28/07/2022 : La rentrée approche. Et avec elle, les courses des fournitures scolaires. Cahiers, classeurs, feuilles, stylos, calculatrice… La liste est longue, et le passage en caisse risque de faire mal, surtout pour les budgets les plus serrés. La reprise économique après la crise sanitaire de la Covid et la guerre en Ukraine ont fait flamber les prix des matières premières et de l’énergie. Et les fournitures scolaires n’échappent malheureusement pas à cette poussée inflationniste. Mais, avec un peu d’organisation et en suivant certains conseils, vous pourrez limiter la casse à la caisse.

Pourquoi les prix des fournitures scolaires augmentent ?

La Covid et la guerre en Ukraine ont fait flamber les prix des matières premières et de l’énergie. Outre les coûts de transport qui se sont envolés du fait de l’augmentation du cours du carburant, le prix du papier a explosé aussi, tout comme le film plastique qui entoure les palettes, et les matières nécessaires à la fabrication des cahiers (agrafes, fil, colle…).

Avec la reprise économique post Covid, la demande de papier a fortement augmenté, ce qui a créé des difficultés d’approvisionnement en matières premières. De plus, l’explosion des prix du gaz, de l’électricité et du carburant engendrée par les mêmes causes et accentuée par la guerre en Ukraine, est venue donner le coup de grâce à la filière papetière. Car, la production de pâte à papier est très énergivore, notamment en gaz. « L’énergie représente 30% du produit. L’évolution du prix dépend de celle du gaz« , explique Paul-Antoine Lacour, délégué général de l’Union française des industries des cartons, papiers et celluloses (Copacel), à 60 Millions de consommateurs. Selon lui, “le coût de la pâte à papier a augmenté de 50 % en un an”. Résultat : les fabricants de papeterie annoncent une hausse de 20 à 25% sur les articles scolaires.

Et ce n’est pas près de s’arranger. En effet, le secteur de la papeterie a une spécificité : les prix affichés aujourd’hui ont été décidés à l’automne 2021. Une époque où la guerre en Ukraine n’était même pas une possibilité, mais le papier avait déjà augmenté. Autrement dit : aujourd’hui, les coûts de production sont beaucoup plus élevés qu’il y a dix mois. Donc : une fois les stocks écoulés, les prix des cahiers, agendas, classeurs, intercalaires et autres feuilles doubles perforées devraient encore augmenter.

Mais, avec une bonne organisation et quelques bons conseils, vous pourrez limiter la casse à la caisse.

Comment limiter ses dépenses en fournitures scolaires ?

Voici six conseils afin de limiter vos dépenses en fournitures scolaires pour la rentrée des classes.

  • Réutiliser les fournitures de l’année dernière

Le moins cher est toujours ce que l’on ne dépense pas. Donc, réutilisez tout ce qui peut l’être pour cette nouvelle année scolaire. Faites les fonds de tiroirs et vérifiez ce qui peut encore servir. Sortez les stylos, les règles et autres fournitures encore utilisables. Avec un peu de chance, vous retrouverez un cahier aux feuilles encore vierges de tout calcul ou autres cours d’histoire/géo.

  • Participez aux achats groupés de fournitures scolaires

De nombreux collèges et lycées organisent des achats groupés pour les fournitures scolaires de la rentrée. Vérifiez auprès de l’établissement de votre ou vos enfants si c’est le cas. Participer à un achat groupé permet de faire des économies, car cela permet d’obtenir des tarifs négociés auprès des fournisseurs. Il est ainsi possible d’économiser entre 20 et 30% par rapport aux tarifs pratiqués dans les supermarchés.

  • Achetez des fournitures scolaires d’occasion

Certains articles, comme une calculatrice, un cartable, un dictionnaire ou encore les livres scolaires peuvent être achetés sur des sites Internet de petites annonces. Vous pourrez également trouver des articles de papeterie comme des crayons, des lots de feuilles ou encore des classeurs tout neufs vendus à bon prix. Prenez le temps de faire le tour de ces plateformes web de vente entre particuliers, et vous ferez des économies non négligeables.

  • Suivez les promos des enseignes de la grande distribution

Lors de la rentrée scolaire, les enseignes de la grande distribution proposent des promotions sur certains articles de fournitures scolaires. Pour se démarquer l’une de l’autre, les grandes surfaces rivalisent d’offres. Faites jouer la concurrence et prenez le temps de les comparer afin d’obtenir le meilleur prix. Mais, attention tout de même aux lots : parfois, il est plus intéressant d’acheter deux cahiers séparément qu’un lot.

  • Profitez des ventes Emmaüs de fournitures scolaires

L’association Emmaüs organise, dans ces antennes locales, des ventes de fournitures scolaires pour la rentrée des classes. Vous pourrez ainsi profiter de nombreux articles à petits prix. En général, vous bénéficierez d’une réduction d’au moins 30% par rapport aux tarifs pratiqués dans les grandes surfaces. Des lots de cahier sont affichés à 1€, les stylos, feuilles et autres classeurs sont proposés à moitié prix.
Renseignez-vous auprès de l’antenne locale d’Emmaüs de votre ville pour savoir si une telle vente est organisée chez vous. Sinon, vous pouvez vous rendre sur le site de e-commerce d’Emmaüs, Label Emmaüs, et vous pourrez acheter en ligne tous les articles, à un prix défiant toute concurrence, dont votre enfant a besoin pour bien commencer son année scolaire.

  • Demandez des aides

Si vos revenus ne vous permettent pas d’assumer tous les frais de fournitures scolaires, vous pourrez percevoir l’allocation de rentrée scolaire. Pour être bénéficiaire, il ne faut pas dépasser les plafonds de ressources : 25 370 € pour un enfant, 31 225 € pour deux enfants, et 37 080 € pour trois enfants. Mais, en cas de dépassement de peu des barèmes, il est possible de demander une aide minorée. Vous devrez alors en faire la demande auprès de CAF (Caisse d’allocations familiales).
Cette aide est versée, en général, automatiquement, vers la mi-août, et varie entre 377€ et 412€ selon l’âge de l’enfant. Si ce n’est pas le cas, contactez la CAF pour en faire la demande.
L’allocation de rentrée scolaire n’est pas la seule aide que vous pouvez solliciter afin de payer les fournitures scolaires. Il existe également des bourses, qui sont, elles aussi, conditionnées aux ressources financières du foyer. La demande doit être faite sur le portail Educonnect. Le montant de ces aides varie entre 35 € à 153 € par trimestre au collège, et entre 147€ et 312€ au lycée.
Enfin, renseignez auprès de l’établissement scolaire de votre enfant si vous pouvez prétendre à des aides exceptionnelles attribuées par le fonds social.

Commentaires

bright star bright star bright star bright star grey star

Pour en savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis cliquez ici