

Quelles sont exactement ces taxes de contribution sur le gaz ?

Elles sont au nombre de trois et représentent en moyenne 20% du montant de la facture de gaz :

  1. CTA ou la contribution tarifaire d’acheminement : 2% du prix indiqué sur la facture de gaz naturel pour une personne se chauffant au gaz, soit entre 25 et 30 euros par an.
  2. TICGN ou la taxe intérieure sur la consommation de gaz naturel : prélevée par tous les fournisseurs et reversée à l’État. Plusieurs taxes ont été fusionnées avec celle-ci en 2016 : la contribution biométhane et la CTSSG (contribution au tarif spécial de solidarité gaz).
  3. TVA (taxe sur la valeur ajoutée) : Le taux de TVA est différent selon les composantes de la facture :
    – TVA à taux réduit de 5,5% sur l’abonnement HT et la CTA
    – TVA à taux plein de 20% sur le montant des consommations HT facturé par l’opérateur.

contrat de gaz prix

Tous les fournisseurs de gaz sont concernés qu’ils soient historiques (EDF propose aussi des offres de gaz et le fournisseur Engie) ou alternatifs tels qu’Antargaz, Dyneff, Total Direct Énergie (ex-Total Spring), Alterna et Direct Énergie. Il est possible d’obtenir plus information en appelant les services appropriés comme au numéro Direct Énergie.

Plusieurs critères influent sur le prix du gaz naturel :

  1. l’option tarifaire retenue : Base, B0 (cuisson, eau chaude), B1 (chauffage, eau chaude et/ou cuisson) et B2i (logements de plus de 200m²). La classe de consommation B1 est la plus fréquente ;
  2. la zone tarifaire de gaz : on en compte six classées selon leur distance avec le principal point de distribution de gaz ;
  3. le tarif choisi : choix entre le tarif réglementé (fixe) ou le tarif indexé ;
  4. l’approvisionnement en gaz : le tarif du gaz réglementé est en partie indexé sur le prix des produits pétroliers et le prix du gaz sur les marchés de gros.

Le prix du kWh dépend en partie du type de contrat que l’on a choisi :

  • contrat au tarif du gaz réglementé : fixé par l’État
  • contrat au tarif du marché, tarif indexé fixé par le fournisseur

Les différents prix du gaz

Il existe deux principaux types de tarifs du gaz :

  1. Le prix fixe, qui reste le même pendant toute la durée du contrat, quels que soient les changements du TRV
  2. Le prix indexé, qui est fixé à un certain pourcentage sous le tarif réglementé et reste toujours inférieur d’autant, mais en suivant les variations du TRV

Contrat gaz comparatif : que valent les offres à prix fixe et à prix indexé ?

Les offres à prix fixe : quelles caractéristiques ?

Par exemple, Engie propose à la vente deux contrats de gaz à prix fixe :

  • le contrat gaz Ajust : une offre à prix fixe pendant trois ans et révisable à la baisse (en cas de hausse, le prix reste fixe ; en cas de baisse, votre facture baisse également) ;
  • le contrat Confort Connecté : bénéficiez d’un prix fixe pendant trois ans et d’un thermostat connecté qui peut être piloté à distance (15% d’économies d’énergie)

Ces deux offres sont sans engagement. En zone 1, les tarifs Engie sont répartis comme suit :

  • Tarif Base
    Abonnement : - euros par an
    Prix au kWh du gaz : - euros
  • Tarif B0
    Abonnement : - euros par an
    Prix au kWh du gaz : - euros
  • Tarif B1 et B2i
    Abonnement : - euros par an
    Prix au kWh du gaz : - euros

Engie n’est pas le seul fournisseur de gaz qui propose des contrat gaz à prix fixes. C’est également le cas des alternatifs Total Direct Énergie (ex-Total Spring), Eni, Dyneff et Antargaz par exemple. Chacun propose des prix fixes allant de 1 à 4 ans.

Les offres à prix indexé : quelles caractéristiques ?

Le tarif indexé du gaz est le prix de marché librement fixé par les fournisseurs alternatifs. Il est dit indexé du fait de l’évolution identique à celui du tarif réglementé, à la hausse ou à la baisse.

Le positif des tarifs indexés, c’est que le consommateur ne risque pas une hausse brutale et la réduction par rapport au tarif règlementé est durable.

Généralement, les contrats à prix indexés s’accompagnent d’une réduction. L’avantage de faire des économies immédiates par rapport aux tarifs réglementés grâce à votre abonnement au gaz.

Comparaison : tarif réglementé, prix fixe ou prix indexé ?

Type de tarif Avantages Inconvénients
Les tarifs réglementés
  • Traditionnel, reconnu
  • Évolutions contrôlées par les pouvoirs publics
  • Pas les plus compétitifs
  • Hausses régulières
Les prix indexés (sur les tarifs réglementés)
  • Souvent moins cher
  • Contrôle indirect des hausses des prix par la puissance publique
  • Hausses identiques à celles du tarif réglementé
Les prix fixes
  • Stabilité parfaite des prix sur une longue période
  • Parfois plus cher lors de la souscription
Le TRV va disparaître le 1er juillet 2023 et ne peut plus être souscrit depuis le 20 novembre 2019.

Comparer : Quel fournisseur de gaz est le moins cher ?

Il faut savoir que les prix des contrats de gaz des fournisseurs d’énergie varient assez peu. On estime la différence entre le plus et une offre moins coûteuse seulement à quelques centimes d’euros par mois.

Pour vous aider à trouver le fournisseur en gaz qui correspond le mieux à vos attentes et à votre budget, il a été établi un comparateur de gaz. Vous avez également la possibilité de consulter le comparateur du site du médiateur national de l’énergie, ici : www.energie-info.fr. Ce dernier vous aidera à faire votre choix entre Engie ou Direct Énergie par exemple.

Comparatif des offres de gaz online entre Total Direct Energie et Eni (€TTC/kWh - Zone 1) en 2020 :

Plage de consommation
(MWh)
< 1entre 1 et 6entre 6 et 30> 30Plus d'infos
avec papernest
Total Direct energie0,1070 €0,1070 €0,0833 €0,0833 €
ENI0,19882 €0,19882 €0,15287 €0,15287 €

Last modified the 13 mai 2020

Il existe un grand nombre de comparateurs d’énergie, n’hésitez donc pas à vous renseigner avant de réaliser vos démarches.

L’évolution du prix du gaz entre 2008 et 2020

C’est en 2007 que le marché s’est ouvert à la concurrence entre les fournisseurs historiques et les fournisseurs alternatifs. En 2019, les prix du TRV du gaz sont globalement allés à la baisse, à de rares exceptions près. En janvier 2020, la CRE (commission de régulation de l’énergie) a annoncé une nouvelle baisse supplémentaire.

Les particuliers ne peuvent plus souscrire au TRV du gaz depuis le 20 novembre 2019. Si le tarif réglementé existe toujours, il disparaîtra le 1er juillet 2023. Les abonnés ont jusqu’au 30 juin 2023 pour souscrire une offre de marché.

Les caractéristiques non tarifaires : comment les prendre en compte ?

Les offres de gaz ne se différencient pas uniquement par leurs prix, ni par leurs spécificités tarifaires (prix fixe, indexé…). En effet, on peut catégoriser les offres de gaz en fonction de leurs caractéristiques propres, et on distingue en particulier les offres « vertes » et « online » de gaz.

Les spécificités des offres « Vertes » de gaz

En matière d’abonnements d’énergie, les offres vertes sont une catégorie d’offre dont l’objectif est d’aider les consommateurs à participer, s’ils le souhaitent, à la transition écologique dans le domaine de l’énergie. Puisqu’il est impossible de diviser les flux d’énergie du réseau pour par exemple faire parvenir du gaz naturel vert ou renouvelable à un logement précis, ces offres font autrement.

En effet, si vous souscrivez une offre verte de gaz ou d’électricité, vous engagez la responsabilité du fournisseur, qui fait la promesse de réinjecter dans le réseau de gaz français une quantité d’énergie renouvelable équivalente à votre consommation en kWh. Ce système à pour but de vous garantir une participation à la conversion vers une plus grand utilisation des énergies renouvelables en France.

Toutes les offres d’énergie verte sont par ailleurs soumises à des garanties d’origine, documents qui attestent que la source de l’énergie injectée en question est bien renouvelable ou « verte ».

Si ce critère d’une énergie renouvelable est important pour vous dans vos comparaisons, vous pouvez également vous renseigner plus globalement sur les fournisseurs, et pas uniquement sur leurs offres individuelles. En effet, il peut être difficile de savoir avec ce système quels sont les fournisseurs réellement respectueux de l’environnement.

Pour s’en faire une idée, vous pouvez consulter le classement proposé par Greenpeace des fournisseurs « Vraiment Verts » qui prend les fournisseurs d’énergie français et leur attribue un rang dans la liste en fonction de la réelle provenance de leur énergie ainsi que des efforts généraux qu’ils font pour participer à la transition écologique. En ce qui concerne le classement de 2020, Greenpeace donnait le premier rang ex aequo à PlanèteOui et Enercoop.

Voici un tableau comparatif des offres vertes des principaux fournisseurs de gaz en France :


Comparatif des tarifs des offres de gaz vertes entre les principaux fournisseurs (€TTC/kWh – Zone 1) : Contact
Plage de consommation

(MWh)

< 1 entre 1 et 6 entre 6 et 30
engie logo
Mon Gaz Vert (obsolète)
- - -
totalenergies logo
Verte Fixe gaz
0,1594 € 0,1594 € 0,1369 €
eni logo

Astucio Planète Gaz (obsolète)

- - -


Les spécificités des offres « Online » de gaz

Une offre « Online », parfois retrouvée sous d’autres appellations, est une catégorie d’offre dont la particularité est de permettre au consommateur de visualiser tous les documents et démarches relatifs à sa souscription entièrement en ligne.

S’ajoute à cette caractéristique la possibilité pour le client d’avoir une visibilité directe sur sa consommation actuelle ou récente, ce qui lui permet de mieux la contrôler et l’adapter. Cela peut être un outil pour réduire sa consommation d’énergie, et donc ses facture de gaz, plus efficacement et rapidement, et surtout en connaissance de cause. Il est en effet difficile de se rendre compte de sa consommation de gaz, surtout si l’on n’est pas le seul à habiter dans le logement concerné.

L’offre Online, souvent proposée à un prix moins élevé que les offres plus classiques ou que les offres vertes, est donc avantageuse pour les consommateurs qui sont à l’aise avec les interfaces digitales et qui veulent plus de transparence et de visibilité sur l’état de leur abonnement et de leur consommation.

Voici un tableau comparatif des offres « Online » de gaz des principaux fournisseurs :


Fournisseur
Offre(s)
Base B0 B1/B2I Plus d’infos
avec papernest
engie logo
Confort Connecté 3 ans (obsolète)
- - -
totalenergies logo
Online Gaz (obsolète)
- - -
eni logo
Webeo 1 an Gaz
125,57 € 125,57 € 273,18 €
eni logo
Evo Eco Gaz
125,57 € 125,57 € 273,18 €
edf logo
Avantage Gaz Connecté
126,36 € 257,52 € 257,52 € Contacter EDF :
09 69 32 15 15


Le gaz en bouteille : gaz propane et gaz butane

Si la majorité des fournisseurs de gaz proposent du gaz naturel, qui doit donc passer par le réseau d’énergie français, certains fournisseurs offrent des abonnements au gaz propane ou butane. Dans ces cas-ci, il s’agit de gaz en bouteille, dont le fonctionnement et les caractéristiques sont différentes du plus classique gaz naturel.

Ce sont notamment les fournisseurs Butagaz et Primagaz qui offrent des abonnements en gaz en bouteille. Souscrire une offre chez ces fournisseurs demande de passer par un processus différent que pour le gaz naturel : il s’agit de trouver un point de vente du gaz en bouteille près de votre logement.

Certains services inclus par ces fournisseurs comprennent entre autres la possibilité de récupérer votre bouteille de gaz au moment de faire vos courses, ou bien avec un système de drive, ou encore grâce à un distributeur automatique de gaz.

Les instructions générales pour rapporter une bouteille de gaz chez soi sont les suivantes :

  1. Faire votre demande de bouteille de gaz auprès d’un fournisseur, sur place ou bien à l’avance.
  2. Remplir les détails d’un papier appelé bulletin de consignation, qui constitue une sorte d’équivalent de facture adapté aux spécificités du gaz en bouteille.
  3. Signer le bulletin et le faire tamponner par un employé sur place chez le commerçant.
  4. Vous pouvez récupérer la bouteille, avec un clip détendeur pour pouvoir la brancher (s’il s’agit de votre premier achat).

Les avantages de cette forme de gaz présentés par les fournisseurs de gaz en bouteille sont les suivants : c’est un gaz moins polluant, facile d’utilisation, de changement et de stockage, et un prix actuellement en baisse qui permet à ses consommateurs de faire certaines économies.

Service client et avis : le critère du fournisseur de gaz

Au-delà des contrats en tant que tel, c’est-à-dire leur contenu, tarifaire ou autre, il s’agit toujours de prendre en considération le fournisseur d’énergie lui-même.

En effet, au cours de votre abonnement, que ce soit pendant le processus de souscription ou une fois le contrat souscrit, vous aurez à passer à de nombreuses reprises par le fournisseur en question, et donc par son système de contact, ses spécialistes, et son service client en général.

Un rappel

Pour rappel, votre fournisseur sert d’intermédiaire pour le processus de demande de mise en service de compteur de gaz (ou d’électricité si c’est votre cas aussi). Il est donc d’autant plus important de choisir un contrat chez un fournisseur avec un service client satisfaisant.

Pour juger de la qualité d’un service client, cela dépend en réalité de vos propres critères, attentes, et priorités. Différents individus auront en effet différents besoins – soit de la clarté dans les explications, soit davantage de réactivité et de rapidité dans les processus. Pour d’autres, il faudra mettre la priorité sur la recherche d’un service client capable de régler les problèmes avec professionnalisme et fiabilité.

Concrètement, vous pouvez vous faire une idée de l’état de différents service clients en consultant les avis de clients actuels des fournisseurs. Certains fournisseurs de gaz mettront ces opinions en avant sur une page dédiée de leur site web par souci de transparence, comme d’autres choisiront de s’abstenir. Si c’est le cas, ile st bien entendu possible de trouver des avis sur des forums thématiques ou sur des sites dédiés à ce sujet.

Il est également possible de faire expérience de certains services client vous-même, par exemple en utilisant leur service de demande de renseignement ou autre, et ainsi juger, si ce n’est qu’à ce niveau, de la réactivité ou de la clarté de communication de tel ou tel service client de fournisseur de gaz.

Quoi qu’il en soit, prenez bien en compte cette dimension des fournisseurs de gaz, surtout étant donné l’étendue des démarches que vous aurez à faire auprès d’eux, et surtout leur importance.

Gaz et électricité : quelles différences et comment comparer ?

Il est possible que vous sachiez déjà exactement quel sorte d’énergie vous désirez pour votre logement, et que ce choix entre l’électricité et le gaz ne se pose pas pour vous. Il y a par ailleurs des situations dans lesquelles les installations énergétiques de votre logement ne vous laissent déjà pas le choix par rapport à ces deux sortes d’énergie.

Cependant, il est possible d’avoir une certaine liberté dans ce domaine, auquel cas vous vous demandez peut-être quelle est la réelle différence, au sens strict et même au sens tarifaire du terme, entre un abonnement de gaz et un abonnement d’électricité.

La première chose à noter, c’est qu’un grand nombre de fournisseurs d’énergie vous proposent à la fois de l’électricité et du gaz. Les fournisseurs spécialisés dans l’un ou l’autre domaine existent bien sûr, et sont souvent des fournisseurs locaux à l’activité hautement concentrée. Cependant, en ce qui concerne la majorité des fournisseurs, qui offrent donc les deux options, vous verrez sur leurs sites respectifs plusieurs possibilités.

Il est en effet possible soit de souscrire des offres strictement de gaz ou strictement d’électricité, ou bien de souscrire des offres duales, qui vous permettent un accès aux deux à la fois pour votre logement et ses diverses nécessités en énergie.

Ensuite, si vous hésitez réellement entre un abonnement gaz et un abonnement électricité, par exemple si vous emménagez dans un logement neuf qui n’est pas encore aménagé à ce niveau, il est possible d’établir des comparaisons sur certains critères.

Quelle différence de prix ?

Au niveau du prix, le gaz naturel est actuellement moins cher que l’électricité au niveau du kWh. Il peut donc être jugé plus économique de pencher pour une énergie au gaz et non à l’électricité. On peut noter comme complément à ces caractéristiques tarifaires que l’installation liée à l’électricité est en général moins chère que pour le gaz.

Par rapport aux utilisations diverses du gaz et de l’électricité, leur principale concurrence se trouve dans le domaine du chauffage. Or, malgré le prix réduit du gaz naturel par rapport à l’électricité, on remarque qu’en France, le chauffage se fait bien plus à l’électricité que ce n’est le cas dans d’autres pays.

Il est également possible d’établir une comparaison par rapport au fait que les abonnements d’électricité offrent la possibilité pour les consommateurs d’associer une option heures pleines/heures creuses à leur souscription, ce qui n’est pas possible pour les offres de gaz.

Or, si cette option tarifaire est particulièrement avantageuse pour vous (autrement dit, si vous êtes en mesure de régler votre consommation d’énergie sur les heures creuses et d’éviter au maximum les heures pleines), il peut être préférable de prioriser l’électricité sur le gaz.

Somme toute, il s’agit de prendre en compte les caractéristiques de votre logement et l es restrictions qu’il pose d’emblée, vos préférences, et votre budget, afin de faire le bon choix entre l’électricité et le gaz.

Comment évaluer ses besoins en gaz pour souscrire la bonne offre

La zone tarifaire de gaz : que signifie-t-elle pour vous ?

Les tarifs des offres de gaz dépendent partiellement de la zone tarifaire du consommateur. Cette zone est purement géographique, et dépend donc du lieu où se situe votre logement. Ce n’est donc pas un critère que vous pouvez modifier vous-même, mais il est bon d’être conscient de la zone qui vous concerne lors de votre évaluation des offres de gaz.

Il existe 6 zones tarifaires de gaz en France, classées selon leur difficulté d’accès pour le réseau de distribution de gaz. Plus l’accès est compliqué, plus il implique une tarification plus élevée pour les consommateurs concernés. La zone 6 est alors la plus chère, et la zone 1 la moins chère. Cette dernière est souvent appelée zone ou tarif de « base »

Comment estimer ses besoins pour trouver la meilleure offre de gaz

Trouver une offre peu chère semble facile, mais en réalité il y a un nombre de critères à prendre en compte qui rend la comparaison même de deux offres difficiles. Entre autres, ces critères comprennent le principe des besoins des consommateurs.

En effet, chaque consommateur ou ménage a ses particularités en matière d’habitudes de consommation, qui influencent les caractéristiques de leur offre idéale de gaz. Il s’agit notamment de faire usage de la distinction entre le prix du kWh et le prix de l’abonnement.

Toute offre d’énergie est composée d’un prix d’abonnement et d’un prix du kWh. Cela implique non seulement qu’il est difficile de comparer les offres entre elles (ces deux facettes de l’offre étant souvent complémentaires) mais aussi que selon vos habitudes de consommations, vous serez avantagés soit par les offres dont le prix du kWh est faible, soit par celles qui augmentent leur prix du kWh en échange d’un prix d’abonnement moins élevé.

Annonce

Plus spécifiquement, si votre ménage consomme plus que la moyenne, il peut être bon de favoriser une offre présentant un faible coût du kWh, quitte à payer un peu plus sur le prix d’abonnement. Dans le cas contraire, cela vaut peut-être la peine de payer plus sur le kWh pour profiter d’un prix d’abonnement faible, mais uniquement si vous ne consommez habituellement pas trop de gaz.

Pour estimer ces besoins et habitudes, il est possible de revenir sur vos relevés de compteur passés, ou bien d’avoir recours à un outil de simulation en ligne. Ces simulateurs prennent en compte des renseignements relatifs notamment à vos préférences, les caractéristiques de votre logement, et vos habitudes de consommation, pour vous offrir une indication de ce que peuvent être vos besoins globaux en gaz.

En ce qui concerne votre logement, ses caractéristiques propres en matière de consommation d’énergie ne sont pas à négliger. Pour en trouver une présentation complète, vous pouvez vous en référer au DPE (Diagnostic de Performance Energétique). Ce diagnostic, présenté sous forme d’un dossier, vous est fourni par le propriétaire ou le vendeur du logement au moment de votre achat ou de votre location de celui-ci.

Le dossier vous indique la performance de votre habitation en matière d’isolement, de conservation d’énergie, de ventilation, etc. Il a pour but de vous aider à estimer les besoins en énergie de votre logement, et touche également à des visées écologiques, puisqu’il indique entre autres la production de gaz à effet de serre du bâtiment dans son état actuel.

Cette connaissance de la performance énergétique de votre logement est donc à la fois un moyen de connaître vos besoins en gaz ou en électricité, mais aussi éventuellement de vous donner des moyens d’améliorer cette efficacité énergétique.

Le DPE vous indique par ailleurs des conseils relatifs à des travaux d’amélioration de cette performance, notamment liés à l’isolation du logement. Donner à votre logement une performance à efficacité maximale, c’est une façon de réduire en amont vos factures de gaz. Faire cette analyse des caractéristiques de votre logement est donc une étape essentielle à votre accès au gaz.

Mise en service et raccordement avec un contrat de gaz

Quelle démarche pour demander une mise en service

Tout changement d’offre d’énergie requiert une mise en service d’un compteur de gaz. Que le compteur soit déjà installé dans le logement concerné par le changement d’abonnement ou non, la mise en service reste nécessaire, bien qu’il s’agisse alors d’une ouverture de compteur.

En effet, le compteur de gaz est l’appareil qui sert à mesurer votre consommation mensuelle de gaz. Sa mise en service est donc nécessaire pour pouvoir vous facturer et permettre votre accès à l’énergie globalement parlant.

Une mise en service de compteur de gaz est toujours réalisée par GrDF, le gestionnaire du réseau de gaz français. Celui-ci vous fera parvenir ses techniciens pour ouvrir ou installer le compteur en question, à la puissance que vous aurez demandée.

Cependant, lorsque vous ferez votre demande de mise en service, ce n’est pas GrDF que vous contacterez, mais votre fournisseur. Celui-ci fera passer les détails de votre demande (relevé de compteur, date voulue de la mise en service, adresse de votre logement) au gestionnaire.

Ce n’est pas non plus votre fournisseur qui fixe les tarifs d’une mise en service, qui sont cependant à prendre en compte lorsque vous vous lancez dans un processus de changement d’offre de gaz. Voici une grille tarifaire des prix de mise en service de compteur de gaz fixés par GrDF :


Mise en service du gaz (GrDF) en octobre 2021
Type de mise en service Délais Prix en € TTC
Mise en service initiale 5 jours ouvrés 19,57 €
Mise en service express – énergie coupée 2 jours ouvrés 62,81 €
Mise en service d’urgence – énergie coupée le jour même 150,69 €


Comme vous le constatez, une mise en service demandée avec un délai court coûte bien plus cher qu’une mise en service ordinaire. Il reste donc recommandé de vous y prendre environ 2 semaines à l’avance par rapport à la date de votre installation, afin de minimiser les coûts de mise en service et les risques de se retrouver à emménager dans un logement sans gaz.

Demander un raccordement au réseau de gaz français

Comment peut-on demander à être raccordé au réseau commun de gaz ? Pour entamer la procédure de raccordement au gaz naturel (anciennement gaz de ville) et profiter d’un contrat de gaz, il faut entamer des démarches précises :

  1. Remplir le dossier de demande de raccordement via le site internet de GRDF ;
  2. Attendre la fin des travaux de raccordement ;
  3. Faire certifier la viabilité de l’installation par un organisme de contrôle (Qualigaz, Dekra, Copraudit, ou autres) ;
  4. Souscrire un contrat de gaz chez le fournisseur de son choix ;
  5. Demander l’ouverture du compteur de gaz.

Au moment de demander le raccordement, il faudra fournir des informations et document assez précis, tels que le permis de construire du logement, son plan de masse, son plan de situation, et certaines photographies du terrain, pour que le raccordement se fasse bien dans les délais.

Bon à savoir

En ce qui concerne les raccordements au réseau d’électricité, il faut s’adresse à Enedis, le gestionnaire du réseau électrique français. En ce qui concerne la certification de conformité à obtenir, il s’agit non pas du certificat Qualigaz, mais plutôt du certificat Consuel.

Comment changer de fournisseur ?

Changer de fournisseur, c’est gratuit. Pour changer de fournisseur d’énergie, vous devez seulement prévenir votre nouveau fournisseur qui s’occupe de toutes les démarches à votre place. On peut changer de fournisseur suite à un déménagement mais aussi par simple envie de souscrire une nouvelle offre.

Vous n’avez pas besoin de changer de compteur et vous disposez de la même qualité d’énergie qu’avec votre ancien fournisseur. Concernant votre contrat, vous n’avez aucun engagement de durée, quel qu’il soit et vous êtes libre de changer d’offre à tout moment, sans contrainte ni frais de pénalité ou de sortie. Il est de votre ressort maintenant de souscrire à Total Direct Énergie, choisir entre Butagaz ou Engie, Eni, etc.

Quels documents pour changer de contrat de gaz ?

Même si la procédure pour changer de contrat de gaz est simple et gratuite, il faut prévoir quelques documents afin de gagner du temps et de se simplifier la vie. Vous aurez donc besoin :

  1. L’adresse du logement concerné par le contrat de gaz (il est également possible de donner le nom de l’ancien occupant) ;
  2. La date de début du contrat de gaz ;
  3. Le numéro du Point de Comptage et d’Estimation (PCE) présent sur compteur ou sur votre précédent contrat de gaz ;
  4. Le relevé de votre compteur (cette étape est facultative avec un compteur communiquant Gazpar) ;
  5. Un Relevé d’Identité Bancaire (RIB).

Comment résilier votre offre de gaz actuelle

Tout d’abord, un déménagement implique automatiquement une résiliation. En effet, les abonnements d’énergie sont liées à votre adresse, et non à votre personne, et ainsi vous ne pouvez pas transférer votre contrat actuel vers votre nouveau logement. Il reste néanmoins possible de souscrire, une fois votre résiliation effectuée, la même offre qu’auparavant. Il s’agira toutefois d’un nouveau contrat, et la résiliation reste nécessaire.

Une résiliation de contrat d’énergie est toujours gratuite, et immédiate. Vous pouvez donc la demander à n’importe quel moment pendant la durée de votre contrat. Elle est parfois faite par votre nouveau fournisseur, mais est de toute façon facile à faire, et peut être effectuée rapidement par téléphone ou bien en quelques clics depuis votre espace client. Il est également possible de la faire par lettre de résiliation, à envoyer à l’adresse du service client concerné.

Il est cependant possible de changer de fournisseur ou d’offre par préférence personnelle, en-dehors d’une situation de déménagement. Toute souscription d’une nouvelle offre de gaz implique la résiliation de votre ancienne offre. En effet, vous risquez sinon de continuer à en payer les factures.

Je choisis mon contrat d’énergie en quelques minutes avec papernest.

Je compare les offres en ligne

Pour aller plus loin :

Déjà plus de 560 000 français nous ont fait confiance ! Pourquoi pas vous ?

09 72 50 77 40

Déjà plus de 560 000 français nous ont fait confiance ! Pourquoi pas vous ?

Je me lance !

FAQ

Combien coûte le raccordement au gaz ?

Coût du raccordement de gaz (GRDF) Prix fixés pour ce trimestre $annee_actuelle$ :

Type de raccordement Montant HT TVA 20 % TTC TVA 10 % TTC TVA 5,5% TTC
Pour vous chauffer 365,46€ 438,55€ 402,01€ 385,56€
Pour l'eau chaude et la cuisson uniquement 822,28€ 968,74€ 904,51€ 867,51 €

Si le réseau ne passe pas à côté de votre logement, il faudra prévoir des prix spécifiques pour la prestation.

Comment souscrire un contrat gaz ?

Vous voulez souscrire un abonnement au gaz à votre déménagement ? Il vous faut déjà choisir le fournisseur qui correspond le mieux à vos attentes en terme de prix, d'abonnement gaz et de prestations. Ainsi, en vous rendant sur les sites des fournisseurs, vous pourrez réaliser des devis de consommation de gaz. Une fois que c'est chose faite, vous pouvez souscrire directement en ligne sur le site officiel de votre fournisseur de gaz, le contacter par téléphone, par mail s'il le permet ou demander à être recontacté.

Quelle que soit l'énergie choisie, avant de vous installer dans votre logement n'hésitez pas faire une simulation gaz au préalable de vos dépenses en gaz. Chaque fournisseur dispose de cet outil sur son site internet pour vous permettre d'estimer votre consommation en énergie, comme l'outil de simulation d'Engie par exemple. Les critères de votre logement vous seront bien évidemment demandés pour être au plus proche de votre situation (appareils, superficie, localisation...) et vous permettre de vous donner une idée juste de votre consommation. De la même façon que pour les contrats de gaz, plusieurs articles ont été rédigés pour renseigner les internautes sur les abonnements d'électricité, notamment cet article.

Quid d'un contrat d'électricité ?

Tout comme vos contrats de gaz, il est important de comparer les offres des différents acteurs du marché pour trouver le fournisseur d'électricité moins cher suivant votre consommation. Les critères de considération seront globalement les mêmes, sans oublier les particularités de chaque forme d'énergie.

Quel rôle jouent les gestionnaires de réseau d'énergie français ?

Les gestionnaires de réseau, aussi appelés distributeurs d'énergie, sont à distinguer des fournisseurs d'énergie. En France, il y a deux gestionnaires de réseau principaux : GrDF pour le gaz, et Enedis pour l'électricité. Les 5% du territoire qu'ils ne gèrent pas en termes de distribution d'énergie tombent sous la responsabilité des ELD (Entreprises Locales de Distribution). Ces gestionnaires ont pour rôle d'entretenir le réseau d'énergie, et d'assurer la distribution du gaz et de l'électricité à tous les consommateurs français. De plus, il est précisé que ces gestionnaires ont l'obligation de fournir ces individus en énergie sans biais et avec la même qualité de service, sans favoritisme notamment liée aux fournisseurs historiques qui auparavant ne faisaient qu'un avec ces distributeurs.

Mis à jour le 30 Sep, 2021

redaction Qui sommes nous ?
Redactor

Maxime Degras

Rédacteur senior expert des sujets énergie

Commentaires

4 Avis bright star bright star bright star bright star grey star 4.8/5

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis cliquez ici
Lher
bright star bright star bright star bright star bright star 5/5

Je viens de faire poser une chaudière à gaz dans une maison secondaire Finistere Nord. Je cherche un fournisseur dont le pix de l'abonnement est le moins cher

Pierre T.
bright star bright star bright star bright star bright star 5/5

Merci, grâce à vous j'ai pu changer de contrat de gaz super rapidement et on m'a conseillé le contrat parfait pour moi !

Miranda
bright star bright star bright star bright star bright star 5/5

Très utile merci, j'ai trouvé tous les renseignements dont j'avais besoin !

chantale
bright star bright star bright star bright star grey star 4/5

j'ai personnellement opté pour l'option gaz à prix fixe et je dois dire que je n'en ai jamais été déçue ! en revanche, il ne faut pas avoir beaucoup d'appareils à la maison