Tarif réglementé de l’électricité

Que vaut le tarif réglementé en 2016 ? En 2017 ? De combien le tarif Bleu en 2017 a-t-il évolué par rapport à 2015 ? Quels sont les horaires et le prix du kWh des heures creuses EDF avec le tarif Bleu ? Qu’est-ce que le tarif EDF triphasé ? Vous souhaitez en savoir plus sur les offres et tarifs des différents fournisseurs?

Appelez papernest pour choisir une offre chez un fournisseur alternatif

Annonce

Le tarif réglementé et l’ouverture du marché

Avant 2007, les tarifs réglementés de l’électricité étaient les seuls disponibles à la vente en France. Si vous avez souscrit à une offre au tarif réglementé auprès d’EDF avant cette date et que vous n’en avez pas changé depuis, vous continuez de bénéficier des tarifs réglementés. Car ceux-ci n’ont pas disparu malgré l’ouverture du marché à la concurrence. Cependant, bien qu’étant l’abonnement à l’électricité le plus répandu, le tarif Bleu suscite encore bien des interrogations et mérite quelques explications.

EDF a perdu son monopole mais a conservé son obligation de proposer une offre au tarif réglementé aux clients en faisant la demande. Pour les particuliers, c’est le tarif bleu d’EDF qui est toujours le plus majoritairement choisi. Faut-il vraiment continuer de choisir les tarifs réglementés d’EDF ? Nous vous aidons à mieux démêler le vrai du faux sur les tarifs d’électricité.

Les tarifs réglementés d’EDF : définition

En France, seul le fournisseur historique EDF peut proposer des offres d’électricité au tarif réglementé. Les fournisseurs d’électricité alternatifs et concurrents d’EDF proposent eux des offres de marché.

Les tarifs réglementés de l’électricité sont fixés par l’Etat, et plus précisément par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE). Cet organisme indépendant peut proposer des évolutions tarifaires tous les mois de façon à couvrir tous les frais de fonctionnement d’EDF. Les tarifs réglementés de vente d’électricité d’EDF sont également établis de façon à permettre aux fournisseurs concurrents de proposer des prix égaux ou inférieurs. Les différents arrêtés relatifs aux tarifs réglementés paraissent au Journal Officiel.

Les prix du tarif réglementé d’EDF varient en fonction du type de client, de la puissance du compteur, de l’option tarifaire choisie et de la consommation annuelle d’électricité. Le tarif réglementé d’EDF Pro ou EDF Entreprise n’est pas le même que le tarif réglementé d’EDF pour les particuliers qui est lui-même différent du tarif réglementé d’EDF Collectivités.

Le prix de l’abonnement EDF avec le tarif réglementé est assez similaire au prix de l’abonnement mensuel des autres fournisseurs. C’est plutôt sur le prix du kilowattheure qu’il faut se pencher pour déterminer si une offre est intéressante ou  non, car ce prix est proportionnel à votre consommation et c’est lui qui fera une grosse différence sur votre facture annuelle. Le prix du kWh du tarif réglementé d’EDF sert généralement de référence aux fournisseurs alternatifs qui indexent leurs tarifs sur celui-ci, en garantissant des réductions. Le tarif réglementé EDF Bleu Ciel est donc loin d’être le plus intéressant financièrement.

Le tarif réglementé de l’électricité existe avec l’option Base, ce qui signifie que le prix de l’électricité est le même tous les jours de l’année et tout au long de la journée. Il est aussi possible de bénéficier du tarif bleu d’EDF en horaire heures creuses et heures pleines. Le prix du kWh d’EDF des heures creuses permet de faire des économies la nuit par rapport aux heures pleines. Enfin, l’option Tempo permet de découper l’année en trois tarifs différents, le tout couplé à une division heures pleines / heures creuses.

Consultez la grille des tarifs réglementés d’EDF pour les particuliers, les professionnels et les collectivités pour estimer le montant de votre facture.

Pour prendre un contrat d’électricité et mettre le compteur à votre nom, contactez les conseillers papernest du lundi au samedi de 8h à 21h.

09 72 50 77 40

Annonce

 Evolution des tarifs réglementés d’EDF

La tendance est à la hausse. Les tarifs réglementés d’EDF en 2012 étaient bien plus bas que les tarifs bleus d’EDF en 2014, 2015 ou 2016. La facture d’électricité annuelle d’un foyer moyen qui a souscrit au tarif bleu d’EDF avec l’option heures pleines / heures creuses pour un compteur Enedis de 6 kVA a augmenté de 24% TTC en moyenne du 1er janvier 2012 au 29 novembre 2016. Concrètement, leur facture annuelle a bondi de 146 € TTC en presque 5 ans, mais seulement 54 € hors taxe, ce qui montre bien que la hausse des tarifs réglementés d’EDF est due en grande partie à la hausse des taxes sur l’électricité.

Au 1er janvier 2016 par exemple, la Contribution au Service Public de l’Electricité (CSPE) est passée de 19, 5 €/ MWh à 22, 5 € / MWh en étant intégrée au budget de l’Etat, ce qui a provoqué une hausse d’environ 2% sur les tarifs bleus d’EDF début 2016.

Les tarifs réglementés d’EDF n’ont pas beaucoup évolué en 2016. Seul changement depuis le 1er janvier : une baisse de 0, 5% en moyenne des tarifs réglementés d’EDF au 31 août 2016.

Tous les pourcentages d’évolution des tarifs réglementés de l’électricité sont des moyennes car l’évolution varie selon l’option tarifaire choisie et la puissance du compteur. Ainsi, la baisse moyenne des tarifs réglementés d’EDF depuis septembre 2016 s’est en fait révélée être une légère hausse pour les compteurs de 3 kVA en option Base, de 6 kVA en option heures pleines / heures creuses et pour tous les bénéficiaires de l’option Tempo.

Pour connaître l’évolution des tarifs réglementés de l’électricité en 2016 (et depuis 2008) pour votre compteur, rendez-vous sur la calculette du Médiateur national de l’énergie.

Vers la fin des tarifs réglementés d’EDF ?

Depuis le 31 décembre 2015, les tarifs réglementés d’EDF ont disparu pour les compteurs de plus de 36 kVA (tarifs jaunes et verts). Cette suppression concerne tous les professionnels qui possèdent un compteur à forte puissance ainsi que ceux ayant souscrit au tarif réglementé jaune d’EDF même si leur puissance est inférieure à 36 kVA. Tous ces clients EDF sont dans l’obligation de quitter le tarif réglementé et de souscrire à une offre de marché avant le 1er janvier 2016 chez le fournisseur de leur choix.

Les retardataires, qui n’auront pas souscrit une offre de marché à cette date, basculeront automatiquement sur un contrat provisoire de 6 mois chez EDF afin de leur laisser un délai supplémentaire de souscrire un nouveau contrat. Attention, ceux qui ne l’auront toujours pas fait au bout des 6 mois subiront une coupure d’électricité (en dehors de la trève hivernale). Pour éviter cela, EDF propose des offres partenaires pour les gros consommateurs et sites industriels. 

Comment revenir au tarif réglementé d’EDF ?

Si vous avez opté pour une offre de marché chez un fournisseur d’électricité alternatif, vous pouvez revenir à tout moment au tarif réglementé d’EDF sans frais : c’est le principe de réversibilité. Seuls les professionnels dont la puissance dépasse 36 kVA n’ont plus la possibilité de souscrire un contrat au tarif réglementé, ceux-ci ayant disparu au 1er janvier 2016 pour cette catégorie de compteur.

Tous les fournisseurs d’électricité, y compris EDF, proposent des offres de marché, c’est-à-dire dont le prix est fixé par un contrat, non par les pouvoirs publics. Les offres de marché sont souvent plus intéressantes financièrement que les tarifs réglementés car elles garantissent des réductions ou des prix fixes pendant une certaine période.

Appel non surtaxé

Appelez papernest pour avoir plus d’informations sur les tarifs réglementés ou non des fournisseurs d’énergie

Annonce

Foire aux questions

Faut-il choisir une offre de marché ou le tarif réglementé chez EDF ?

Fort du succès de ses tarifs réglementés, EDF n’a développé qu’une seule offre de marché pour l’électricité. Anciennement appelée “Mon contrat d’électricité”, elle est devenue l’Offre Renouvelable d’EDF. Avant de souscrire, il faut comparer les prix. D’une offre à l’autre, la performance énergétique ne change pas, les tarifs si. 

L’atout de cette offre de marché est simple : il s’agit d’une offre verte comme son nom l’indique. L’électricité qui arrive chez vous est la même qu’avec une offre non verte puisque c’est le gestionnaire de distribution Enedis qui assure la distribution mais EDF s’engage à injecter une quantité d’électricité d’origine renouvelable dans le réseau électrique équivalente à votre consommation. Le fournisseur s’engage également à verser 2€ au programme de recherche Previngergy pour chaque MWh consommé. Le tarif non réglementé d’EDF est donc intéressant pour participer à son niveau à la lutte contre le réchauffement climatique.

EDF propose-t-il des tarifs réglementés sur le gaz ?

Non, en tant que fournisseur historique d’électricité, EDF est le seul à proposer des offres au tarif réglementé d’électricité. Avec l’ouverture du marché à la concurrence, EDF a désormais le droit de commercialiser du gaz à des tarifs non réglementés, c’est à dire des offres de marché. GDF est le fournisseur historique de gaz en France.

Avant l’ouverture du marché, c’était le seul fournisseur de gaz (chaudières, etc.) en France. C’est donc lui qui a conservé le droit de proposer des offres de gaz au tarif réglementé, et lui seul. Rebaptisé Engie en 2015, sa stratégie a été très différente de celle d’EDF qui n’a développé qu’une offre de marché et qu’une offre de gaz, se reposant sur son tarif bleu très populaire.

A l’inverse, Engie (ex- GDF Suez) a développé de nombreuses offres de gaz et d’électricité de marché à prix fixes principalement pour protéger ses clients des hausses des tarifs réglementés et ainsi concurrencer EDF. Engie a même développé une offre d’électricité low cost entièrement en ligne : l’offre Happ’e d’Engie. Attention donc à ne pas confondre les tarifs réglementés d’EDF et de GDF, les uns concernent l’électricité, les autres le gaz.

Quel est le tarif triphasé d’EDF ?

Le courant triphasé est surtout adapté aux professionnels et aux agriculteurs qui utilisent des machines qui demandent de fortes puissances électriques comme les fours à pain ou certaines machines agricoles. Le courant triphasé nécessite donc une puissance de compteur très élevée.

Il n’existe pas de grille tarifaire spécifique au courant triphasé mais plus la puissance de compteur est élevée, plus les prix d’EDF sont chers. C’est pourquoi le courant triphasé est particulièrement onéreux alors qu’il n’est pas toujours nécessaire. Il est possible de demander au gestionnaire de réseau Enedis (ex-ErDF) de passer du triphasé au monophasé pour faire des économies et payer moins.

Comment souscrire au Tarif Bleu ?

Un déménagement en vue ? Un changement de fournisseur ? Vous souhaitez quitter votre fournisseur actuel pour revenir aux tarifs réglementés EDF ? Contacter EDF Bleu Ciel au numéro du service client : 09 69 32 15 15. Le service client EDF vous aide dans la souscription à vos contrats, la mise en service de l’électricité, l’assistance dans la création de votre espace client, etc.

Quels sont les tarifs EDF en 2018 ?

Les tarifs changeant tous les ans suite au tarif réglementé, il est important de se mettre à la page et de bien suivre les cours des prix et offres EDF, que ce soit en électricité ou en gaz. Pour ce faire, nous vous conseillons de lire notre article dédié à ce sujet en cliquant ici.

Pour en savoir plus :

Commentaires

6 Avis 4.8/5

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici
Max
5/5

Pour moi la fin des tarifs réglementés sera possible dès lors que les français ne seront plus étonnés d'entendre qu'il existe d'autres fournisseurs qu'EDF sur le marché, cela passe par de la pédagogie et de la communication

Nicolas
5/5

Quelqu'un sait-il le pourcentage de clients edf qui ont changé de fournisseurs depuis 2007 ?

Julien
5/5

je comprends pas l'intéret des tarifs réglementés à partir du moment où les ententes sont interdites

Clovis
5/5

site complet bravo !

thomas
4/5

merci pour cet article très clair et très complet

lucien
5/5

j'avais jamais vraiment compris ce qu'étaient les tarifs réglementés avant ça