Classement des offres par ordre décroissant de clients, offres partenaires présentées en premier. En savoir plus.

Le prix du gaz pour les particuliers

Depuis quelques années, les pouvoirs publics choisissent d’augmenter le prix du gaz. En effet, entre 2005 et 2017, le prix a augmenté de 80%. Il est intéressant de connaitre comment est déterminé le prix du gaz, les raisons de ces augmentations,  et comment elles sont répercutées sur votre facture. Selon les fournisseurs, le prix peut être plus ou moins élevé.

Choisissez le contrat de gaz gratuitement grâce à papernest au :

Comment sont fixés les prix du gaz naturel ?

Les tarifs de l’énergie en France sont établis « par empilement » : ils représentent la somme des services facturés qui servent au transport du gaz depuis le lieu de production jusqu’au consommateur. Plusieurs éléments composent le prix du gaz :

  • des frais fixes à tous les fournisseurs :
    • taxes du gaz
    • prix du transport et de l’acheminement du gaz
    • coût de l’abonnement
  • le prix du kWh de gaz fixé par le fournisseur, à l’exception des tarifs réglementés

Note : le consommateur n’a aucune marge de manœuvre sur les frais fixes, mais il peut faire évoluer le prix du kWh de gaz en choisissant un fournisseur plutôt qu’un autre par exemple.

Comment est fixé le prix du kWh ?

Le prix du kWh de gaz naturel dépend de quatre facteurs majeurs :

  • la politique commerciale poursuivie par votre fournisseur : Engie (ex-GDF-Suez) ou l’un de ses concurrents, les fournisseurs alternatifs
  • la nature juridique des offres proposées : le client-e peut choisir entre les tarifs réglementés du gaz ou une offre de marché.
  • l’option tarifaire Base, B0, B1 et B2i, directement fonction d’une estimation de votre consommation annuelle
  • la zone tarifaire de gaz de votre commune, classée de 1 à 6. La zone 1 étant la moins chère, et la zone 6 la plus chère.

Les consommateurs peuvent choisir entre deux types de prix de kWh :

  • Le tarif réglementé Engie (ex-GDF-Suez) fixé par l’état ;
  • les tarifs de marché, fixés par chaque fournisseur alternatif (notamment Direct Énergie, Eni…) ainsi que par ENGIE, lequel propose également des tarifs à prix libres

Point sémantique : la classe de consommation ou « option tarifaire » du gaz

Pour l’électricité, on classe les compteurs selon les options tarifaires et la puissance en kVA. Pour le gaz naturel, il existe des classes de consommation, selon les différentes utilisations que le consommateur fait du gaz dans son logement :

  • Base : moins de 1 000 kWh par an, généralement utilisés pour la seule cuisson.
  • B0 : entre 1 000 et 6 000 kWh par an. Cette classe de consommation concerne l’eau chaude.
  • B1 :  entre 6 et 30 000 kWh par an, la quantité nécessaire au  chauffage individuel des logements.
  • B2i :  plus de 150 000 kWh par an, concerne surtout les copropriétés.

Particuliers : quel prix pour le gaz naturel en 2017 ?

Les fournisseurs alternatifs fixent eux-mêmes le prix du kWh de leurs offres. Mais ce dernier est bien souvent calqué, avec un pourcentage de réduction, sur celui des tarifs réglementés.

 
Classe de consommation Abonnement annuel Tarif pour un kWh
Zone 1 Zone 2 Zone 3 Zone 4 Zone 5 Zone 6
Base 85.83 €TTC 0.0791 €TTC 0.0791 €TTC 0.0791 €TTC 0.0791 €TTC 0.0791 €TTC 0.0791 €TTC
B0 92.67 €TTC 0.0711 €TTC 0.0711 0.0711 0.0711 0.0711 €TTC 0.0711 €TTC
B1 230.71 €TTC 0.0492 €TTC 0.0499 €TTC 0.0506 €TTC 0.0513 €TTC 0.0521 €TTC 0.0528 €TTC
B2i 230.71 €TTC 0.0492 €TTC 0.0499 €TTC 0.0506 €TTC 0.0513 €TTC 0.0521 €TTC 0.0528 €TTC

La plupart des fournisseurs alternatifs fixent le montant de l’abonnement sur celui d’Engie, mais appliquent une remise sur le prix du kWh HT du gaz. Ces offres sont appelées offres indexées :

  • L’offre Online Gaz de Direct Energie* : -10% de réduction par rapport au tarif réglementé.
  • Pour l’offre Classique Gaz de Direct Energie*, ce sont 5% de remise.
  • Total Spring* Gaz Online : 10% de réduction par rapport au tarif réglementé.
  • L’offre Evo d’Eni* : -6% de réduction par rapport au tarif réglementé.

* fournisseurs partenaires de papernest

Le saviez-vous ?

Lampiris change de nom et devient Total Spring. Le changement fait suite au rachat du fournisseur vert et belge par Total.

Certaines offres ne proposent pas de remises (on parle d’offres « à prix fixes ») mais sont « révisables à la baisse » : si les tarifs du gaz Engie baissent, elles baissent. Mais s’ils augmentent, ils ne bougent pas.

Après ces augmentations de tarif, vous désirez changer de fournisseur de gaz. Appelez papernest gratuitement pour un changement rapide au :

Quelle offre de gaz pour moi ?

En plus des offres à prix fixes et indexés, les fournisseurs de gaz naturel proposent également des offres 100% web et des offres vertes.

Les offres 100% web sont des contrats en ligne : souscription, gestion, résiliation, tout se fait depuis un espace client personnalisé. Pas de service client par téléphone mais un pourcentage de remise sur le prix du kWh HT du gaz très intéressant.

Les offres vertes sont l’occasion pour le consommateur d’adopter un mode de consommation plus responsable. Il peut s’agir d’un contrat incluant la compensation des émissions de CO2 générées par la consommation de gaz naturel ou d’offres de gaz incluant un pourcentage de biométhane. Les offres dites « vertes » ont généralement un coût plus élevé pour le consommateur. Les actions de compensation et la fourniture en gaz vert sont de nouveaux dispositifs, encore coûteux et difficilement rentables pour les fournisseurs.

Foire aux questions

Pourquoi le gaz est-il mesuré en m3 et facturé en kWh ?

Compteur en m3, facturation en kWh ? L’unité de mesure du compteur de gaz de votre installation domestique est le mètre cube (m3). En revanche, votre consommation vous est facturée en kilowattheure (kWh). La raison ? L’énergie contenue dans 1 m3 de gaz n’est pas une valeur fixe, elle varie en fonction de :

  • la composition du gaz,
  • de l’altitude de votre commune
  • de la pression de livraison

S’opère donc une conversion des mètres cubes en kilowattheures par votre fournisseur. En moyenne, on considère que 1 m3 de gaz équivaut à 10 kWh.

Que va changer la disparition des tarifs réglementés pour les particuliers ?

Les tarifs réglementés du gaz naturel pour les professionnels ont déjà disparus en 2014. Pour les particuliers, la fin des tarifs réglementés a été annoncée le 1 août 2017. Mais concrètement, rien ne devrait changer dans l’immédiat. Vous continuerez à bénéficier de votre contrat actuel, à payer vos factures aux mêmes tarifs tant qu’une nouvelle réglementation n’aura pas été mise en place.

Cela dit, vous pouvez faire preuve d’anticipation en résiliant dès aujourd’hui votre contrat au tarif Réglementé pour choisir une offre de marché auprès d’un fournisseur alternatif.

Pour plus d’informations :

article

Article écrit par:

calendar 16 octobre, 2017

( update )