Pollution lumineuse : informations

Très souvent, de nombreux panneaux publicitaires ou enseignes sont allumés la nuit. Ainsi, depuis quelques années, les gouvernements successifs tentent de changer ces habitudes.

Pollution lumineuse et nuisance lumineuse : définitions

La pollution lumineuse est la présence de lumières artificielles la nuit de sorte à ce que celles-ci aient des conséquences sur la faune, la flore et écosystèmes  environnants.
De plus, une nuisance lumineuse est un facteur lumineux qui va gêner l’environnement, le bien-être des personnes et de l’écosystème vivant aux alentours.

Lorsque l’on parle de pollution lumineuse, il est entendu que ce sont surtout les publicités et enseignes des entreprises qui en sont principalement le fait.

Economies et écologie : un lien important

Le fait d’éteindre les panneaux et enseignes permettraient aux entreprises de faire des économies sur leurs factures énergétiques et électriques.  Si les entreprises le font, ceci permettrait de faire une économie électrique équivalente à la consommation d’un peu moins d’un millions de foyers. Ainsi, le rejet de CO2 pourrait baisser de plus de 100 000 tonnes de ce gaz. Cependant, pour limiter également la pollution de l’air, il est possible de souscrire à un contrat d’énergie vert notamment avec le fournisseur Eni. Plusieurs fournisseurs proposent en effet cette possibilité avec des tarifs différents. Pour vous aider, vous pouvez consulter les offres proposées sur le marché de l’énergie en comparant les différents abonnements des fournisseurs afin de réduire au maximum son empreinte écologique.

pollution lumineuse, électricité, économie

Quelles sont les dispositifs mis en place ?

Depuis le 1er juillet 2013, les vitrines et façades de bâtiments de locaux professionnels doivent être éteintes maximum une heure après la fin de l’occupation des personnes. Pour les boutiques et magasins de commerce, les vitrines ne doivent pas être allumées entre 1h et 7h du matin, ou une heure après la fermeture du magasin si ce dernier est ouvert après 1h du matin.  Ce sont la loi Grenelle, les articles L.583-1 à 583-5 du code de l’environnement et certains règlements qui vont encadrer ses dispositions.

Il existe des dérogations pour certaines grandes villes (plus de 800 000 habitants). Dans ce cas, ce sont les règlements locaux qui adaptent selon les zones identifiés. Enfin, selon la période de l’année (l’exemple type est les périodes de Noël), un arrêté municipal ou préfectoral peut déroger à cette règle.

Commentaires

En savoir plus sur notre politique de contrôle, traitement et publication des avis : cliquez ici