Hausse des températures : EDF obligé d’arrêter un réacteur de la centrale Golfech

Résumé : La hausse des températures ces derniers jours ont contraint le fournisseur historique de l’électricité à arrêter le deuxième réacteur de la centrale de Golfech, située sur la Garonne. Cette décision a été prise pour protéger la faune et la flore locale.

Pourquoi arrêter le réacteur ?

Les températures caniculaires des derniers jours ont obligé à fermer l’un des réacteurs de la centrale de Golfech, dans le département de Tarn-et-Garonne en région Occitanie. En conséquences, ces derniers temps, la température du fleuve a grimpé en flèche.

La température de la Garonne est limitée à 28 degrés.

EDF a dû trouver une solution rapidement pour gérer la hausse des températures du fleuve et protéger la faune et la flore locale.

  • Réduire la puissance du réacteur
  • Stopper le réacteur

L’arrêt du réacteur a été décidé de manière préventive pour permettre à l’eau du fleuve de se refroidir en ces temps de canicule.

Arrêt réacteur centrale de Golfech EDF préserver faune flore

Pourquoi la température du fleuve a-t-elle augmenté ?

Au-delà de la température extérieure, l’eau de la Garonne a augmenté à cause de l’activité de la centrale nucléaire située sur sa rive. En effet, toutes les centrales près de l’océan ou d’un fleuve utilisent l’eau afin de refroidir leurs unités de production.

Le saviez-vous ?

La température de l’eau rejetée est supérieure de 0,2 degrés à l’eau prélevée.

Néanmoins, une température supérieure à 28 degrés peut nuire à la reproduction des poissons et favoriser la prolifération des algues, d’où la décision du fournisseur d’énergie historique.

Ces dernières années, EDF a été contraint d’arrêter la production de plusieurs centrales ou de réduire leur capacité de production d’électricité à cause de la chaleur.
Redactor

Ecrit par Alicia

Mis à jour le 11 Sep, 2020