Une hausse du prix de l’électricité est « peu probable » !

31/03/21 Selon un cadre d’EDF, il est « peu probable » que les tarifs réglementés de vente de l’électricité augmentent ces prochaines années. Cela s’explique en partie par la stabilisation des taxes sur l’électricité.

Pas d’augmentation en vue

Selon Marc Benayoun, le directeur d’EDF en charge des Clients, Services et Territoires, les tarifs réglementés de vente de l’électricité ne devraient pas augmenter dans les années à venir. « Nous n’anticipons pas de hausse forte sur les années à venir. Je pense que l’évolution sera plus contenue en termes de taux que ce que nous avons connu depuis deux ou trois ans. Et on peut même imaginer qu’à certains épisodes, il y ait des baisses. ».

La valeur des tarifs réglementés de l’électricité est fixée par la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) et approuvée par le gouvernement. Cette valeur dépend de plusieurs éléments :

  • Des taxes sur l’électricité ;
  • Des coûts de transport ;
  • Des coûts de distribution.

D’après la CRE, la stabilité des prix de l’électricité durant les prochaines années s’expliquent par la stagnation du dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) et le plafonnement de la contribution au service public de l’électricité (CSPE).

Le saviez-vous ?

Les tarifs réglementés de l’électricité ne sont commercialisés que par EDF, le fournisseur historique, et par les Entreprises Locales de Distribution (ELD).

La fin des tarifs réglementés ?

Si plusieurs personnes se demandent si la stabilité des tarifs réglementés annonce leur prochaine suppression, il n’est pas encore possible de l’affirmer en ce qui concerne les clients particuliers.

En effet, contrairement aux tarifs réglementés du gaz qui vont disparaître en 2023 pour tous les particuliers, aucune date n’a été arrêtée pour la fin des tarifs réglementés de l’électricité.

Cependant, la donne est légèrement différente pour les professionnels. En effet, les entreprises de plus de 10 salariés ou dont le chiffre d’affaires annuel est supérieur à 2 millions d’euros ne sont plus éligibles aux tarifs réglementés de l’électricité.

Pour en savoir davantage, cliquez sur ce lien.

Redactor

Ecrit par Maxime

Mis à jour le 31 Mar, 2021