Réduire sa conso : les plaques de cuisson

Faites des économies sur votre facture

Service Gratuit - Disponible du lundi au samedi de 8h à 21h

Votre énergie moins chère ? Jusqu’à 200 euros d’économie en changeant de contrat

Annonce

En moyenne, la consommation d’une plaque de cuisson représente 10 % d’une facture énergétique. Pas d’inquiétude, il existe des moyens pour réduire votre consommation d’énergie. Grâce à ces quelques astuces et à un abonnement d’énergie adapté à vos besoins vous réaliserez  de réelles économies.

La consommation des plaques de cuisson électriques 

On distingue trois sortes de plaques de cuisson électriques, avec chacune une puissance en W plus ou moins élevée.

Type de plaque de cuisson Puissance
Plaque à induction 2 000 à 3 000 W
Plaque vitrocéramique 1 200 à 2 100 W
Plaque en fonte 1 000 à 2 000W

 

Les plaques à induction sont les plus puissantes mais aussi les moins énergivores. En cuisine, c’est le meilleur moyen de réduire sa consommation d’électricité.

La consommation des plaques de cuisson au gaz

Nous venons de comparer les différents types de plaques électriques mais entre une cuisinière au gaz et à l’induction que choisir ? Induction ou gaz, quel est le plus économique ? Une plaque de cuisson au gaz consomme moins et est plus efficace que les plaques électriques ou vitrocéramique.

réduire sa facture d'électricité

Comment réduire la consommation de ses plaques de cuisson ?

Plusieurs solutions simples, mais efficaces, existent pour diminuer la consommation des plaques de cuisson, électriques ou au gaz :

  • Si vous faites cuire des aliments qui sortent du congélateur, pensez à les décongeler avant. Laissez-les quelques heures à température ambiante dans le frigo ou à l’air libre. Le temps de cuisson sur les plaques sera diminué.
  • Quelques minutes avant que la cuisson ne soit terminée, éteignez les plaques, surtout les plaques vitrocéramiques. En effet, elles continuent à chauffer encore plusieurs minutes avant la fin de la cuisson. Cette chaleur est perdue une fois que vous retirez la casserole ou la poêle, et constitue un risque (de se brûler).
  • En couvrant vos aliments, vous conservez la chaleur et réduisez par là le temps de cuisson. Attention, évitez cette technique avec le lait, qui a tendance à se sauver et n’aime pas être couvert.
  • Quand vous le pouvez, troquez les plaques pour le micro-ondes, qui consomme en moyenne 75 fois moins d’énergie qu’un four et réchauffe plus rapidement que des plaques. Prenez l’habitude de faire cuire vos légumes à la cocotte-minute, de faire fondre le beurre au micro-ondes plutôt qu’au bain-marie.
  • Faites chauffer l’eau de cuisson (mais aussi pour la préparation des boissons chaudes types café, thé… ) à la bouilloire.

Foire aux questions

Combien coûtent les plaques à induction ?

Les plaques à induction représentent un investissement, mais rapidement amorti. Comptez entre 320€ pour un modèle d’entrée de gamme et 800€ pour les plaques les plus performantes. En revanche, les économies d’énergie réalisées grâce à ce choix de plaques montent à 40%.

Plaques à induction ou vitrocéramiques ?

À l’œil, les plaques à induction et vitrocéramiques se ressemblent, mais les vitrocéramiques ne sont pas aussi performantes, bien que moins chères. Les plaques à induction sont plus chères mais moins énergivores puisque c’est un champ magnétique qui permet de les faire chauffer.

Comment mieux suivre sa consommation d’électricité en cuisine ?

La cuisine étant la pièce la plus énergivore du logement, il est important de garder un oeil sur sa consommation d’électricité. Pour cela, les fournisseurs d’énergie (notamment EDF) mettent en place des applications ou des dispositifs via les objets connectés (Sowee, e.quilibre) à destination des consommateurs inscrits dans une démarche de réduction des dépenses énergétiques. Mais pour alléger sa facture, la première étape consiste à mieux comprendre sa consommation : quels appareils consomment le plus et pourquoi ?

Les plaques en veille consomment-elles de l’énergie ?

C’est un thème qui revient souvent sur internet et les forum : la consommation des plaques électriques en veille. Qu’il s’agisse de plaque à induction, de la plaque en céramique ou de plaque en fonte, elles consomment toutes de l’énergie à l’état de veille. Les plaques ne sont jamais éteintes. Ces plaques sont équipées de boutons tactiles ou encore d’un système de reconnaissance des casseroles ou encore réagissent au contact de l’eau. Elles sont donc constamment en état de marche. N’hésitez pas à demander plus d’information sur le sujet avant de vous lancer dans un achat.

 

Commentaires

6 Avis 4.5/5

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici
Ameline
5/5

Comme on ne donne pas les consommations en veille des plaques induction je vous les donne Avec un compteur classique électromagnétique votre consommation et suivant les marques de 25 à 30wh Avec les compteurs électronique Linky la consommation suivant les marques et de 90wh à 130 wh, cet à dire à l'arrêt sans utilisation disjoncteur enclenché

GIRAUDEAU
5/5

Je viens de m'offrir une cuisine a induction et ça change avec celle que j'avais en plasue en fonte. Je suis un peu perdue. J'ai trouvé des renseignement grâce à vous. Dans quelques jours je lui mettrai 2 plaques de 50×28 cm pour protéger la plaque à induction et ai pris aussi 2 protection en silicone lors de l'utilisation avec les casserole

peter
3/5

bonjour peut-on protéger une plaque induction en interposant un papier absorbant sous la casserole

Bastien
4/5

ça vaut le coup d'investir dans des plaques à induction pour gagner en rapidité, confort et en énergie !

Stéphanie
5/5

Les plaques en fonte, non mais quelle horreur ! 10 min pour faire bouillir de l'eau, c'est clairement pas économe..

Paul
5/5

Merci pour les conseils ! Je vais les appliquer dès ce soir !